9ème congrès ordinaire de l’Amdh : Me Moctar Mariko réélu à la tête d’un bureau de 21 membres

2

Le 9ème Congrès ordinaire de l’Association malienne des droits de l’Homme (Amdh) qui a eu lieu samedi 13 février 2016, dans les locaux du Conseil national du patronat du Mali, a débouché sur l’élection d’un bureau de 21 membres dirigé par Maître Moctar Mariko.

Maître Moctar Mariko, seul candidat en lice, a été reconduit à la tête de l’Amdh. Ses pairs ont placé leur confiance en lui pour un nouveau mandat de trois ans.

Après le lancement des travaux du 9ème congrès, présidés par Madame le ministre en charge de la Justice, Sanogo Aminata Mallé, les rapports moral et financier ont été présentés par Me Moctar Mariko, lesquels ont été approuvés à l’unanimité par les membres de l’association. Le bureau a ensuite démissionné dans son ensemble et c’est à l’unanimité et sans surprise que Me Mariko a été reconduit à la tête de l’Amdh.

Après son élection, le président Mariko a remercié tous ses pairs pour la confiance placée en lui.

S’adressant aux membres du nouveau bureau, il dira que les activités du bureau ne doivent pas être secondaires, car chaque membre, selon lui, doit être un exemple pour relever les défis. «Vous m’avez fait confiance. Je suis capable de relever ce défit et de trouver des solutions. Quand l’engagement est soudé, elle peut faire soulever une montagne. Dans ce cas,  il faut la détermination et l’engagement de tous», prône l’avocat. Pour sa part, il promet d’assurer sa fonction dans la loyauté et la disponibilité la plus totale à l’égard de chacun, en faisant tout pour être à la hauteur d’une ambition, celle de promouvoir les droits de l’Homme et de lutter contre l’impunité.

Conscient de l’immensité de la tâche qui l’attend désormais, ce nouveau mandat sera l’occasion pour l’homme de relever l’ensemble des défis, notamment la lutte contre l’impunité. Pour y parvenir, il ambitionne: la sensibilisation par rapport au foncier; la vulgarisation et la sensibilisation du contenu de l’accord de paix et la lutte contre la corruption. «Le nouveau mandat sera placé sous le signe de la lutte contre la spoliation des paysans de leur terre. Le combat de l’Amdh sera accentué par la lutte contre l’impunité et contre les amnisties accordées aux présumés auteurs de crimes au Mali. A cela s’ajoute la lutte contre la corruption», prévient le défenseur des droits de l’Homme.

Ibrahim M.GUEYE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. surprise pour moi. En tant que membre à jour de mes cotisations, détenteur de la carte de membre N°253/AMDH 1002, je n'ai pas été convié à cette assemblée générale. Qu'est ce qui se passe???

  2. surprise pour moi. En tant que membre à jour de mes cotisations, détenteur de la carte de membre N°253/AMDH 1002, je n'ai pas été convié à cette assemblée générale. Qu'est ce qui se passe???

Comments are closed.