Après sa condamnation a 2 ans d’emprisonnement ferme et au paiement de 10 millions Fcfa de dommages et intérêts dans une affaire d’escroquerie foncière Compte tenu de son statut d’ancien capitaine des Aigles du Mali, Djilla reçoit l’appui d’un avocat de la Femafoot pour faire rejuger l’affaire

9

Après le verdict du tribunal de la Commune II condamnant Mamadou Diarra dit Djilla à 2 ans d’emprisonnement ferme et au payement de 10 millions Fcfa dans une affaire d’escroquerie foncière, le président de la Fédération malienne de football, Boubacar Baba Diarra, compte tenu du statut d’ancien capitaine de l’équipe nationale de Djilla, vient de commettre Me Brahima Kelly pour prendre toutes les dispositions afin que cette affaire soit rejugée.

L’affaire d’escroquerie portant sur la vente d’une parcelle à 22 millions de Fcfa opposant l’ancien capitaine des Aigles du Mali, Mahamadou Diarra dit Djilla, à Mme Koko Fatoumata Guindo continue de défrayer la chronique. Ainsi, le Tribunal de la Commune II a condamné l’ancien joueur du Réal Madrid à deux ans d’emprisonnement ferme et au payement de 10 millions de Fcfa de dommages et intérêts. En plus, l’enfant de Médina Coura doit aussi restituer les 20 millions de Fcfa pris avec la plaignante, Mme Koko Fatoumata Guindo.

Le Président de la Fédération malienne de football, Boubacar Baba Diarra, a été touché par la condamnation de celui qui a défendu le drapeau national pendant plusieurs années. C’est pourquoi, il a initié une démarche purement volontaire pour venir en aide à Djilla. “Ce n’est pas Djilla qui me l’a demandé, mais c’est une démarche personnelle. En tant que président de la Femafoot, je pense qu’il est très difficile de rester comme ça sans apporter quelque chose dans cette affaire. C’est pourquoi, nous avons décidé de commettre un avocat pour interjeter appel” nous a confié le président de la Femafoot, avant son voyage au Mexique pour le Congrès de la Fifa.

Me Brahima Kelly, que nous avons rencontré en début de semaine, a bel et bien confirmé cette information : “Effectivement, j’ai été contacté par le président de la Femafoot pour défendre les intérêts de Mahamadou Diarra dit Djilla dans cette affaire, compte tenu de son statut d’ancien capitaine des Aigles du Mali. Malheureusement, cette affaire a été déjà jugée par le Tribunal de la Commune II, qui a condamné Djilla. C’est pourquoi, j’ai essayé de prendre contact avec son avocat, Me Hamidou Daou. Nous allons voir ensemble la procédure à prendre pour que cette affaire puisse être rejugée. Vous savez, Djilla n’était pas présent lors de l’audience. Finalement, il a été jugé par défaut. En d’autres termes, il n’a pas été entendu. Et il n’y a pas eu de débat contradictoire. L’absence de l’ex-capitaine des Aigles du Mali a été la défaillance dans ce jugement. S’il était présent, son avocat pouvait demander un renvoi. Pour le moment, Djilla est censé ne pas être au courant de ce jugement. Aujourd’hui, Djilla peut donc faire opposition par voie d’huissier, une fois qu’on le lui notifiera. Ce qui va anéantir cette affaire. En tout cas, nous allons prendre toutes les dispositions pour que cette affaire soit rejugée“.

                  A.B. HAÏDARA

 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Certe il n’étais pas présent lors du jugement mais il a été informer par le tribunal d’où la présence de son avocat.
    Mr le président de femafoot et si cette femme était votre fille,avant d’être toucher par la condamnation de djilla il fallait voir d’abord son comportement même un ancien président de la république peut être condamné à plus forte raison un capitaine.vous devriez avoir honte de vous

  2. Un capitaine d’équipe doit être exemplaire!!!!!!!!!! ET non escroc……….. Djila est-il maudit??? Apres tout ce temps a Lyon et au Real et être tenté par une escroquerie pareil !!! je n’en crois pas……ET la sanction est faible a mon avis.

  3. Mais nous sommes sur quelle planète. Mr Djilla Milliadaire ne peut pas prendre sa propre defense,ne peut pas honorer ses engagements;.Mr Djlla ne sait il pas qu il est ancien Capitaine des aigles,une personnali6 de ce pays, alors Pauvre Femafoot .si vous touchez à nos sou;vous alliez aussi devant le tribunal de complicité d escroquerie et d abus de biens sociaux.Salam

  4. Monsieur Mahamadou Kone, vous êtes foncièrement méchants. Sans preuve vous accusez. Je le maintien, que cette affaire cache une autre affaire. D’abord, à ce que je saches, la femme dans ses déclarations portées par la presse n’a jamais dit comment a t’elle connu Djilla, et quelle relation y’avait il entre eux avant de déclencher cette affaire au Mali. Pourquoi n’a t’elle pas déposé plainte en France? ou ailleurs en Europe, mais au Mali? Pourquoi organiser une campagne médiatique uniquement pour salir Djilla? Les journalistes qui ont relaté ses dire, ont été les premiers à juger Djilla. Ce qui n’ est pas convenable à leur éthique et à leur déontologie. Mais on est au Mali. Rien ne surprend. Combien de dossiers devant les juges de Bamako? pourquoi harceler une seule personne? Si j’étais un parent direct a Diarra, j’allais à mon tour porter plainte contre les journaux et la dame pour diffamation.
    Mais, je remercie le président de la FEMAFOOT pour son initiative qui n’est en rien une part de pitié, mais un sujet de droit pour la FEMAFOOT à l’égard des footballeurs maliens.
    Malheureusement je ne sais comment vous rencontrer physiquement Monsieur Koné, mais vous méritez une bonne explication, a moins que vous n’êtes un parent à la Dame.

  5. …………La FEMAFOOT doit se respecter en se mettant en dehors de éventé affaire. La justice a des preuves contre lui et pourquoi, vous insistez encore à faire jouer le côté ancien capitaine des aigles ? C'est ce que veut dire exactement ? C'est pas du tout sérieux et je prie Dieu pur que la justice alourdisse la snaction si l'affaire est rejugée. Quel mauvais exemple !

  6. Mr Kelly pour vous ce dilla là est au dessus de la loi si tu veux réellement l apporte ton aide comme tu le dit paye les sou de la bonne dame ou tu la ferme togognina nul n est au dessus de la loi

  7. Il faudrait rejuger aussi Wassodene qui a été condamné sans être entendu.

    • Honte a la femafoot! Donc maintenant la femafoot a decider de faire l’apologie de l’escroquerie? Djilla est un escroc sans doute. Son soi-disant status d’ancien capitaine de nous concerne pas. Ni djilla ni la femafoot ni Boubacar ba diarra ne sont au dessus de la loi. La femafoot est une bande d’escrots aussi clairement.

Comments are closed.