Fonctionnement de l’appareil judiciaire : Des actions concrètes bien visibles avec l’actuel ministre de la Justice Sanogo Aminata Mallé!

39
Mme Sanogo Aminata Mallé, ministre de la Justice, Garde des Sceaux
Mme Sanogo Aminata Mallé, ministre de la Justice, Garde des Sceaux

Après l’adoption en Conseil des ministres du 14 octobre 2015 du projet de décret fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement du pole judiciaire spécialisé de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée instituée au sein du Tribunal de la Commune VI du District de Bamako, la ministre vient encore de franchir une autre étape très importante dans la diligence des projets et programmes de la justice et le fonctionnement de l’appareil judicaire malien en mettant fin aux criardes vacances de postes au niveau de la Cour Suprême du Mali. Une situation qui perdurait depuis plus de trois ans, causant d’énormes préjudices aux justiciables. Pourtant, le manque de personnel magistrat au niveau de l’institution était une préoccupation majeure du président de la Cour Suprême, NouhoumTapily qui ne cessait de rappeler à l’occasion de chaque prise de contact d’un ministre de la Justice avec les membres de la Cour Suprême que la Cour manquait énormément de conseillers dont les nominations relèvent du conseil des ministres sur le rapport du ministre de la Justice. Comment admettre que la Cour Suprême du Mali fonctionne avec le manque d’une trentaine de son effectif, que la Cour Suprême du Mali soit dépourvue d’un Procureur Général pendant plus de deux ans ? Un dysfonctionnement qui ne dit pas son nom. L’on a le droit de se poser la question sur ce que faisaient les deux précédant ministres de la Justice sous IBK. Quand on sait également que le projet du pole judiciaire spécialisé de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée instituée au sein du Tribunal de la Commune VI du District de Bamako est un important projet qui dormait dans les tiroirs de la justice.

En tout cas, avec l’actuel Garde des Sceaux, la priorité n’est pas de caporaliser la justice mais de se rassurer d’abord du bon fonctionnement de tout l’appareil judiciaire en dotant des ressources humaines de qualité mais aussi à ne pas faillir à la diligence  des dossiers. En effet, lors du conseil des ministres ce mercredi 4 novembre, la  ministre de la justice et des Droits de l’Homme a pourvu aux postes vacants de la Cour Suprême en nommant des magistrats mais aussi au niveau de l’Inspection des Services judiciaires.Ainsi, le Parquet Général de la Cour Suprême a été doté de cinq magistrats de classe exceptionnelle dirigé par le Procureur Général, Mamadou Tidiane Dembélé. A la Section judiciaire de la Cour suprême, ce sont 11 conseillers qui ont fait leur entrée.Quant à la Section administrative de la Cour suprême, elle été également pourvue de 9 magistrats, présidée par David Sagara, un  Magistrat de l’ordre administratif.

Ces promptes actions de la ministre de la Justice permettront de décanter beaucoup de dysfonctionnements au niveau de la justice. Longtemps au stade de projet, l’adoption du décret fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement du pole judiciaire spécialisé de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée instituée au sein du Tribunal de Grande Instance de la Commune VI du District de Bamako permettra à notre pays de se doter enfin d’une structure spécialisée dans la lutte contre le terrorisme. Une avancée notoire. Le pole judiciaire spécialisé sera composé d’un parquet, de cabinets d’instruction spécialisés, d’assistants ou experts et d’une brigade d’investigation spécialisée. Il permettra de renforcer l’efficacité de la lutte contre les groupes criminels armés et organisés à travers la concentration des moyens et efforts en matière d’enquête pour la répression.

Daniel KOURIBA

PARTAGER

39 COMMENTAIRES

  1. HUSAYN
    “Ne revenons pas toujours sur le passé. Si IBK a changé de ministre de la justice c’est peut être parce qu’il s’est rendu compte que ce ministère ne bougeait pas”

    Bel exploit! :mrgreen:

    Ca signifie qu’il lui aura fallu banalement DEUX ANS ( 😳 !) pour………………s’en rendre compte! 🙄 🙄

    Je le répète: Bel exploit! :mrgreen:

    PS: Mais sachant qu’il lui a fallu également DEUX ANS pour s’apercevoir (malgré des attentats toutes les semaines!) que le ministère de la sécurité “ne bougeait pas” non plus, il n’y a rien de surprenant! :mrgreen: :mrgreen: 😥 😥 8) 8)

    En tout cas, si la dame est effectivement efficace, bienvenue à elle et TANT MIEUX POUR NOUS TOUS! 😉

  2. C’est une bonne chose pour nous les maliens. La justice doit être la pour nous.

  3. La justice est la vérité en action
    sanogo est bien derterminée
    💡 💡 💡

  4. La justice est la vérité en action
    sanogo est bien derterminée
    💡 💡 💡

  5. Ces nominations sont le signe d’un nouveau départ pour la justice malienne.

  6. Ne revenons pas toujours sur le passé. Si IBK a changé de ministre de la justice c’est peut être parce qu’il s’est rendu compte que ce ministère ne bougeait pas

  7. Les personnes qu’il faut aux places qu’il faut,c’est ça la vision du Président IBK. 😀 😀 😀

  8. Tout ce bon travail dans ce département ministériel est à mettre à l’actif du président IBK qui sait bien faire ses choix. 😀 😀 😀 😀

  9. Le Mali vaut ce que vaut la justice sur laquelle elle repose
    IBK est la solution à tous nos maux
    😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  10. Quand La justice est l’administration de la force,
    💡 💡 💡 💡 💡 💡

  11. Faire justice est bien ; rendre justice est mieux
    IBK et son gouvernement rendent la justice au peuple ,Moin de commentaire
    💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

  12. La loi naturelle est l’instinct qui nous fait sentir la justice.
    Notre pays est pays qui a été bâti sur ce pilier
    😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  13. pour reussir une mission il faut des hommes forts d’où le choix de la ministre
    encore IBK en avant

  14. Un pays de justice est mieux qu’un pays de corruption.Avec IBK c’est la reformulation .
    💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

  15. Une injustice commise au pays est une menace pour la justice de ce pays .Le pays compte sur IBK ent ses siens (Mdme Sanogo) Pour un mali de demain
    😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  16. vous avez gaté et nous on arrange et c’est vous qui parlez d’injustice

  17. La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.
    Sanogo aminata est là pour tous mettre en ordre
    💡 💡 💡 💡 💡 💡

  18. voici les objectifs que notre IBK s’est assigné

    Augmentation et renforcement de la dotation de l’appareil judiciaire en ressources humaines
    Modernisation de la gestion de l’information juridique et judiciaire
    Formation du personnel pour un acroissement des performances de l’appareil judiciaire

  19. Un acte de justice et de douceur a souvent plus de pouvoir sur le cœur des hommes que la violence et la barbarie.
    On ne prend pas n’importe qui pour diriger la justice d’un pays
    👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  20. ce n’est pas IBK qui a crée ça mon frere sanogo. il faut t’informer.
    Selon les statistiques les plus récentes en date de l’année 1999, le Mali compte 275 magistrats (dont 28 en détachement) 211 greffiers et 53 Secrétaires des greffes et parquets. Cette faiblesse des effectifs, hypothèque dangereusement le bon fonctionnement des services dont les missions se sont accrues à la faveur des événements de Mars 1991.
    ce n’est pas IBK qui a crée ça.

  21. Si Sanogo Aminata Mallé! est ministre de la justice c’est qu’elle en a les qualités
    💡 💡 💡 💡 💡 💡

  22. IBK a hérité d’un appareil judiciaire en plein dysfonctionnement
    Il a mis le paquet pour son organisation
    Rien ne sera impuni dans ce pays

  23. IBK veut faire de la justice une priorité
    les reformes sont nombreuses
    formation de personnel, renforcement des capacités

  24. Il n’ ya de favoritisme dans les nominations
    Nous avons besoin de la compétence

  25. L’idéal pour IBK en venant au pouvoir, c’est de faire au mali un état de droit

  26. Une femme ne peut pas au Mali gérée une région (poste de Gouverneur). On a vue des femmes à la tête des cercles et c’était du chao mais elles avaient été maintenu pour des raisons politiques.
    L’Administration du territoire n’est pas une chose facile comme vous pouvez le penser, elle différente d’une femme assise dans un bureau quelque en grande ville signée des documents sans sa propre analyse. Les plus gros bosseur au Mali sont les administrateurs qui évoluent d’ailleurs dans des conditions extrêmement difficiles au nombre desquelles un manque cruel de logements, bureaux, moyen de déplacement pour les Sous-préfets encore sur moto (Représentants de l’État sur moto) laissés à la merci des politiciens, l’absence d’autorité d’État et j’en oublié volontiers.
    Suite …………. Merci.

  27. C’est tot pour juger la ministre de la Justice. Cependant, je suis decu de constater qu’aucune femme ne figure dans sa premiere vague des personnes nomme’es! IL NE FAUT ABSOLUMENT PAS ME DIRE QU’IL N’Y A PAS DE FEMME QUALIFIE’E AU DEPARTEMENT DE LA JUSTICE POUR OCCUPER L’UN DES POSTES AUXQUELS DES hommes ont ete’ nomme’s!!!! Travaillons pour l’emancipation totale de nos soeurs. plus de la moitie’ de la population malienne est feminine. JE VEUX VOIR PLUS DE FEMMES AU PARLEMENT, AU GOUVERNEMENT ET AUX POSTES DE GOUVERNEUR, PREFET ET SOUS-PREFET!!!!!
    L’OPPRESSION SILENCIEUSE CONTRE LES FEMMES DOIT CESSER!!!
    Madame Sanogo, je vous souhaite une bonne chance dans votre mission!!! Soyons prudents et sages dans nos decisions!!!!

    • Peut être que Monsieur voulait nous proposer sa soeur
      :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Tu sais bien que dans nos societe’s, nos epouses ont toujours des problemes avec leurs belles soeurs!!! Je suis le General Sanogo et elle est madame Sanogo! Mes soeurs sont disquailifie’es d’avance!! RIRE!!!

        • Capi
          “Je suis le General Sanogo et elle est madame Sanogo! ”

          Capi, arrête de rêver!
          Cette dame est jolie, donc TU N’AS AUCUNE CHANCE! :mrgreen: :mrgreen:

          En plus, tu n’es qu’un Sanogo “d’adoption” (ou d’usurpation), alors… 😆 😆

          I Coulibaly! 😆 😆

Comments are closed.