Procès Amadou Haya Sanogo: le général Yamoussa Camara tient à son petit café

13
Le général Yamoussa Camara
Le général Yamoussa Camara

Le procès du général Amadou Haya Sanogo et coaccusés n’a pas fini de nous offrir des anecdotes.

Après l’histoire des téléphones qui a opposé les avocats au parquet et la fameuse affaire de l’expulsion du Dr. Oumar Mariko, nous vous révélons une autre anecdote concernant, cette fois-ci, le général Yamoussa Camara. Lors de l’ouverture de l’audience, les forces de sécurité chargées de conduire le général Yamoussa Camara dans la salle d’audience, le trouvent en train de prendre son petit café.

Les agents attendent patiemment que le général finisse de prendre son café. Le hic est que Yamoussa Camara semble tester  l’humeur des agents venus le chercher.

En effet, le général commence à boire son café lentement. Fâchés, les agents sans aucune forme de protocole se saisissent du général de force et le jettent dans le véhicule, laissant le reste de son petit café sur la table.

Abdoulaye Koné, envoyé spécial

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Le Colonel-major Yamoussa Camara a alors suggéré que, malgré le caractère transnational de la menace, toute stratégie de sortie de crise soit axée sur le rôle politico-militaire central du Mali.

    «La République du Mali est à la croisée des chemins, mais l’Etat malien demeure un interlocuteur incontournable dans le cadre de la recherche de solutions pour une sortie de crise. Il a besoin de toute votre attention et plus que jamais de votre solidarité, de votre assistance et de votre accompagnement. Nous ne repousserons jamais la main tendue de nos frères. Nous l’acceptons de bon cœur, tout en vous demandant de ne pas chercher à vous substituer ni aux forces de défense et de sécurité du Mali, ni au peuple malien, dont vous mesurez la sensibilité. Il s’agit de problèmes existentiels de la nation malienne. Tout ce que vous poserez comme actes sera retenu par l’histoire, en bien ou en mal, comme jurisprudence à travers l’espace CEDEAO», AVAIT DIT ET ÉCRIT YAMOUSSA CAMARA.

    C’ APRES CELA QUE LA QUESTION ” BÉRETS ROUGES” SURGIT PAR LE SUD DU MALI…DU COTÉ DE ADO, DONC DE LA FRANCE….

    LE CONTRE-COUP “DES BÉRETS ROUGES” EST UNE OPÉRATION FRANCAISE.

  2. le general yamoussa m’a decu car je me rappel quand j’etais au prytanee il etait notre directeur et il ne manquait pas de mentioner les eleves rentrEs par la petite porte c’est a dire par magouille et le voire aujourd’hui qu’il est rentE dans l’histoire du mali et ministre des FAMAS par la petite porte avec des individus comeme haya me fait mal par ce que j’avais confiance en sa droiture en tant qu’homme.

  3. Yamoussa camara une personne très haineuse et méchante a rallie les mutins aux 1eres heures de la mutinerie qui a déstabilise l’armée et le pouvoir politique , cette Mutinerie avait pour seul But de laisse le Front aux Rebelles du Nord et par la seule permettre aux Mutins de Kati ( les peureux et pareuse )de ne plus aller aux front plutôt reste à kati faire le banditisme , à savoir que la bande arme du capitaine sanogo braquait les commerçants et les stations d’Essence

  4. J’avoue que ces agents ont mal agit.C’est pas poli du tout.nous sommes au Mali où tout est et reste possible,il peut les commander demain.

  5. le petit ak tu veux te faire remarquer en touchant au grand Gal honnête et qui n’a jamais reculé devant un combat et qui a mérité tout son grade au front tellement que c’est un jeux d’enfants pour lui il prend son petit café tranquille car il n’a rien a se reprocher il connaît l’armé comme les bout de ses doigts tu n’es le digne fils de ton père same on you you sleep people

    • Yamoussoukro est un homme pondéré et un brave. Il a fait ses preuves lorsqu’il était commandant la 1ère zone militaire de Gao, et ce pendant le rébellion.
      Pour la RÉPUBLIQUE .

      VIVE LA RÉPUBLIQUE .

      • Mais ce général a été le seul officier haut placé ( il était chef d’état major de la garde) a ralié les lakrou de Kati contre le régime pour des raisons purement personnel. Il a eu ses étoiles mais est dans des salles draps.
        Il est évident et constant qu’il a signé l’engagement des soldats massacrés à Diago sur les théâtres d’opération au nord. Muter des gens déjà mort ! Rien, je dis bien rien ne peut nous faire comprendre qu’un ministre de la défense gère ses ressources humaines sans savoir leur disponibilité. La hiérarchie a couvert les crimes de Kati. Elle va devoir s’expliquer, nous éclairer et cela avec humilité et respect du peuple et de la république, sinon l’Etat étant régalien, les petites manières avec le café ne passerons pas.

        • Sankingba voudrais qu’on confirme que la mutations dessins soldats à été faite avec comme pièces jointes le certificats de décès des intéressés.
          Dans une infraction, l’intention coupable est un élément déterminant de la culpabilité. Pas besoin d’être un doyen VOUIN pour le savoir.
          encore YAMOUSSA, fils de BISSIRI CAMARA est un brave.

          Pour la République.

          VIVE LA RÉPUBLIQUE

  6. vraiment tu fais honte à ta profession ils ton payent combien pour que tu puisses parler ainsi c’est un Gal honnête ne t’inquiète pas la vérité verra le jour bientôt les jaloux et les personnes malintentionne comme toi et autre vont maigrir

    • C’est normale qu’il prenne son café quand même. C’est Lacrou ne respecte personne ils sont tous aigri. C’est un grand combattant il n’a peur de rien. Il ne se reproche rien.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here