Procès Amadou Haya Sanogo : le parquet appelé à faire comparaitre les témoins de force dont Chérif Ousmane Madani Haidara

0
Procès Amadou Haya Sanogo : le parquet appelé à faire comparaitre les témoins de force dont Chérif Ousmane Madani Haidara

Prévue pour être reprise ce lundi matin, l’audience d’Amadou Haya Sanogo, l’ancien meneur du coup d’Etat militaire de mars 2012, vient une fois encore d’être renvoyée pour le mercredi 7 décembre. Ce nouveau report a été demandé par les avocats de la défense pour permettre aux témoins cités de comparaitre.

La requête de la défense a été soutenue  par les avocats de la partie civile. Ils ont tous estimé que pour la manifestation de la vérité, les témoins cités doivent impérativement comparaitre.

La cours a demandé au parquet de faire comparaitre les témoins de force s’ils refusent de le faire.La cours s’est pliée à la demande des avocats pour la simple raison, que Sanogo et autres sont jugés en session d’assise. Bien que, les témoins aient fait leur déposition par écrit, en session de cours d’assise, ils doivent venir reprendre le témoignage pour tous les acteurs, qui n’ont pas forcement accès à l’arrêt de renvoi.

En outre, la comparution devant les assises permet de satisfaire à la confrontation, un principe de la manifestation de la vérité. Alors comment faire comparaitre, au besoin par force Chérif Ousmane Madani Haidara; Dioncounda Traoré; Diamou Keita, qui est ambassadeur en Angola; le colonel Youssouf Traoré, commandant du camp para au moment des faits, qui est parti à l’extérieur pour formation. La réponse le mercredi  prochain.

Abdoulaye Koné, envoyé spécial

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here