Kadiatou Traoré Nientao, présidente des Maliens de Washington DC : Une puissante et influente voix au service de la diaspora malienne aux USA

9

Kadiatou-Traor- NientaoElle a été élue présidente de l’Association des Maliens de Washington grâce sans doute à son dynamisme au service de ses frères et sœurs résidents à Washington voire dans le pays de l’Oncle Sam. «Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui ont rendu possible cette élection au poste de présidente de notre communauté», a déclaré Kadiatou Traoré le 15 mars 2015, sans cacher sa joie, mais avec une grande humilité et une profonde reconnaissance. Elle est élue pour un mandat de deux ans, renouvelable !

Kadiatou Traoré, c’est avant tout une voix ! Une puissante et influente voix pour les millions d’auditeurs de la Voix de l’Amérique (VOA) qui l’identifient aujourd’hui à Mali Kura (Nouveau Mali ou Renaissance malienne). Une émission quotidienne de la VOA dont elle partage la présentation avec Modibo Dembélé, Mariam Traoré, Mohamed M. Touré, en direct de Washington DC. Au menu, des nouvelles fraîches du Mali, des analyses de l’actualité, culture, sport, humour… Journaliste réalisatrice, mariée et mère de quatre enfants, Kadiatou Traoré Nientao est née un 11 octobre 1960 à Bamako. Après le baccalauréat, elle a passé un Diplôme en informatique au Centre d’études universitaires par la Coopération internationale (1991-1993) d’Italie. Par la suite, Kadiatou a obtenu une Maîtrise en Psychopédagogie de l’Ecole Normale Supérieure (ENSUP) du Mali en juin 1997.

Dix ans après, elle passe des Diplômes d’études universitaires en anglais à Montgomery College Rockville (USA, 2007). Ceux-ci sont suivis de Master en Administration des Affaires (MBA) avec une spécialisation en Analyse et Evaluation des Politiques nationales (2011, Strayer University, Washington DC). Et depuis deux ans, janvier 2013, la nouvelle présidente des Maliens de la capitale fédérale américaine est diplômée d’études universitaires supérieures en santé publique de l’université de Maryland, aux USA. Au niveau de la formation professionnelle, Kadiatou est titulaire de plusieurs «Certificats» dans des secteurs divers comme, entre autres, le Management des projets, les Techniques de gestion des entreprises féminines, la Psychologie de la Santé publique, le Concept du leadership féminin, Genre et développement.

Une brillante carrière pour une grande professionnelle

Des études sérieuses et une formation professionnelle rigoureuse qui lui ont ouvert la voie à la brillante carrière qui est la sienne. Avant la VOA (Service Multimédias International), elle a mis son talent et sa compétence au service de l’Association de Solidarité, d’Aide et Action Enfance au Mali (1994-2000). La journaliste-réalisatrice a servi au Conseil Supérieur de la Communication du Mali (2003-2006) comme conseillère/membre et présidente de la Commission communication pour le développement.

De 2005 à 2008, on la retrouve du côté d’Abuja (Nigéria), précisément à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) où elle a travaillé comme consultante Genre, Paix, lutte contre la Prolifération des armes légères et surveillance des élections. Suivra une expérience avec le WANEP (West Africa Network for Peace building) à Accra, au Ghana (2007-2008), comme consultante en gestion de crise, maintien et consolidation de la paix. Chargée de Programme sur les questions sociales et de santé Publique de Women Refugees Network et Directrice des Relations Sociales et Publiques de Women Watch Africa, Inc. (WWA, 2007-2009), Kadiatou Traoré a également travaillé au Montgomery County Public Schools Rockville (2009-2013) comme traductrice/interprète anglais-français.

Avant de présider aujourd’hui l’Association des Maliens résidents à Washington, cette dynamique et entreprenante communicatrice a été membre du Club des immigrants francophones vivant à Washington. Elle est aussi membre-fondatrice de l’Association des Femmes africaines pour la paix au Mali (Washington DC) et membre du Club des Femmes Démocrates du Parti Démocrate des Etats-Unis. Très engagée, notre consœur a aussi milité au sein de, entre autres, l’Association des Travailleurs et Epouses de Travailleurs du Département d’Etat des USA, du Réseau des Femmes Chercheures dans la Francophonie Plurielle à Ottawa (Canada) et du Réseau de la Société civile de l’Afrique de l’Ouest auprès de la Cédéao à Abuja, au Nigéria. Le parcours politique de Mme Nientao n’est pas moins édifiant sur ses qualités de leader et son engagement pour les droits des femmes au Mali. Ainsi, Kadiatou est membre-fondateur de «Alternative 2002» (avec le Pr. Issa N’Diaye), devenue plus tard le Rassemblement pour le Mali (RPM), parti au pouvoir aujourd’hui. Elle a été membre du Mouvement national des femmes de cette organisation politique. À noter aussi que Kadiatou Traoré Nientao a été membre du Réseau des Femmes leaders pour la paix de la Cédéao.

Des atouts pour relever les défis

C’est dire que les Maliens de Washington DC ne se sont pas trompés dans le choix porté sur cette intellectuelle charismatique qui ne cessait déjà d’œuvrer pour l’intégration des Maliens, voire de la diaspora africaine dans la société américaine. On comprend alors aisément qu’elle ait fait l’unanimité lors de l’élection du 15 mars 2015 à l’ambassade du Mali à Washington. Ceux qui l’ont côtoyée l’apprécient pour son aptitude à exprimer clairement ses opinions et ses convictions, sa grande capacité d’écoute et son ouverture au dialogue. Aptitude à prendre des décisions opportunes et appropriées en tenant compte des enjeux variés et complexes ; bonne maîtrise de soi, même sous pression ; ouverture au changement et habilité à gérer des complexités ; attitude ouverte aux critiques et aux points de vue différents… sont, entre autres, énumérés comme des qualités de la présidente Nientao Kadiatou Traoré. Une parfaite polyglotte qui maîtrise parfaitement le français, l’anglais et le bambara. Et selon de nombreux témoignages recueillis via les réseaux sociaux, Mme Nientao est «une brave femme africaine qui a de grandes visions pour le développement de l’Afrique».

Gageons alors que ses riches expériences doublées d’une brillante intelligence lui permettent de combler les attentes de ceux qui viennent de lui faire confiance pour donner un nouvel élan et plus de visibilité et de notoriété à cette association.

Moussa BOLLY

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Voilà une dame parmi les dames , toutes nos félicitations et bon courage pour le reste car la tâche sera rude !!!!!!!!

  2. Les griots sachez que le Mali n’a pas besoins de flatteurs pour des humains. Il faut travailler et laisser cette Kadiatou faire son job. Il y’ a tellement de braves paysannes au Mali, mais elles n’ont pas de billets pour vous les griots chanteurs. Au départ cette Kadiatou comment a-t elle fait ??? chercher a savoir car au temps de Alpha et ATT rien n’était un hasard!!!!!!

  3. ma chérie éternelle
    très heureux de cette élection je te sais toujours battante capable de soulever des montagnes
    du courage pour une réussite certaine
    le serieux de ton mari , sa loyauté, son sens de l’honneur et sa franchise te seront precieux pour ta réussite
    bravo

  4. Ce que vous ne savez pas sans doute, c’est que son père fut Directeur de l’Agence Nationale de l’Information du Mali (ANIM) …donc journaliste de souche…

  5. Félicitations, quand on l’écoute on sent une femme combative et déterminée. on voit son cv et il est riche.

Comments are closed.