Kayes : Le projet « Promotion de la représentation et de la participation des femmes rurales à la prise de décision locale » lancé dans la 1ère région

0
12

Après les festivités nationales tenues à Gao le 10 octobre passé, la Commune Rurale de Samé Diongoma a été choisie dans la 1ère Région, le lundi 31 octobre, pour abriter les festivités locales  marquant la célébration de la journée Internationale des Femmes Rurales.

Le maire de la Commune Rurale de SaméDiongoura, Moussa N’golo Traoré, après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes s’est réjoui de la tenue  dans sa Commune les festivités localesde cette journée sous la présidence du  Gouverneur de Région, Le Général Mahamadou Maïga.

En Afrique etparticulièrement au Mali, les femmes rurales sont très actives et jouent un rôle majeur dans la sécurité alimentaire notamment dans la production, la transformation, la conservation et la préparation des aliments permettant d’assurer la substance de leur famille.

 

Pour le Chef de l’exécutif de la 1ère Région, le  Général Mahamadou Maïga, « ces actions ne seront possibles et profitables que dans un climat de paix et de sécurité, gage d’une stabilité ». C’est pourquoi, continue-t-il, le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a choisi le thème : « Genre, Paix et Sécurité, facteurs déterminants de Valorisation des Produits agricoles par la transformation ». 

 

Le mois d’octobre selon la présidente des Femmes Rurales du Mali, Madame GoundoKamissoko, est une « opportunité pour la population de réfléchir sur la situation des femmes dans les communautés rurales ».

La Directrice Régionale de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, en abondant dans le même sensaffirme que le mois d’octobre doit «  permettre aux femmes rurales elles-mêmes de s’exprimer, de se former et de s’informer ».

Actrices essentielles du développement, les femmes rurales de la 1ère Région ont bénéficié d’un nouveau projet dénommé « Promotion de la représentation et de la participation des femmes rurales à la prise de décision locale ».

Initié par le GRDR en partenariat avec l’ASPROFER sur financement de l’Union Européenne, à en croire Madame Maguiraga, Mariam Camara, coordinatrice du GRDR, ce projet sera « un outil de renforcement de capacité des femmes rurales pour booster leur représentation et leur participation à la gouvernance locale lors des prochaines échéances électorales ».

Pour joindre l’utile à l’agréable, les « Somonons » de la Commune Rurale de SaméDiongoura ont tenu le public en haleine par une démonstration de force de leurs marionnettes très virevoltantes.

 

Amadou Bamba

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.