Koulikoro : Les femmes des ex-travailleurs de l’Huicoma font pleurer IBK

15

Le vendredi 7 juillet 2017, le président IBK était à Koulikoro pour la sortie de la 38e promotion de l’Emia. Et cette cérémonie n’est pas passée inaperçue pour les femmes des ex-travailleurs de l’Huicoma. Courageuses et déterminées, ces femmes ont minutieusement préparé leur stratagème. Le matin, elles ont laissé passer le cortège présidentiel en partance pour l’Emia. C’est au retour d’IBK qu’elles ont vivement manifesté jusqu’à faire arrêter le cortège présidentiel. Et “contraint”, le président est descendu de son véhicule pour aller à la rencontre des manifestantes qui lui expliquèrent leur misère après la fermeture de l’Huicoma qui était tout pour la population de Koulikoro. Très émotif, comme à son habitude, IBK se mit à pleurer.  Devant les larmes du président, les femmes n’ont pas pu se retenir. Elles se sont à mises à pleurer à leur tour. Selon notre source, la scène était pathétique. Après avoir essuyé les larmes, les femmes sollicitèrent du président la réouverture de l’Huicoma. Et ce dernier de leur promettre de s’impliquer pour trouver une solution à leur demande.                                     Siaka Doumbia

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. C ‘est facile de verser des larmes amis
    Quand il s’agit de son fils qui dépossède les pauvres gens de leurs biens est ce qu’il a pleuré?

    • ouandiana
      “Il ne s’agit pas de pleurer, mais plutôt d’apporter des solutions.”

      Oui, mais apporter des solutions, non seulement il ne sait pas faire, mais de plus il s’en fout complètement!

  2. Cela fait peur si le président se met à pleurer à tout bout de champ comme un enfant. en fait IBK n’est pas entendue sur ce terrain mais plutôt sur le terrain de l’action. Est ce qu’il veut dire qu’il n’était pas au courant de la situation de ces femmes. si OUI c’est le comble du comble. J’ai la preuve que le peuple a été dupé et qu’IBK n’était pas du tout prêt pour exercer ce pouvoir car très en déphasage avec les réalités du peuple. On peut tromper le peuple une fois, mais l’on ne peut tromper tout le peuple tout le temps. A bon entendeurs salut!

  3. “comme à son habitude, IBK se mit à pleurer. ”

    Ca faisait un moment que notre légendaire HOMME A POIGNE n’avait pas sorti son paquet de kleenex!

    Et dire que les observateurs étrangers (Africains comme occidentaux!) lisent notre presse et suivent nos actualités…. Quelle honte!… Imaginez un peu l’éclat de rire dans les services de presse de toutes les chancelleries du monde…

    Décidément: Bouffon un jour, bouffon toujours!

    • Il est rop detache du Malien lamda, c’est le probleme d’IBK et de tout son gouvernement, personne ne vient de la base du Mali veritable, tous des petits citadins des grandes villes qui ne connaissent pas du tout le Mali profond, les larmes de crocodile ne vont pas remplacer cette carance veritable. Il faut prendre l’exemple de KK qui est le chef des Armees a l’AN, il ne connait rien des militaires et rien de la vie dans un camp militaire et ne parlons pas d’une guerre, alors IBK a seme du vent et il recolte de la tempete, c’est tout.

  4. En voila un autre koteba et elle est bonne celle la de ladji bourama woloni kabakoh alias IBK. Vraiment il devrait aller jouer a l’INA de ce super-hyper vampire roi cameleon. LOLOLLLLLLLLL

  5. À part des Abrutis qui peut encore se faire avoir par les larmes de crocodile de ce HYPOCRITE SANS ÉTAT D’AMES.
    Ces femmes auront du lui dechirer le derrière une bonne fois pour toute.
    Les maudites femme des rebelles touaregs sont reçu à koulouba et on leur donne 7.4 MILLIARDS pouir soi-disant fournir de l’eau à kidal. Et pour les nègre malien c’est des larmes bidon.

    Il n’y a pas 36 solution. La seule et unique solution c’est d’EGORGER COMME UN POULET le GROS VAURIEN TOTO VOLEUR VENTRU IVROGNE.
    Les larmes ne servent à rien. Seule la lutte libère.

    *********************************
    Gloire perpétuelle à KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
    Vive le GANJISME, vive la science universelle !

    • 🗡🗡🗡🗡🗡 Oui, l’égorger comme un mouton de TABASKI et brûler son corps comme en Chine ! 🔪🔪🔪🔪🔪

      ÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷÷

      Paix et salut éternel sur HAOUROU BABA aussi.

  6. Quel sale hypocrite! Un chef ne pleure pas en public. Mais l’incomparable Président n’a que cette arme pour endormir les gens. Il a réussi à faire pleurer les femmes avec lui. Ce qui veut dire qu’il ne fera rien du tout. Ce n’est pas le premier cas pour lequel I.B.K pleure. Il pleure pour un oui ou un non, ce sont les effets du carburant de la révolution. Tout bon buveur de whisky doit avoir ce contrôle de ses larmes qu’il utilise comme arme d’adoucissement en cas de coup dur. Cela fait bien quatre ans que I.B.K pleure sans jamais résoudre un seul problème après avoir essuyé ses larmes. Il a en tout cas une belle arme pour attendrir les âmes sensibles. Quel sale hypocrite!!!!!!

  7. C’est énormément touchant!
    Ibk doit savoir que dans ce pays des cas plus pathétiques existent en nombre.
    Nous qui lui critiquons en longueur de journées,on le fait en passant à ces cas-là.
    N’est ce pas criminel de savoir que ces cas existent en nombre incalculable en laissant ses proches jouir impunément des maigres ressources de l’ ÉTAT?
    C’est pourquoi il est permis de douter de la sincérité de ces larmes.

  8. Il peure sur le sort des femmes de Koulikoro mais aussitot apres il rentre dans ONEFORCEONEIBK pour aller dormir dans la metrople. IBK s’en fout de qui que ce soit, mais de son bonheur personel et celui de sa famille et ses relations, pour le rest le Mali peut bruler IBK s’en moque eperdument.

  9. On le sait, les soûlards ont les larmes faciles. Dites aux femmes de Koulikoro que les larmes de Mafia LADJI sont les larmes de crocodile. 😛😛😛😛

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here