Lancement d’Espoir de Kita : Les artistes donnent le bon exemple

0
Lancement d’Espoir de Kita : Les artistes donnent le bon exemple

La ville de Kita, a abritĂ©, la semaine derniĂšre, la cĂ©rĂ©monie de lancement des activitĂ©s artistiques et culturelles de l’Association Espoir de Kita, une nouvelle plateforme d’organisations de jeunesse, qui entend Ɠuvrer pour le dĂ©veloppement de Kita et de ses 33 communes.

L’évĂšnement auquel les ressortissants de Kita (Ă  Bamako et ailleurs) ont rĂ©pondu massivement, est la premiĂšre manifestation publique de cette organisation crĂ©Ă©e courant 2016. Selon ses responsables, ‘Espoir de Kita’ est nĂ© suite Ă  un constat : le grand retard accusĂ© par leur localitĂ© qui ne bĂ©nĂ©ficie que de peu d’accompagnement de la part de ses cadres. Avec  l’aide de partenaires et comptant (surtout) sur leurs propres efforts, cette nouvelle gĂ©nĂ©ration de jeunes, Ă  Kita, entend prendre en main le dĂ©veloppement socioĂ©conomique de leur cercle. Un riche programme est Ă©laborĂ© dans ce sens. D’ores et dĂ©jĂ , dans le secteur de la santĂ©, Espoir de Kita, a entrepris certaines dĂ©marches en vue de mobiliser des financements pour l’exĂ©cution de certains travaux au niveau du Centre de SantĂ© de RĂ©fĂ©rence en Ă©tat de dĂ©labrement. Pour faire passer le message de la mobilisation auprĂšs des ressortissants, l’Association, Espoir de Kita, a organisĂ©, le samedi dernier un concert gratuit exclusivement animĂ© par des artistes de Kita, venues de Bamako, avec Ă  leur tĂȘte la diva Kandia KouyatĂ©, marraine de la rencontre.

A travers leurs champs, les artistes ont, Ă  leur tour, apportĂ© leur contribution dans la sensibilisation des populations de Kita, pour soutenir cette nouvelle initiative, Espoir de Kita. Lors de cette soirĂ©e, les artistes, ce qui a surtout frappĂ© l’assistance c’est le bel exemple donnĂ© par les Hawa Douga DiabatĂ©, Coumba Tounkara, Hawa KĂ©lĂ©monzon DiabatĂ©.

Lors de leurs diffĂ©rentes prestations, et comme cela se fait Ă  l’accoutumĂ©e, des fans se sont levĂ©s au milieu de l’assistance pour aller distribuer des billets de banque Ă  leur artiste ; mais aucune d’elle n’a acceptĂ© prendre de l’argent cette nuit. Selon elles, il s’agit d’un jour diffĂ©rent des autres. Car, il s’agit de venir rĂ©pondre Ă  l’appel de Kita, la ville qui leur a tous vu naitre.  Aujourd’hui, chaque fils et fille de Kita, chacun dans son domaine, doit apporter sa contribution pour soutenir Espoir de Kita. «Nous sommes des artistes. Ce que nous savons faire c’est la musique ; C’est cela notre contribution », a indiquĂ© Hawa Douga DiabatĂ©, dont le geste a Ă©tĂ© suivi par toutes les cantatrices qui l’ont succĂ©dĂ©es sur la scĂšne ; un geste qui a beaucoup marquĂ© les esprits et qui peut servir d’exemple Ă  tous les autres fils du terroir, afin que chacun apporte sa pierre Ă  l’édification d’un nouveau Kita, avec Espoir de Kita.

Papa Sow, Envoyé Spécial de maliweb.net

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here