Le Haut Conseil Islamique à Koulouba: Pourquoi le Cherif de Nioro n’était pas de la délégation

0
1

Suite à la promulgation du code de la famille et des personnes adopté le 2 décembre 2011, les membres du haut conseil islamique se sont rendus au Palais Présidentielle de Koulouba pour remercier son locataire Amadou Toumani Touré.

Au cours  de cette visite, le Saint Cherif de Nioro Mohamed Ould Cheickné dit Bouyé était absent. Cette absence a occasionné des commentaires dans beaucoup de milieux sociaux et même  chez certains confrères. Cette absence, selon ces commentaires s’explique par le fait que le Cherif serait toujours en colère contre le président dela République. Colèrequi selon, ces mêmes commentaires serait due  au limogeage de Youba Bah ex DAF du ministère de l’éducation. Face à cette situation, nous avons  cherché  en savoir plus en enquêtant du côté du Cherif. Selon, Oumar Abba Maiga, journaliste reporter Hamawouya et très proche  qui nous a rapporté ses impressions, le Cherif n’est pas membres du bureau du haut conseil islamique pour être présent à Koulouba. Seuls les membres du bureau avaient à être à Koulouba. Toujours, selon notre interlocuteur le haut Conseil Islamique est au service du Cherif et le président du haut conseil Mahoumoud Dicko  l’avait même signifié au cours du meeting. Commentant, la présence du Cherif à Bamako  au cours du meeting, notre interlocuteur dira que bien que  le Cherif se soit opposé farouchement au premier code, il n’avait pas prévu de venir au meeting. « Il est venu parce que les membres du Haut Conseil Islamique avait annoncé sa venue et pour ne pas décevoir tout ce beau monde, il est venu » a commenté son chargé à la communication. Réagissant à un article dans lequel, le confrère dit qu’ ATT est un ami au Cherif, il dira qu’après Moussa Traoré, le Cherif n’a jamais eu et n’aura jamais un chef d’Etat comme ami et cela, il l’avait signifié en son temps à Alpha Oumar Konaré. Et qu’ATT est un fils au Saint Cherif.

Quant au limogeage de Youba Bah, le Cherif n’a jamais fait de cela un problème pour la simple qu’il est fonctionnaire comme beaucoup d’autres maliens et que le président est libre de nommer qu’il veut et au poste qu’il veut. Bref, le Cherif n’est pas en encore ni contre le président, ni contre un membre de son gouvernement. La preuve est la visite du président ATT au domicile du Cherif sis à l’Hippodrome le jeudi 19 janvier. Concernant le cas Youba, monsieur Oumar Abba Bah dira qu’il est loyal comme presque tous les autres hamallistes qui travaillent  pour l’Etat. Le Cherif selon, toujours notre interlocuteur est revenu sur le code de la famille et les élections au cours d’une adresse aux hamallistes le jeudi dernier. Le Cherif a affirmé que le code a été l’occasion de rassembler les musulmans du Mali. IL a aussi souhaité que les musulmans restent unis comme un seul homme. Il a remercié  les femmes musulmanes qui ont montré leur foi en la religion aux cotés des hommes en combattant le code satanique. Concernant l’appel de Bouyé à trouver un candidat parmi les hommes politique qui défendra les valeurs de l’islam, il dira que cette proposition est de lui et appelle les autres chefs religieux aussi à  faire leur proposition. Contrairement à certains chefs religieux qui disent que les musulmans n’ont pas de candidats se trompent, car, le chérif de Nioro persiste et signe, les musulmans choisiront celui qui s’engagera à défendre les valeurs de la religion.

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.