Le ministre de la justice Mohamed Ali Bathily en passe de gagner sa guerre contre les magistrats : Le Procureur général Daniel Tessougué et tous les présidents de tribunaux de Bamako débarqués demain

14
Le ministre de la justice Mohamed Ali Bathily en passe de gagner sa guerre contre  les magistrats
Daniel Tessougue et Mohamed Ali Bathily (Photo montage Maliweb.net)

Le  Conseil supérieur de la magistrature siégera  demain mardi  13 mai sous la présidence du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta. Si l’on en croit les informations qui nous sont parvenues,  un chamboulement est attendu à l’issue de cette rencontre au sein de la famille judiciaire. En effet,  le ministre de la justice Mohamed Ali Bathily  a soumis un projet de ” remaniement ”  au Conseil supérieur  dans lequel plusieurs hauts magistrats de la République pourraient être débarqués. Il s’agit  du procureur  général près la Cour d’Appel de Bamako Daniel Tessougué, juge intègre, apprécié de l’opinion publique pour son sens élevé de la justice, et de l’ensemble des présidents des tribunaux de première instance de Bamako.

 

 

C’est un secret de polichinelle. Entre le ministre de la justice Mohamed Ali Bathily et  certains magistrats maliens,  les rapports n’ont jamais été cordiaux. Au mois de janvier dernier,  l’affaire Adama Sangaré a,   en effet, révélé à nos concitoyens  le bras de fer qui  existe  entre le ministre de la justice et deux hauts magistrats de la République notamment le Procureur   général Daniel Tessougué et le Procureur près le tribunal de première instance de la commune III du District de Bamako, non moins Procureur du Pôle économique et financier chargé de la lutte contre la corruption et la délinquance financière, Mohamed Sidda Dicko. Le ministre de la justice voulait renvoyer Adama Sangaré en prison alors le Procureur près la Cour d’Appel Daniel Tessougué et le  procureur du pôle économique Sidda Dicko ne l’entendaient pas ainsi et ne voulaient pas ouvrir une nouvelle enquête contre l’intéressé sur la simple instruction du ministre Bathily.

 

Auparavant,  au mois de décembre 2013, l’arrestation de six magistrats et auxiliaires de justice pour “ concussion, faux et usage de faux ”   avait  crispé une relation fort  déjà tendue entre le garde des sceaux et les magistrats. Ces derniers,  à travers leurs syndicats (SAM, SYLIMA) avaient même dénoncé ces arrestations. Après moult confrontations et interrogatoires, il est apparu que les charges retenues contre ces magistrats n’étaient  pas suffisantes. La section criminelle de la Cour suprême avait  décidé de les élargir après paiement d’une  caution de 300 000

 

Le projet soumis au Conseil supérieur de la magistrature donnera certainement  l’occasion au garde des sceaux de se débarrasser des juges qui lui ont tenu tête.

Approché par nos soins, le Procureur  général  Daniel Tessougué, dont le poste est visé dans ce projet, dit ne rien se reprocher. “A aucun moment, je n’ai violé les textes. Si je dois partir, je partirais la  conscience tranquille “. Avant d’ajouter que sa révocation ou pas est le cadet de ses soucis.

 

Il est à noter que le Conseil supérieur de la magistrature a pour rôle de garantir l’indépendance des magistrats par rapport au pouvoir exécutif. Il peut proposer ou donner un avis sur les nominations des magistrats comme ce sera le cas ce mardi 13 mai.

 

Abdoulaye DIARRA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. La réforme de la justice ce n’est pas Bathili qui gagne mai c’est le peuple Malien qui gagne la justice c’est la colonne vertébrale de Notre démocratie c’est la seule qui peut protéger nos enfants demain unissions-nous pour réformer la justice

    • Un Sacko est toujours…con! LES LOIS EN VIGUEUR NE SONT PAS MAUVAISES, IL SUFFIT DE LES APPLIQUER EN COMMENCANT PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE QUI DOIT DECLARER SES BIENS CONFORMEMENT A’ L’ARTICLE 37 DE LA CONSTITUTION DU MALI!
      SI LE SOMMET PIETINE LES LOIS, QUE FAUT-IL ATTENDRE DES AUTRES?

      • Capi.
        Diantre, de quelles lois ou de quelle justice parlez vous??
        Les lois qui protègent les tous puissants et les riches contre les pauvres ou cette justice differentielle et selective?
        Dans ce pays les lois ou règles sont très nombreuses pour être inéfficaces ou du moins pour permettre aux plus puissants et riches de s’en affranchir car c’est le seul moyen de réussir et de faire prospérer ses affaires ou “business” dans ce pays.
        We have a long long way to go…. 😳

  2. Depuis longtemps j’ai écrit que la cohabitation n’était plus possible entre le Ministre et le PG. Le cas des magistrats s’est ajoute’ a’ la situation. IBK DOIT FAIRE ATTENTION PARCE QU’IL Y A EU UNE DECISION LEGALE QUI DONNA RAISON AUX JUGES! LE SYNDICAT DES JUGES EST MECONTENT! LA FUITE EN AVANT DOIT ETRE EVITE’E. A’ LA PLACE D’IBK J’AURAIS NOMME’ MR BATHILY A’ UN AUTRE IMPORTANT POSTE MAIS JE NE DONNERAI JAMAIS L’IMPRESSION DE DEFIER LE MONDE DE LA JUSTICE!!!!
    APRES LA VIOLATION DE L’ARTICLE 37 DE LA CONSTITUTION, IBK DOIT FAIRE TRES ATTENTION. LA FIN DE SON REGIME PEUT BIEN VENIR D’UN ENDROIT OU’ IL NE S’ATTEND PAS!!!!
    JE NE DIS POINT QUE CEUX QUI SERONT TOUCHE’S PAR LA MESURE DOIVENT RESTER A’ LEURS POSTES. Je ne sais rien de leurs qualifications respectives mais faisons attention aux apparences!
    UNE MEILLEURE SOLUTION SERAIT DE FAIRE PARTIR TOUT LE MONDE ET FAIRE VENIR UN MONDE NOUVEAU A’ LA JUSTICE!

  3. Noriega, je vous donne parfaitement raison. Si nous voulons que ce pays bouge il faut impérativement faire partir ces magistrats qui ne sont pas sur la même longueur d’onde que le ministre afin d’éviter le blocage de ce appareil sans lequel aucun pays ne peut fonctionner. En tout cas je sais que ces magistrats que nous pensons intègres sont loin de l’être. Ils sont corrompus jusqu’à la moelle.

  4. Moi j’aimerais que le Ministre Bathily remplace tous les magistras par des officiers supperieurs de la GENDARMERIE pour un An seulement ils veront comment ces gendarmes vont respecter les ordres donner pas leur superieur qui est le Ministre /

  5. si cette révélation se réalise nous devons nous poser des questions sur le fonctionnement de ce pays même avant les décisions la presse les diffuses le secret professionnel est absent dans ce pays depuis comment voulez vous que nous puissions avoir du respect pour les autorités même les plus haut places si toutes les actes poses sont pas pour le pays mais a des fins personnel ou pour des raison politique svp ayez pitié de ce peuple qui a tant souffert et sur le quel ceux qui sont la pour les défendre les exploitent pitié

  6. si cette révélation se réalise nous devons nous poser des questions sur le fonctionnement de ce pays même avant les décisions la presse les diffuses le secret professionnel est absent dans ce pays depuis comment voulez vous que nous puissions avoir du respect pour les autorités même les plus haut places si toutes les actes poses sont pas pour le pays mais a des fins personnel ou pour des raison politique svp ayez pitié de ce peuple qui a tant souffert et sur le quel ceux qui sont la pour les défendre les exploitent pitié

  7. Du charlatanisme journalistique. Supposition et prédilection? S’ils sont débarqués à tort ou à raison par Bathily,que celui – ci sache qu’il n’est pas éternel et qu’il sera lui aussi débarqué par quelqu’un,qui sera lui aussi débarqué, ainsi de suite…

    • quel idiot tu es .dit toi si tu as un cousin parmi ces idiots qui se prennent pour un demi dieu, qu’ils ne sont pas inamovible et que l’etat ne se resume pas a eux ok .
      IBK depuis qu’il est president le seul bon taf qu’il a fait serait de nommé ce monsieur bathily a ce poste là .le monsieur rien n’a dire il fait son taf

  8. Ce Mr Diarra est tout simplement un idiot de la pire espèce.
    Pour quelle raison voudriez-vous toujours qu’il y est du “feu” chez nous? les satanistes ont vraiment investis touts les domaines dans mon pays. Ces journaliste adeptes de Dajaal (antichrist) et empiriques n’aiment que du feu et du sang d’innocente personnes.
    Que Dieu vous accord sa grace Mr Diarra et souffle en vous, la bonne foie. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  9. J’étais de ceux qui faisaient confiance à Daniel parce que j’avais entendu parler de son intégrité, toute chose qui fait défaut dans ce pays non pas seulement au bas niveau mais au plus haut niveau.
    Cependant depuis que Daniel a tenté de justifier le classement du dossier d’Adama SANGARA en disant que celui a volé l’état et que les terrains objet de l’abus d’autorité ont été restitués, il a perdu et ma confiance et ma considération.
    Nos hommes de droits pendent que les autres boivent par leurs narines. Ce qui indiscutablement illogique ne peut être du droit parce les hommes créent des lois pour régir leur vie en société. Puisque les hommes sont logiques ne peuvent pas être des hommes normaux. Puisque la loi vient des hommes normaux donc l’illogique ne peut relever du droit. Quand la chose volée est restituée l’acte de vol ne doit plus être puni. tel est leur raisonnement

    • Le Ministre sait que son problème avec Daniel ne relève pas de la corruption, mais de l’un qui fait la politique et l’autre qui s’en fiche mal.

  10. Une chose est claire si l’on ne veut pas du blocage de l’appareil judiciaire il faudra départager ces protagonistes le plus rapidement possible. Puisque le président a choisi de reconduire le ministre de la justice les juges en cause auraient du tirer toutes les conséquences: la fin prochaine de leurs fonctions. S il y a incompatibilité entre des gens jusqu’au point ou le fonctionnement normal des tribunaux est affecté il faut agir si l’on se veut responsable. Indépendance de la justice oui mais il y a des limites a tout pouvoir. Des juges qui relaxent des détenus ayant détourné des milliards qui après prennent la tangente, c est ça l’indépendance de la justice? des juges qui refusent de poursuivre des criminels parce k mouillé des juges qui rendent des décisions injustes mais qui ne peuvent être contestées c est pas ça la, justice non plus.

Comments are closed.