Le ministre Demba Traoré hier En visite en commune V : Les problèmes fonciers passés au crible

0

Le ministre délégué  chargé de la  décentralisation, Me Demba Traoré, poursuit  ses différentes prises de contact avec les collectivités. Après les communes I et Iv, le cap a été mis sur la commune V    jeudi dernier. C’est dans la salle de réunion de ladite mairie que Demba Traoré a rencontré le maire Boubacar Ba dit Bill et ses conseillers. Trois points étaient inscrits à l’ordre jour. Il s’agissait du projet d’investissement de la commune V,  la problématique du foncier et les problèmes de payement des salaires des agents.

Me Demba Traoré

C‘est dans une atmosphère conviviale que le ministre délégué en charge de la décentralisation, Me Demba Traoré et sa délégation ont été accueillis par les responsables de la collectivité de la commune V. C’était en présence du maire Boubacar Ba dit Bill que la rencontre s’est déroulée. Une brève présentation  de la commune V a été faite aux visiteurs  du jour par le Secrétaire général, Sidiki Magassouba.

Les questions ont porté sur les différentes activités du projet d’investissement de la mairie et les difficultés que celle-ci traverse.  L’occasion était bonne pour les dirigeants de la commune V d’expliquer  au ministre les problèmes  liés à la gestion du site de Daoudabougou. Cet endroit   fait l’objet d’un  conflit entre la mairie et une association des riverains de Daoudabougou.

Selon le maire Boubacar Ba, c’est  un espace classé domaine public depuis la viabilisation de Daoudabougou comme un espace vert.  Faute  de dépotoirs, une demande fut adressée au Gouvernorat du District pour faire de cet endroit un dépôt de transit. A la surprise de tous,  une association dénommée AJDD s’est opposée à ce projet.

Le maire Ba  a déclaré que sa collectivité avait déjà obtenu un bailleur pour financer la réalisation des travaux de ce dépôt à  hauteur de 50 millions FCFA. Et qu’à cause de l’opposition de l’association la commune a perdu ce financement de 50 millions FCFA et la somme de 10 millions FCFA pour la surveillance du site. Il a soutenu que la commune V a perdu en tout 60 millions FCFA.

Le ministre Demba Traoré n’a pas manqué de rappeler a ses hôtes les misions majeures assignées au gouvernement de la transition et consistant à la libération des trois régions et l’organisation des élections libres et transparentes. En réponse  aux préoccupations  du maire et de ses conseillers, il a suggéré qu’une demande en bonne et due forme lui soit adressée. Il a aussi demandé aux élus de se rendre auprès de la  DNCT en vue de mieux se former sur le rôle qui leur est dévolu.

C T    

 

PARTAGER