Le partage du savoir occulte : Le Pr. Babou Niang était à pied d’œuvre

3
Le Pr. Babou Niang
Le Pr. Babou Niang

Le savoir occulte est l’une des valeurs africaine, au Mali en particulier. Cependant cette connaissance  est de plus en plus cachée voire mis à l’ombre ou confiné, Il est parfois utilisé pour faire du mal. Le  Pr. Babou, chef suprême de la magie africaine, s’est donné comme mission de démystifier cette mauvaise pratique depuis plusieurs mois, à travers des conférences, des démonstrations, lar guérison des personnes. C’est pour clôturer sa tournée que la Mairie de sébenicoro a abrité sa prestation, le samedi dernier en présence du Ministre de la religion et du culte Tiorno Hass Diallo, du représentant du Maire Issa Sidibé, ainsi que de nombreux habitants de la commune IV.

L’association des détenteurs du savoir occulte africain, à travers son chef suprême, entend mettre la connaissance au service des peuples d’Afrique en général et du Mali en particulier. En effet plus de 237 conférences ont été réalisées par le Pr. Babou Niang à Bamako,  dans la capitale du Mali et plus de 12000 personnes ont été consultées.

Le représentant du Maire, dans ses mots de bienvenue, a rendu Hommage à Babou p our les efforts déployées dans se sens dans sa commune. Eclairer les populations contre les bandits est une pratique noble et salutaire disait l’orateur.

Au cours de cette cérémonie de clôture, de nombreuse démonstrations ont été faites par un des élèves du Pr. Babou Niang, dont Siraoulou Timité dit Ander. Au terme de ces démonstrations, le professeur lui at donné son attestation de qualification montrant à l’assistance qu’il est aguerri dans le monde de la Magie. Le professeur lui-même a reçu une médaille de citoyen d’honneur de la commune IV.

Le Pr. Babou s’est dit réjoui de cette distinction, qui ne fait que l’encourager dans ses missions. La connaissance existe bel et bien en Afrique et au Mali, mais cette pratique est trop cachée, voire mal exploitée, parfois utilisée à des fins de banditisme, a dit l’orateur. D’où son implication a la faire partager au peuple. Il a affirmé d’avoir d’autres disciples qui sont en formation. « J’ai eu la chance de fréquenter l’institut des 77 secrets de la magie Noire de Bombay en Inde, mais mes élèves non. D’où mon implication à les former, afin de leur transmettre mes connaissances », a-t-il déclaré-. Pour sa part, le ministre a affirmé son engagement et sa détermination à accompagner le Professeur dans ses missions.

 

Bourama Traoré

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Un véritable arnaqueur et mythomane ce monsieur. J’espère qu’il a arrêté d’ouvrir des utérus avec son … histoire de rendre nos grandes dames fertiles.

  2. J’apprecie le travail de Mr. Niang et a tous nos valeureux connaisseurs savoir apprendre et connaitre nos valeurs ancestrales qui font partie integrante de notre Société. Jai beaucoup de respect pour nos traditherapeutes qui detiennent certaines de valeurs et traditions africaines (les donzos, etc…).

  3. “Et craignez le jour où vous serez ramenés vers Allah. Alors chaque âme sera pleinement rétribuée de ce qu’elle aura acquis. Et ils ne seront point lésés”.
    [Sourate 2 – Verset 281]

    🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

Comments are closed.