Les Concertations Nationales: Les organisations de la société civile se disent prêtes

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

En prélude des assisses nationales prévus les 11, 12 et 13 Décembre prochaine, les organisations de la société civiles à travers les deux structures à savoir le conseil national de la société civile et le forum des OSC dans tous ces composants, a organisé un atelier préparatoire des concertations nationales au gouvernorat du district de Bamako. C’était le week-end dernier.

Placé sous la coprésidence de M.Mamoutou Diabaté, président du forum des OSC et ceux de M. Boureima Allaye Touré, président du conseil national de la société civile, cet atelier de deux (2) jours a permis aux participants de s’imprégner d’avantage sur les rôles et la place de la société civile dans la gestion de la crise. La rencontre  a regroupé  plus de 160 participants composés des organes faitiers  et des associations de la société civiles dans toutes ces composantes. Au cours de l’atelier, les participants ont beaucoup planché sur la question de la situation du pays en général et celle de la ville  de Bamako en particulier. La question d’un fichet fiable  et crédible a été  abordée.

Selon les premiers responsables de la société civile, l’organisation de cet atelier  a pour objectif de réunir l’ensemble des organes de la société autour d’un sujet important qui profil à l’horizon : la tenue de la concertation nationale. Car selon eux, ce sujet interpelle  l’ensemble des forces vives de la nation et diront  que les organisations de la société civile à travers leurs entités, vont mettre tout en œuvre pour que les  concertations puissent  se tenir dans un climat apaisé avec une forte implication de la société civile dans toutes ses composantes. « Car il est temps que les maliens s’asseyent et discutent l’avenir du pays sans condition, ni arrière pensée », ont-t-il dit.

Faut-il rappeler que cet atelier a été sanctionné par une conférence presse. L’objet de la dite conférence est d’informer le public malien sur les positions de la société civile par rapport à la tenue des assisses nationales qui auront lieu les 11, 12 et 13 Décembre prochain au CICB. Aux dires des premiers responsables, la société civile dans toutes ces composantes est prête pour la tenue des assises nationales.

Agissons-ensemble pour crée des solutions à nous-mêmes dans cette crise qui secoue le Mali depuis 8 mois.

Aliou M Touré

SOURCE:  du   1 déc 2012.    

Une Réaction à » Les Concertations Nationales: Les organisations de la société civile se disent prêtes

  1. N’importe quoi? ces deux sois disants faîtières ne représentent rien en l’occurence le forum de la société civile dont le positionnement n’est jamaisn connu. tantôt ils sont du côté de Sanogo, tantot c’est le HCI, tantot Yèrèwolo ton. En fait ces OSC ne cherchent que leurs intérêts alors qu’il y’a beaucoup OSC qui ne font pas parti de ces collectifs donc ils ne représentent que leurs responsables. Tenez vous bien que ces organisations veulent coûtent que coûtent la tenue des concertations nationales pour imposer la création du conseil national de transition qui est aujourd’hui un organe incensé tant que l’assemblée nationale existe. L’AN est déjà là et représente le peuple même si nous l’aimons pas. Donc un CNT n’a aucun sens et nous demandera des charges inutiles. Teenez vous bien que le forum des OSC et le CNSC ne cherchent qu’à soutenir la création de cette organe pour leur propres intérêts. N’acceptons jamais la création de cette organe qui n’a pas sa raison d’être.Nous venons de vivre 20 ans de démocratie, et nous n’étions pas dans une dictature, donc pas de CNT!!