Les pasteurs et leurs épouses a l’école des institutions à Ségou: Pour l’éveil, le réveil et la renaissance patriotiques

0
2

Après les étapes de Niamana avec les Jeunes de l’Association pour le Développement de l’Afrique, de Sikasso avec la Jeune Chambre Internationale Locale, le week-end dernier, le Ministre des relations avec les Institutions, Dr Abdoulaye Sall, est depuis hier, à Ségou, la cité des Balanzans avec les Pasteurs et leurs Epouses de l’Association des Groupements d’Eglises et Missions Protestantes Evangéliques au Mali (AGEMPEM), tous animés par le même dessein : celui de connaître et de mieux comprendre la place, le rôle et l’impact des institutions dans une société démocratique comme la nôtre en vue du portage des réformes politiques et des élections générales de 2012.

 

 

 

Le Centre Gabriel Cissé de Ségou abrite, depuis hier, les journées d’information, de sensibilisation, de formation et de mobilisation des pasteurs des Eglises protestantes du Mali sur la connaissance et une meilleure compréhension des institutions de la République. Placée sous le triptyque de « l’éveil, du réveil et de la renaissance patriotiques », l’ouverture a enregistré la participation du Délégué général l’Association des Groupements d’Eglises et Missions Protestantes Evangéliques au Mali (AGEMPEM), Daniel Coulibaly, du Directeur de Cabinet du gouvernorat du Ségou,  Oumar Baba Sidibé et du Ministre des Relations avec les Institutions, Dr Abdoulaye Sall.

Suite logique des Journées d’Engagements, de Validation du Plan d’Action Consensuel, Partagé et Accepté des sept (07) Organisations Faîtières des Jeunes et des onze (11) Collectifs des Femmes dont les trois (03) Collectifs des Femmes Musulmanes, Catholiques et Protestantes du Mali avec le Ministère des Relations avec les Institutions qui entend assumer et garantir pleinement une de ses attributions régaliennes, combien importante et décisive dans une société démocratique, à savoir l’élargissement de l’espace d’expression démocratique à toutes les Maliennes et à tous les Maliens.

Au cours de cette Campagne des concepts fondateurs et fédérateurs tels que : la personne humaine ; le citoyen ; la démocratie et la République ; la patrie ; la constitution dans un état démocratique, républicain, laïc, unitaire et décentralisé comme le Mali ; les élections ; les institutions de la République à la lumière de leurs définitions, typologies, rôles et places, impacts et mise en relation ; la révision constitutionnelle dans un Etat de Droit, seront autant de notions qui seront expliquées, commentées, débattues et éclaircies en vue de poser les balises du chemin menant à la connaissance et à une meilleure compréhension des institutions de la République dans notre pays.

Au nom de son organisation, le Professeur Daniel Coulibaly a renouvelé la reconnaissance des Eglises au Ministre des relations avec les institutions pour cette opportunité de formation des pasteurs, de leurs épouses et d’autres leaders d’églises.

Dans cette dynamique, le Directeur de Cabinet du Gouvernorat a précisé que les cinquante (50) pasteurs et leurs épouses venus de toutes les régions, apprendront pour faire apprendre à leur tour à leurs fidèles, militants la connaissance et la compréhension des institutions au service du Mali démocratique.

Pour sa part, le Ministre des relations avec les Institutions a indiqué que la présente phase, consacrée au «dialogue interreligieux autour de la connaissance et d’une meilleure compréhension des Institutions de la République»,  sera suivie de deux autres étapes dédiées aux Evêques Catholiques et aux Prêcheurs Musulmans avec la même dynamique et la même détermination, celles de jouer leur rôle et leur place de Messagers  du Mali de nos Rêves «Un Peuple- Un But- Une Foi ». Les travaux prendront fin aujourd’hui même, dans l’après midi.

 

Soumaïla GUINDO

Chargé de Mission/C.Com MRI

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.