L’Homme de l’Année: Ousmane Chérif Madani Haïdara : La personnalité religieuse qui a sauvé le Mali en 2012

85 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Guide spirituel de Ançar Dine International, Président du Groupement des Leaders religieux du Mali, Ousmane Chérif Madani Haïdara (puisque c’est de lui qu’il s’agit), avec derrière lui plusieurs autres millions de fidèles à travers le monde, reste incontestablement la personnalité religieuse qui a marqué l’année 2012. Homme de foi, c’est à lui que le Mali doit sa stabilité après le Coup d’Etat du 22 Mars.

Chérif Madani Haïdara

Malgré le couvre-feu après la chute d’Amadou Toumani Touré suivi de l’interpellation, par la junte d’alors de personnalités politiques et militaires, il prend le risque de rencontrer Amadou Haya Sanogo : «Après le Coup d’Etat  du 22 Mars 2012, tous les Maliens avaient peur d’aborder les militaires, plusieurs barrons du régime ATT étaient aux arrêts. Pour sauver le Mali, j’ai appelé le Président du Haut Conseil Islamique, Mahmoud Dicko et l’Archevêque de Bamako afin qu’on intervienne auprès des militaires. Ensemble, nous nous sommes rendu à Kati  et avons pu rencontrer  le Capitaine SANOGO sans difficulté aucune. Il nous a beaucoup respectés parce que nous sommes des leaders religieux. Nous avons pu voir les prisonniers politiques dont les conditions de détention étaient très dures. Ils étaient 4 à 6 dans une pièce. Nous avons plaidé pour l’amélioration de leurs conditions de détention. Séance tenant, le Capitaine les a mis dans des conditions les plus confortables. Le lendemain soir, à notre passage, tout était dans l’ordre. Mais les prisonniers tenaient plus à leur liberté. Nous avons soumis cette doléance à la junte. Immédiatement, 3 d’entre eux ont recouvré leur liberté. Et le lendemain, tous les autres étaient relaxés. Cette négociation, nous l’avons fait pour le Mali et les Maliens».

Crédible et respecté par tous puisque loin de la politique politicienne, c’est  lui (Ousmane Chérif Madani Haïdara)  que le Capitaine Sanogo a sollicité pour rencontrer les femmes des bérets rouges insurgés après les affrontements du 30 avril. Il a joué sa partition, complétant à 10 millions F.CFA la somme à lui remise (5 000 000 F.CFA) par le Capitaine Amadou Haya SANOGO au profit des femmes des bérets rouges. Etablissant du coup le dialogue entre Kati et Djicoroni-Para. Les actions d’Ousmane Chérif Madani Haïdara ne s’arrêtent pas là.  Depuis le Coup d’Etat du 22 Mars 2012, les forces politiques sont divisées sur la tenue ou non des concertations nationales. Le FDR (Front Uni pour la Démocratie et la République), front de refus avait jusque-là décliné sa participation. Résultat : de report en report, la tenue des concertations nationales est renvoyée aux calendes grecques. Et c’est encore Ousmane Chérif Madani Haïdara qui est en passe de déloquer la situation à travers le Groupement des Leaders Religieux. Il a réussi, sans tambours ni trompettes, à réunir autour d’une même table, le FDR et les militaires d’une part, et de l’autre, la Commission d’organisation et le même front avec pour objectif d’obtenir la participation de l’ensemble des Maliens aux prochaines concertations nationales. Les violons sont accordés et le FDR pourrait participer aux concertations si elles venaient à se tenir. Ce, après que le Président du Groupement des Leaders Spirituels du Soufisme a rencontré le Président de la République le Pr. Dioncounda TRAORE, le Capitaine Amadou H. Sanogo et le front de Refus.

Autre crise, autre négociation.  Chérif Ousmane Madani Haïdara est convaincu que tant que l’armée est divisée, il lui sera très difficile de libérer le Nord. C’est pourquoi il ne  dormira tant que la crise sied entre les bérets rouges et les autres corps de l’armée malienne. Il mène aussi des négociations dans ce sens et invite chaque partie à faire des concessions pour que le Mali avance : «Nous devons nous pardonner mutuellement, oublier le passé et se tourner vers l’avenir».

 Des dons en nature et en espèces aux déplacés du Nord

Tout comme les autorités maliennes et les associations humanitaires, Ançar Dine Internationale de Chérif Ousmane Madani Haïdara n’est pas resté les bras croisés face à la détresse des Maliens déplacés du Nord en raison de la crise sécuritaire. Comme l’a recommandé le Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui), Chérif Madani Haïdara et ses amis ont mis la main à la poche. «Nous avons contribué pour 116 millions de F.CFA afin de venir en aide aux déplacés du Nord. Nous leur avons apporté vivres et habits à travers la Caravane Ançar Dine, notamment ceux réfugiés au Niger, au Burkina Faso et en Mauritanie».

En plus de cette action salvatrice, Ançar Dine International a fait un don de sang au Centre National de Transfusion Sanguine. Un taux  jamais égalé depuis la création du centre, constituant ainsi deux ans de réserve pour les malades. «Nous avons même reçu une lettre de remerciement du ministre de la santé pour cette action», nous confie le Chérif.

 De l’invocation de Dieu à l’humanitaire

Nous sommes dans les années 1980. Chérif Ousmane Madani Haïdara, prêcheur incontesté et incontestable donne du fil à retordre au régime dictatorial du Général Moussa TRAORE, il se fait une popularité, après avoir été incarcéré par le régime d’alors. Mais rien n’arrête cet homme de Dieu. Ses admirateurs se regroupent au sein d’une association pour le soutenir-et décident de prendre entièrement en charge ses frais de location: «C’est moi-même qui leur a dit de dénommer leur association Ançar Dine, cela convient avec ce que nous faisons, surtout que nous sommes sur la voie de Dieu».

Il est utile de rappeler qu’Ançar Dine a été mis en place en 1984. C’est après le Coup d’Etat de mars 1991 que l’association a été légalisée avec l’obtention du récépissé. Ançar Dine d’Ousmane Chérif Madani Haïdara  a aujourd’hui des démembrements dans 25 pays à travers le monde. Entre temps, une crise s’est installée entre le prédicateur et les autres imams : «Cela est normal, dit-il parce que moi je disais des choses que les Maliens n’avaient jamais entendues, j’avais un style personnel tout en restant  attaché au  Saint Coran». A l’époque, Ançar Dine avait produit une cassette audio sur les prédications de Chérif Ousmane Madani Haïdara qui a fait un Taulé au sommet de l’Etat.

Plusieurs années après, à côté de sa mission de prédication, Ançar Dine International  fort de  plusieurs millions de fidèles musulmans se lance dans l’humanitaire. On compte parmi ses actions salvatrices, la Création d’un Centre Hospitaliers initiée suite au décès brutal de deux fidèles qui n’ont pas reçu les soins nécessaires. Entièrement financé sur cotisation des fidèles-qui ont pu mobiliser 1 milliard 300 millions F.CFA, la construction de l’hôpital a été un ouf de soulagement pour les populations de Bamako et de l’ensemble du Mali.

Présent à l’inauguration de ce centre, le Président malien d’alors (Amadou Toumani Touré) a promis la sortie d’une voie goudronnée. Aujourd’hui, la population de Bamako profite de cette voie goudronnée. Pour pallier au problème d’eau potable que connaît le quartier Banconi,  Haïdara et ses fidèles ont fait faire des forages  à plus de 14 millions de nos francs «deux  de ces forages sont fonctionnels»,  se réjouit-on à Banconi.

Ançar Dine ne s’est pas arrêté là. Une boulangerie construite est déjà fonctionnelle où plusieurs personnes travaillent et gagnent leur vie. L’association a pu construire un Centre d’Hébergement fonctionnel d’une capacité de 400 personnes. Un autre, en chantier qui sera livré bientôt a une capacité d’accueil de près de 2000 personnes.

Ajouté à cela, la prise en charge par le Chérif, de l’évacuation sanitaire de 4 malades du cœur dont le traitement a coûté 28 millions F.CFA par patient.

Par ailleurs, Ançar Dine International veut faire de la promotion d’emplois son  Cheval de bataille. C’est pourquoi d’ailleurs, il a demandé et obtenu de l’Office du Niger, un bail emphytéotique de 300 hectares, pour y installer des producteurs agricoles. Comme quoi, le Prophète Mohamed (PSL) nous a recommandé de travailler pour vivre de la sieur de notre front…La liste n’est pas exhaustive.

De la tentative de dénigrement du Chérif :

Tapis dans l’ombre à Bamako ici, certains wahabites, dans leur volonté de noyer les actions de Chérif Ousmane Madani Haïdara, de connivence avec les islamistes armées au Nord du Mali, surnomment leur mouvement ‘’Ançar Eddine. Confusion ? Mais à travers prières, invocation de Dieu, communication, le Président du Groupement des Leaders Religieux du Soufisme et ses hommes ont pu faire face à la situation. Aussi, ont-ils informé toutes les autorités compétentes : «Nous avons écrit à toutes les Ambassades pour leur informer que nous n’avons aucun lien avec ces djihadistes. Car pour nous, l’Islam est une religion de tolérance et la charia ne s’applique qu’aux musulmans, pas aux non musulmans. Nul n’a douté de notre sincérité. Tous ont compris que les Islamistes du Nord et Ançar Dine International n’ont pas la même vision», rassure-t-il. Et de poursuivre : «Pendant 600 ans après le prophète, il n’y a eu que 6 mains amputées, près de 4 personnes lapidées pour adultère. Et tenez-vous bien, ils se sont déclarés eux-mêmes, guidés par  leur foi. Ce n’est pas de l’Islam que ces rebelles-là  défendent. C’est Plutôt des dictateurs».

Pour ainsi dire,  le Groupement des Leaders Spirituels du Soufisme travaille à préserver l’Islam authentique de l’invasion de  l’Islam politique importé par les djihahistes.

Le rêve du Chérif, voir le Mali recouvrer son unité et sa cohésion d’entant.

La Rédaction.

SOURCE:  du   4 jan 2013.    

85 Réactions à L’Homme de l’Année: Ousmane Chérif Madani Haïdara : La personnalité religieuse qui a sauvé le Mali en 2012

  1. Shara

    Vous avez qoi ousmane cherif haidara est des meilleur precheur du mali et le seul qui na jamais eu peur de dire ses qatre verité .respectons ls grand hommes de ce pays et qi lutte pr lismane qi aide ls pauvre comme lislame nous a recommandé .necouté pa ses gens qi veule salir le nom de haidara et son groupe . Au lieu de critiqé haidara suivé cet homme posé ls bon actes comme lui et son groupe .je demande aux hommes religieu de sentandre .haidara qe dieu le tout puissant vielle sur vous

  2. aliou tangara

    soyons optimiste pour la libération du et si ousmane est un sauveur pour le Mali qu’il continue à œuvre pour que la paix revienne dans notre paye

  3. jackbauer

    Je t’écrase les couilles si tu te moques de mon pays. Maliweb me connait, je vous déjà dis tout ce qui se passe actuellement il y a 4 ans, vous m’avez jugé trop petit pour prendre au sérieux mon analyse. L’article que j’ai envoyé n’a pas été publié.
    Une chose est sure, nous allons nous battre jusqu’à Alger, jusqu’à Nouakchot , tous ces pays qui se moquent de nous seront occupés par nous comme Israel à occupé le Sinai. Assez de se moquer de nous bordel. On connait les bons et respectables musulmans maliens, que les traites aillent se faire enculer!

  4. badjedjo

    vous ecrivez n’importe quoi dans vos ….. je ne sais meme pas si je peux l’appeler journal.
    cet homme qui se donne tant de mal pour mettre les maliens dos à dos, vous trouvez que c’est un saveur.

  5. justicequity

    Businessman de l’année .

  6. MALCOM X1424

    Une fois de plus le journaleux sachant que son article était une pourriture n’a pas voulu écrire son nom.Je voudrais juste savoir en quoi ce Mr a sauve le Mali?puisse jusqu’à preuve de contraire le pays reste plonge dans la crise,de surcroit nous avons demande l’aide internationale pour libérer notre propre territoire occupe par des bandits au nom d’Allah.Sur le plan économique le déficit budgétaire ne fait qu’augmenter,la misère et la désolation se voient sur tous les visages,donc en conclusion ce Mr n’a rien sauve au Mali,car il n’est qu’un simple prêcheur comme tant d’autres.

  7. KANKANDEZ

    Tu fais honte ce journaliste piètre. Le Mali d’aujourd’hui est un pays sauvé. Tu n’as jamais connu le Mali.

  8. Sans s'presser

    LES AMIS, JE NE SAIS PAS VOUS, MAIS MOI, CET ARTICLE ME FAIT L’EFFET D’UNE BOMBE ET ME TRANSPORTE DE JOIE!!!

    JE DECOUVRE SUBITEMENT QU’UN HOMME A « SAUVE » LE MALI EN 2012, ALORS QUE JE l’AVOUE HUMBLEMENT, JE NE M’ETAIS RENDU COMPTE DE…RIEN!

    EN EFFET, DOTE D’UN CERVEAU TRES ORDINAIRE, J’IGNORAIS QU’UN PAYS DONT LES 2 TIERS SONT OCCUPES PAR DES TERRORISTES,
    OU DES DIZAINES DE MILLIERS DE GENS VIVENT DANS LA TERREUR,
    UN PAYS EXANGUE DONT LES CAISSES SONT VIDES DE TOUTE AIDE EXTERIEURE, UN PAYS OU SOUS LES YEUX D’UNE ARMEE PLANQUEE, DES VOYOUS PEUVENT DETRUIRE UN A UN LES MAUSOLEES SACRES DE SON HISTOIRE,

    J’IGNORAIS QU’UN TEL PAYS PUISSE AVOIR ETE « SAUVE » DE QUOI QUE CE SOIT!
    On savait que les bérets verts putschistes et fuyards avaient leurs journalistes-griots, il nous restait à découvrir que nos grands guides spirituels (je déconne bien sûr!) avaient aussi les leurs. On en apprend tous les jours! :( :( :( :( :( :( :( :( :(