Liaison dangereuse d’IBK : Panique à Koulouba

26
Koulouba
Le palais de Koulouba

L’article publié par le Monde, le vendredi 28 mars 2014 et intitulé, « La justice sur la piste du « parrain des parrains » a fait des vagues au Mali. Les faits décrits dans cet article sont des faits de fréquentation dangereuse et de corruption. L’article du prestigieux journal Le Monde sur lequel est revenu Jeune Afrique, cite le Président malien, Ibrahim Boubacar Kéita qui aurait des liaisons avec le « parrain des parrains» de la Mafia corse, Tomi Michel, qui le prendrait en charge tous frais payés. Et ce ‘’parrain’’ serait dans le collimateur de la justice française, qui enquête depuis avril 2012. « L’affaire risque même de provoquer de forts remous « avec la mise en cause pour corruption du président malien, Ibrahim Boubacar Keita, dit « IBK », selon Le Monde. Prenant la pleine mesure de la gravité de la situation, après la publication de l’article du Monde, le gouvernement malien a réagi par un communiqué. Mais un simple communiqué pour quoi faire, sinon que l’expression d’une panique à Koulouba?

 

Selon l’article du quotidien français “Le Monde”, une enquête est lancée par la justice française contre Michel Tomi, homme d’affaires corse à la tête d’un empire industriel en Afrique. L’affaire inquiète les milieux diplomatiques et pourrait impliquer plusieurs chefs d’État du continent, dont Ibrahim Boubacar Keïta et Ali Bongo Ondimba.

 

Deux juges (Serge Tournaire et Hervé Robert) et des dizaines d’enquêteurs seraient à ses trousses depuis de longs mois, selon Le Monde. Ils enquêtent sur l’homme d’affaires corse Michel Tomi, 66 ans. Au bout des ramifications de son empire industriel : l’Afrique et certains chefs d’État notamment, dont il serait très proche.

 

Selon le quotidien, la justice française, qui a ouvert une information judiciaire pour “blanchiment aggravé en bande organisée”, “abus de biens sociaux” et “faux en écriture privée”, soupçonne Tomi de blanchir en France une partie de l’argent gagné en Afrique. Et d’avoir impliqué dans son système quelques dirigeants locaux aujourd’hui au pouvoir.

 

Le Monde rapporte en particulier plusieurs scènes accablantes pour le chef de l’État malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). La première remonte à avril 2012. Le futur président  sort alors du restaurant parisien huppé “La Maison de la truffe” avec Michel Tomi avant de le serrer dans ses bras, le tout sous l’œil de policiers en planque qui commencent à enquêter sur les liens entre les deux hommes. Dans les mois qui suivent, le “parrain” corse aurait “fournit des vêtements de marque” et payé à IBK “ses séjours à l’hôtel parisien La Réserve”, le tout en mettant “à sa disposition des avions pour sa campagne présidentielle”.

 

Déplacements et hébergement tous frais payés

Début septembre 2013, Michel Tomi aurait également assisté en toute discrétion à la cérémonie d’investiture d’Ibrahim Boubacar Keïta à Bamako. Les liens entre les deux hommes ne s’arrêtent pas là. Quelques mois plus tard, en décembre 2013, en marge du sommet Afrique-France à Paris, le président malien aurait effectué “un déplacement privé à Marseille”, où il aurait été “pris en main par les hommes de M. Tomi”. Selon Le Monde, “plus récemment, du 8 au 10 février, M. Tomi héberge son ami, tous frais payés, dans une suite du palace parisien le Royal Monceau. Il lui procure aussi des véhicules haut de gamme”.

 

L’industriel corse aurait par ailleurs sollicité Bernard Squarcini, ancien patron de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI, les services de sécurité intérieure français), désormais consultant en sécurité dans le privé, pour organiser la protection d’IBK. Enfin, selon Le Monde, le chef de l’État malien aurait aussi des parts dans la salle de jeu bamakoise du Fortune’s club, propriété de Michel Tomi.

 

Les liens de Michel Tomi ne s’arrêtent évidemment pas au Mali. L’homme d’affaires corse est aussi très implanté au Gabon (casinos, boîtes de nuit, PMU, immobilier, aviation de luxe), au Cameroun ou au Tchad, entre autres.

 

Bamako panique et botte en touche !

Dans un Communiqué au journal du soir, la Présidence de la République réagit à l’article du Monde en faisant passer notre Président et notre pays comme étant des victimes. « Cet article vise à salir l’honneur d’un homme, Ibrahim Boubacar KEÏTA, dont les valeurs d’intégrité et de rigueur morale n’ont jamais été remises en cause, et ce par qui que ce soit. Mais au delà de la personne du Chef de l’Etat et de l’institution qu’il incarne, il veut jeter le discrédit sur les efforts inlassables de toute une nation pour sortir d’une crise sans précédent », indique le communiqué de la présidence de la République. Selon le communiqué, « le Chef de l’Etat a pris l’attache d’avocats malien et français, afin d’étudier toutes les suites judiciaires possibles, y compris en termes de mesures urgentes et à titre conservatoire ».

B. Daou

PARTAGER

26 COMMENTAIRES

  1. en tout an ga ko gnagnini dji gnama djoléna les … sont capables de tout pr melangé le maliba allah kanw kisi ou toro ma

  2. Si les faits cités sont avérés, IBK n’est plus fondé à diriger une seule institution d’un pays normal.
    Le souci est que le Mali n’est pas un pays normal.
    La corruption de pratiquement tous les agents de l’etat n’est un mystère pour personne.
    Les Maliens, habitués qu’ils sont à la corruption sous toutes ses formes, ne mésurent pas la portée symbolique de cet incident
    Les faits sont graves et proprement scandaleux au regard du rang de IBK.
    Comment combattre un mal quand on est soi-même biberonné à cet fléau ?
    AN MALO LAH. Nous avons cru élire un Homme droit et propre, nous nous retrouvons avec une calamité sans nom de la pire espèce. TOUUU !! I Yé FaSSo KOu Man SOULI

  3. Si les faits cités sont avérés, IBK n’est plus fondé à diriger une seule institution d’un pays normal.
    Le souci est que le Mali n’est pas un pays normal.
    La corruption de pratiquement tous les agents de l’etat n’est un mystère pour personne.
    Les Maliens, habitués qu’ils sont à la corruption sous toutes ses formes, ne mésurent pas la portée symbolique de cet incident.
    Les faits sont graves et proprement scandaleux au regard du rang de IBK.
    Comment combattre un mal quand on est soi-même biberonné à cet fléau ?
    AN MALO LAH. Nous avons cru élire un Homme droit et propre, nous nous retrouvons avec une calamité sans nom de la pire espèce. TOUUU !! I Yé FaSSo KOu Man SOULI

  4. Bonjour,
    Comme je le disais, l’accusation de corruption, par le journal Le Monde, de notre Président IBK est très grave pour que certains l’instrumentalisent.

    Comte-tenu de la présomption d’innocence, espérons que la délibération de la justice soit attendue par TOUS tout en évitant les amalgames qui ne font que diviser.

    Le Mali a besoin d’UNION de TOUS (Maliens et Partenaires), autour de la problématique Malienne, pour avancer rapidement vers la réconciliation nationale.

    La France a contribué amplement à la libération du Mali, elle doit contribuer à l’apaiser jusqu’à la sortie durable de la crise.

    Les Responsables Français doivent prendre au sérieux ce dossier pour appeler à l’apaisement et à placer la justice avant tout.

    L’apaisement, dont je parle, fait référence au fait que les uns et les autres doivent s’en tenir à la justice et rien d’autre en mettant en avant la présomption d’innocence.

    L’affaire étant devant la justice, c’est aux avocats, des uns et des autres, de s’affronter devant cette dernière, preuves et/ou arguments à l’appui.

    Nous devons, donc, les laisser faire leur travail.

    La déontologie dans les domaines de la presse et de la communication exige que les faits soient vérifiés et confirmés avant leur publication.

    La France doit attirer l’attention des journalistes, du journal Français, Le Monde, sur ces aspects, qu’ils n’ignorent, d’ailleurs, pas.

    Je le sais, c’est au Président IBK, à travers ses avocats, de se défendre en éclaircissant cette affaire avec, si nécessaire, une séparation entre la sphère privée et la sphère publique car l’amalgame pourrait vite arriver.

    La France a secouru le Mali contre les Djihadistes, elle doit veiller à ce qu’une autre guerre axée sur des amalgames, non contrôlés et non confirmés, ne discrédite et n’anéantisse le Mali à travers son Président IBK.

    Ce qui ne veut pas dire, être contre la démocratie et la libre expression, mais juste faire respecter la présomption d’innocence, la justice et la déontologie dans les domaines de la presse et de la communication.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com
    TEL (00223) 78 73 14 61

    • Petit docteur en gouvernance (? ) 😆 😆 😆 😆 😆
      “””””Les Responsables Français doivent prendre au sérieux ce dossier pour appeler à l’apaisement et à placer la justice avant tout.”””””

      ……justice pourquoi ?
      C’est une affaire d”Etat petitou ?
      Ou çà ?
      Les grands mots , tout de suite ….. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      En résumé , l’affaire dont tu penses défendre la cause est pourtant simplissime , gentil couillon :

      VALLS en FRANCE ,maintenant premier ministre , est un ami déclaré d’IBK ;
      Mais VALLS “cherche” TOMI .
      Il en va de meme pour HOLLANDE qui est lui aussi un ami déclaré d’IBK et qui “cherche” TOMI …(.qui s’est fait tout petit lors de l’investiture d’IBK )……… 😉 😉 😉 😉 😉
      lA jUSTICE FRANCAISE “CHERCHE” TOMI ….
      Mais le MALI la dedans ?
      Il a quoi a voir ?

      (Par contre , ne manquerait plus que IBK accorde des passeports diplomatiques à TOMI et son fils ,s’ils les demandent , pour que tout se gâte un peu plus ….)

      COCO qui rigole , d’autant plus qu’il constate que la censure de Maliweb s’est remise en route ….et que COCO aime çà ….

      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Pour donc en remettre une couche supplémentaire , COCO rappelle que l’excellent mossieu SQUARCINI ,dit le squale , ancien patron de la DCRI en France , ( La Direction centrale du renseignement intérieur ) éjecté par VALLS , pour avoir été l’homme a tout faire de Sarkozy ,….aurait été commis par le supposé parrain TOMI , pour la protection d’IBK lors de son séjour parisien …(selon le Monde et d’autres journaux …).. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Or ….il est donc &galement facile de comprendre que si c’est vrai et que SQUARCINI s’approcherait de KOULOUBA …grace a l’entregent de TOMI ……il est plausible que çà déplaise …….
      Non ?
      ……surtout que le prix des otages d’AREVA aurait extrèmement monté ,d’après ce qui se dit , après l’intervention du dit SQUARCINI ……dans le dossier ….au temps de SARKOZY ….
      😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉
      Tu n’es pas au courant , mossieu l’expert en tics et “docteur” en “gouvernance ” ?

  5. simplement, parceque IBK a décidé de sauver le Mali des nos énems y comris la France qui est MNLA, QUE Dieu benisse notre patrie

  6. Meme demain si ce monsieur TOMI nous donnent de l’argent walahi bilahi nous allons prendre piannnnnnnnnnnn et creer des emplois avec.

    Ils veulent salir le president IBK parcequ’ils n’ont pas obtenu ce qu’ils voudraient a Kidal,mais ils se trompent de cible car ils ont en face d’eux un Homme “D’ACIER” .

    VIVE IBK,ABAS LES ENNEMIS DU MALI
    INCHAALLAH IBK VIVRA

      • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Tchooooooooooooo tchokri tcho belebele 😆 😆 😆 Anw ba dou piannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Maintenant ton interdiction de survoler le territoire de BKO-SENOU est leve’ jusqu’a nouvel ordre 😆 😆 😆

        • Haaaaa ! … tu veux me corrompre soldat Ag Dudube ?

          IBK a dit : Corruption Zéro ! 😉

  7. Les mafieux sont des malins,ils cherchent des contacts avec des hommes en vue.Cela leur confère une certaine notoriété..
    La plus part du temps les politiques refusent car trop compromettant.

    Le président IBK a peut-être pêché par ignorance :Tomi est français

    Ce serait plus ennuyeux si le casino de Bamako tenu par les Corses était la propriété de Tomi

    Tout ceci ne fait pas de IBK un coupable..Il faut une enquête et des preuves..

  8. A ceux qui parlent de machination ou de manœuvre « anti-IBK » ou anti-Mali (comme d’habitude !), je rappelle que cet article n’a pas pour sujet IBK mais un parrain mafieux sous haute surveillance… D’autre part, je rappelle également qu’IBK n’est pas le seul à être cité, mais l’article mentionne aussi bien Bongo, Bya, ou Debi… Alors cessons la parano classique « c’est le mali qu’on veut salir » !
    A ceux qui parlent d’article DIFFAMATOIRE contre IBK, je rappelle qu’une information, une accusation, ou une allégation, ne peut être qualifiée de « diffamatoire » que lorsqu’il s’avère qu’elle est FAUSSE…
    A ce titre, il suffit TOUT SIMPLEMENT à IBK de démontrer que les faits relatés sont faux ou mensongers, (suite offerte au Royal Monceau par Tomi, avion mis à disposition pour la campagne par Tomi) en produisant le paiement par Koulouba de la suite au Monceau et en produisant les factures de location de l’avion pour connaître son propriétaire. Bref, ceci pouvait être fait dans l’heure qui a suivi cette info…
    Par ailleurs, Le Monde dit (au conditionnel) qu’IBK aurait des parts dans le jeu à Bamako ; Si tel n’est pas le cas, IBK pouvait immédiatement (et avec l’appui du Quai d’Orsay !) assigner Le Monde en diffamation et obtenir (au moins !) la saisie immédiate du numéro paru.
    A ce titre, il n’y a vraiment pas lieu de « compliquer des choses simples » ; Ou bien IBK nourrit effectivement des relations « privilégiées » avec un mafieux de haut vol, spécialiste entre autre de blanchiment d’argent sale (et là, c’est non seulement honteux mais c’est en plus TRES GRAVE !), ou bien cet article est mensonger et IBK le PROUVE tout de suite !…
    Il me semble que le souçi premier de tout Malien qui se respecte devrait être, D’ABORD et en toute PRIORITE, de s’assurer que son président ne « bouffe » pas l’argent d’un grand mafieux notoirement suspecté de Blanchiment aggravé, plutôt que de s’en prendre à l’article en tant que tel…
    Cette affaire est décidément trop grave pour se contenter du communiqué piteux qui a été fait ; Toutes les puissances occidentales livrent une guerre sans merci contre le blanchiment, il est évident que s’il était avéré qu’ibk « fricote » bel et bien (au même titre que les 3 autres cités) avec un parrain du blanchiment, la générosité occidentale à l’égard du Mali pourrait s’en trouver sérieusement revue à la baisse…

  9. 😛 😀 😆 finalement la vengeance à un gout!; tu veux juger att et tu te fais dévoilé ❗

  10. Hari sini… si le voyou Tomi donne… notre voyou 77-pourcentement-élu va lui vider les poches … que celui qui n’est pas content aille se faire voir chez les grecs ! 😀

    Je ne connais pas un seul chef d’Etat au monde qui ne soit pas un peu voyou sur les bords… si je dis chef d’Etat… je parle des vrais chefs d’Etat… ils sont tous voyous… et fréquentent les voyous… à l’exception de Modibo Kéïta… et du Général de Gaule… deux hommes que j’admire et respecte. 😉

    Omar Bongo a toujours financé IBK… quoi de plus normal que IBK trinque au wisky avec Tomi, l’ami des Bongos qu’on ne présente plus ! 😉

    Jacob Zuma… en plus d’avoir 4 épouses légales et 4 fiancées bientôt épousées… est kleptomane fiéfé ! … Houphout Boigny… bandit voleur… Blaise Compaoré… le beau Blaise…bandit de chez bandit ! qui expédie des dollars en petites coupures dans des tamtams d’après de qu’on dit de lui… 😀

    Même l’1bécile de Foudkg… s’est fait rouler dans la farine par une malienne bandit ! … mais ça… c’est bien fait pour sa gueule… 😀 😀 😀

    Alors… fichez nous la paix à notre IBK… laissez le travailler pour le bonheur des maliens… 😀 😀 😀

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Du “grand” Brou-Brou! 😆 😆 😆 😆

  11. Faites tout pour ne pas mêler la “nation” malienne à cette affaire qui
    ne concerne que la personne d’IBK et lui seul!Il reviens à M.KEITA en tant que citoyen (et non comme président)de prendre des dispositions pour sa propre défense.Autrement dit, le Mali n’a rien à voir dans l’affaire.:wink:

  12. Bon … je vais faire de mon mieux pour rester modérer dans ce commentaire …

    IBK va finir par payer cher pour ses mauvaises associations …

    Nous avons critiqué … l’association avec et le support des lâches nées putschistes …cambrioleurs … tortionnaires … et assassins … qui ont investi l’argent volé dans sa campagne et taper à toutes les portes avec les armes pour le faire élire …

    Nous avons critiqué … l’association avec … et le support des faux religieux … en particulier l’escroc businessman … supposé être Shérif de NIORO … qui a contribué des millions à sa campagne au lieu de nourrir des pauvres enfants …

    Maintenant … voilà un businessman “louche” avec des intérêts financiers au MALI … qui aurait débourser beaucoup de sous pour son élection … et n’aurait rien épargner pour bien s’occuper de lui durant ses visites en france …

    TCHIEH … ça c’est un peu trop pour un homme intègre deh …

    Tant mieux si IBK couillonnait Tomi le corse … peu probable … mais si les deux collaborent pour couillonner le pauvre peuple malien de ses maigres ressources à leur profit commun … en faisant miroiter des faux espoirs avec des casinos et le PMU …

    ÇA CE N’EST PAS … “LE MALI D’ABORD …” … PROMIS …!!!!

    Espérons que cela n’est pas le cas … surtout pour quelqu’un sur lequel le peuple malien a apparemment mis sa confiance …

    Autrement … SEUL LE BON DIEU POURRA BIEN LE CHÂTIER … CAR LA JUSTICE HUMAINE NE SERA PAS SUFFISANTE …

    Cela dit … on attend la suite … car suite il y’aura… PROMIS

    Une chose est sûre … les mauvaises associations ont des conséquences … et IBK risque de l’apprendre comme beaucoup dans ce monde …

    Pour finir … cette affaire donne une rare opportunité à IBK de taire les critiques en déclarant son patrimoine de façon publique dans … L’ESSOR… c’est ce que j’aurai fait si je n’avais absolument rien à me reprocher … et peut justifier toutes mes ressources…

    PEUT IL LE FAIRE …???

    Ce ne serait que conforme à la constitution du pays …

    NON…???

    En plus … ça mettra fin à une distraction qui risque de vivre très longtemps … TRÈS TRÈS LONGTEMPS ….

    Moussa Ag,… qui essaye d’être modéré … dans l’espoir que ces allégations ne sont pas fondées …

    CE SERAIT UNE GROSSE DÉCEPTION … MÊME POUR MOI QUI N’A JAMAIS EU UN BRIN DE CONFIANCE DANS LE KANKELENTIGUI …

    MAIS IL EST LE CHOIX DU PEUPLE MALIEN … ET JE RESPECTE CELA …

  13. Plutot c’est la panique de le cas des ennemis de Mali,c’est pas un petit vent fabrique’ dans un salon de Bamako qui pourra deraciner un tronc d’arbre comme IBK,
    NON JAMAIS IBK NE PANIQUERA DEVANT SES ADVERSAIRES,C’EST MAL CONNAITRE L’HOMME,A MAINTES REPRISES IL A ENCAISSE DES COUPS PLUS DURES QUE CELUI CI ET IL EST TOUJOURS SORTI VAINQUEUR ET INCHAALLAH IL SORTIRA ENCORE GRANDIT DE CE COMPLOT DES ENNEMIS DU MALI.

    IBK VIVRA INCHAALLAH.

  14. Affaire a suivre, cas même Je suis estomaqué en lisant des commentaires de la sorte. Pour l’instant Je ne veux rien dire sauf que tout est possible.

  15. Une nouvelle election presidentielle en vue au Mali
    IBK sera revoquer de son poste si les enquetes le
    Coincent, le RPM est fini comme le cas de CMD.
    Le mafieu, le franc macon , le bourgeois de sebenikoro
    Ne va pas loger a koulouba, peut etre une des raisons
    Qu’il n’a pas former le nouveau gouvernement au reflet
    Des legislatives. Une honte Mr Keita, hein! Tu nous a
    Decus de nouveau, cette fois ci on t’a eu hein. Bye.

  16. Ça c’est la mafia corse il y’a une autre piste de financement de sa campagne c’est la piste nigerianne. La plus grande erreur des maliens c’est d’élire ce bandit de grand chemin(IBK ) un menteur , et c’est quelqu’un qui ne prie même pas et qui a trompé tout un peuple mais on ne trompe pas dieu

Comments are closed.