Dans l’univers de Diababougou : Djinètigui Sitan, Diamant noir au service du peuple

2

Le Mali est un pays laïc où tous les cultes se pratiquent selon la loi. A cet effet, l’originaire de N’Tomikorobougou entend contribuer à l’ancrage de nos us et coutumes. Pour cela, en demandant un grand pardon à toutes les familles de son quartier, elle veut rester derrière la loi pour reprendre de plus belle ses activités.

 

Djinètigui Sitan
Djinètigui Sitan

DjinètiguiSitan ou Diaba Sitan est une femme au service du peuple. N’ayant pu occuper un bureau, Dieu lui a conféré un pouvoir. Qu’elle est en train de mettre au service de ses compatriotes pour le bonheur commun.

 

Sans rancune contre qui que ce soit, BakélénSitan ou “Diaman noir”, après une période d’inimitié avec ses pères, mères, frères et sÅ“urs, présente ses excuses et prie pour le bonheur de tous les Maliens. Ainsi, avec sa concession sur le flanc de la colline, elle entend se remettre au service du peuple. En reprenant ses activités tout en restant derrière la loi et en demandant la bénédiction et l’aval de tout le monde.

 

Cependant, il faut toutefois noter que la liberté du culte est un droit reconnu à tous sans distinction et sans privilège d’une confession quelle qu’elle soit.

 

Qu’à cela ne tienne, celle qui chaque vendredi offre aux enfants du quartier au moins trois cent mille (300.000) F CFA et la même somme aux enfants de Sébénicoro ne veut nullement déranger qui que ce soit. Ajoutons que chaque vendredi, elle offre des tasses de tô (gâteau de sac de mil de 50kg) à la mosquée de N’Tomikorobougou. Bien qu’ayant été vilipendée, brutalisée, celle qui a eu ses djinns juste après un accouchement et avant le baptême reste au service de son quartier et du Mali entier. C’est pourquoi, elle entend collaborer avec toute la population pour le développement du quartier. Elle veut faire ses activités en se référant à la loi. Nullement, elle ne rentrera jamais dans une affaire louche de guinns, de drogue ou de blanchiment d’argent. Comme des rumeurs et des allégations mensongères indiquaient par-ci par-là. Elle rassure ses parents de N’Tomikorobougou de participer avec tous à l’éducation des enfants. Car, elle sait que les enfants sont l’avenir de sa patrie.

 

Sans polémique, DiabaSitan prie avec toutes et tous pour un Mali de paix et de concorde. Que Dieu bénisse le Mali !

 

Boubacar DABO

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Bien dit Djinètiki Sitan! Ceux qui vous traitent aujourd’hui d'”escroc” sont ceux-là même qui font recourt à vos dons en cas de besoin. Sinon je ne vois pas comment vous pouvez escroquer des personnes qui croient en Dieu uniquement… 😉

  2. Sitan n'est au service de personne,pas le mali ni le peuple malien,il n'et pas derrière la loi,elle se fait lui même la loi avec l'argent,celui qui publie ses conneries,doit arrêté' et foutre dans la prisions,c'est un escort de grand envergure

Comments are closed.