Lutte contre l’esclavage par ascendance au Mali : La Coalition nationale vers la proposition d’une loi

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Contrairement au statut d’Etat démocratique, le Mali traine comme un boulet  le phénomène de l’esclavage par ascendance. Sous la houlette de l’Association Temedt et en partenariat avec la Fondation Rosa Luxemburg d’Allemagne, des organisations de la société civile malienne ont mis sur pied une Coalition nationale de lutte contre l’esclavage par ascendance. Un peu plus d’un an après sa mise en place, elle a décidé d’évaluer ses actions de lutte contre l’esclavage au Mali.

«  Au stade actuel de la lutte contre l’esclavage par ascendance au Mali, nous estimons que le Mali doit, en conformité avec son statut d’Etat civilisé et démocratique, prendre une loi pour interdire la pratique et sanctionner de façon exemplaire tous les contrevenants ». C’est en substance par ces termes que Mme Keita Fatoumata Cissoko, vice Présidente de la Commission nationale des droits de l’homme du Mali, a ouvert, le 19 décembre 2012, a la Maison de la femme et de l’enfant de la rive droite de Bamako, l’atelier d’évaluation des actions de la Coalition nationale de lutte contre l’Esclavage par ascendance au Mali. Selon elle, l’esclavage est une pratique ancienne de notre société. Elle fera remarquer que malgré son abolition pendant la période coloniale, malgré l’égalité entre tous les Maliens, stipulé dans la loi fondamentale et malgré l’égalité prônée par la religion musulmane pratique par plus de 80% des citoyens, il conserve de nos jours de nombreuses séquelles dans notre pays. Elle a salué l’engagement depuis six ans de Temedt dans ce combat contre ce fléau qui ne fait pas honneur à notre pays. Mieux, elle a estimé que pour donner beaucoup plus de poids à la lutte contre l’esclavage, les organisations de la société civile ont mis en place une Coalition nationale de lutte. Sans présager des résultats de l’atelier d’évaluation de toutes les actions qui ont été menées contre l’esclavage au Mali, Mme Keita Fatoumata Cissoko, a estimé que le moment est arrivé pour que l’Etat prenne toutes ses responsabilités, en adoptant une loi de répression de la pratique de l’esclavage au Mali. Pendant deux jours, la trentaine de participants, vont découvrir le projet de plaidoyer pour l’éradication de l’esclavage et revisiter les activités déjà conduites par la Coalition.  A l’issue de cet atelier, les participants devront élaborer un plan d’action qui réserve une bonne place à l’adoption d’une loi réprimant  l’esclavage par ascendance et les discriminations qui lui sont liées.

Assane Koné

SOURCE:  du   21 déc 2012.    

9 Réactions à Lutte contre l’esclavage par ascendance au Mali : La Coalition nationale vers la proposition d’une loi

  1. blanche neige

    vous accusez toujours les blancs d’avoir pratiqué l’esclavage du temps de vos ancetres ,mais cette pratique existe chez vous depuis bien avant et se perpetue encore de nos jours ………et vous voudriez nous faire culpabiliser ??? balayez d’abord devant votre porte :wink: :wink: :wink: :wink: :wink:

  2. Iskandr

    Oui, il faut combattre à la fois l’esclavage pratiqué au Mali, et qui font des esclaves noirs sont les Touaregs et Arabes d’ici devrait porter plainte avec les associations de droits de l’homme, et doit punir tous ces souris sont égarés, et je demande la peine de mort toute personne qui fait les esclaves noirs.

  3. MALINDIVISBLE

    LE NOIR A ETE TOUJOURS CONSIDERE COMME EST PARTOUT DANS LE MONDE. MAIS LORSQUE JE VOIS DES NOIRS TRAITES LEURS SEMBLABLES NOIRS COMME ESCLAVE, C EST CELA QUI ME TUE. LES NOIRS DOIVENT BANNIR CELA ENTRE EUX ET ATTAQUER ENSEMBLE LA LUTTE CONTRE LES BLANCS QUI LES TRAITENT D’ESCLAVES.

    • Ayeantoye

      Et pourquoi tu n’es pas mort?C’est que ca te fait du mal.
      Mon ami si tu es esclave,il faudra l’assumer et en etre fier.Ca la realite de notre societe.
      Regarde foune madou camara.Il dit que Dieu n’a pas seulement fait de lui un foune,mais il fait que c’est de ca il vit et il en fier et remercie dieu pour ca.
      Mon ami si tu es esclave et que tu te plaint,meme si on fait de toi un noble tu va tjrs continuer a te plaindre.
      N’ecoutes pas ces gens assume toi.
      De toute facons meme ds ta france il y a des classes,renseigne toi bien tu verras.
      merci de rester ce que tu es

      • bangobare

        Tche mais toi aussi ,pour toi quand tu es malade tu ne pars pas a l’hopital quoi ,la solution c’est d’etre fiere de se qu’on est et puis c’est tout .
        Donc fallait si pas aller aux USA restes chez et en etre fiere. :evil: :evil: :evil:

  4. teniente

    TEMEDT doit prebdre les armes s’il le faut!car contraire à l’Esprit de la Charte de Manden ou de celle des Chasseurs Manden Kalikan=SERment du manden=Art-1-2-3-4-5-6-7#Les Regions NordMali +Les Soninkés+Peulhs+ArabesMaures+Tamacheqs qui pratiquent cette MERDE!Les Mandenka+Bamans+Kenedou jamais j’ai entendu Esclavage par ASCENDANCE#BELLAS=BELLES en ESpagnol n’ont qu’à Faire le premier coup de feu et nous serons là pr en FINIR ET ERADIQUER CETTE HONTE INADMISSIBLE#LA PAIX=EGALITE EN DEVOIR ET EN DROIT#LA RELIGION EST UNE DES CAUSES DE CETTE pratique des Fainéants pour ne pas tavailler on contraint d’autres à travailler pour nourir sa famille=INACCEPTABLE#Les REGIONS(GAO+KIDAL+TOMBOUCTOU)Sont frapées par la LOI De La Nature car Elles restent le Berceau des ESCLAVAGISTES et tjrs FAMINE tout comme REGION DE KAYES avec les sarakolés ou Soninkés qui pratiquent Esclavage meme en France dans les Foyers et régarder de près tjrs la FAMINE#Coup de Guele ce matin mais sans HAINE!TEMEDT Doit dire DROITS D’abord apres parler de PAIX!Merci!

  5. Kassin

    L’ONU est vivante et voila la résolution 2085!

    L’attente a été longue et beaucoup d’eau ont coulé sous le pont, les discussions paraissaient interminables et le doute commençait à s’installer mais l’ONU est là avec sa résolution 2085, elle prouve une fois de plus qu’elle est au côté du Mali grâce aux efforts de la France, des États-Unis, de la Grande Bretagne, du Maroc et du Togo.

    Elle autorise, à l’unanimité des membres de son conseil de sécurité, une intervention militaire contre les groupes terroristes du nord de pays pour une période initiale d’un an mais ne précise pas de calendrier pour le début des hostilités.

    La guerre aura donc bel et bien lieu, au grand dam de l’Algérie et du Burkina sauf si les islamistes capitulent et abandonnent leur position avant le débarquement des troupes étrangères.

    Les élections seront organisées avant avril 2013, donc la transition ne sera plus interminable ou à durée indéterminée.

    Diango Cissoko et toute son équipe ont donc un CDD de moins de 6 mois à la tête de l’état malien à eux de s’atteler à parfaire le fichier électoral et à convoquer le collège électoral.

    Un seul conseil à la soldatesque de Kati qui s’agite pour le pouvoir comme un toxico à Amsterdam devant un Coffee Shop, si vous voulez faire de la politique, et que vous vous estimez populaires pour réunir un suffrage suffisant des maliens pour être élu à une élection, alors démissionnez de l’armée et laissez les armes du pays défendre le pays au lieu de les stocker à Kati pour espérer influence le pouvoir en place.

    La 2085, invite aussi aux « négociations crédibles » avec les groupes armés du nord qui ne seraient pas « terroristes » selon l’Onu (Mnla et Ansardine).

    Mais après tant de crimes commis par ces deux groupes sur les populations du nord, ils n’ont aucune légitimité pour parler et discuter au nom de nos populations du nord toute ethnie confondue.

    Au contraire tous leurs dirigeants coupables de crimes sur les citoyens maliens doivent répondre de leurs forfaits devant la justice malienne.

    Mais le Mali doit respecter les termes de la résolution 2085 de l’Onu en élargissant les  » négociations » réclamées à toutes les populations du nord par un référendum qui tranchera les questions sur les destinée des régions du nord par les urnes.

    Indépendance, autonomie, autodétermination, ou appartenance totale et sans condition au Mali, c’est aux populations de décider par les urnes et non un faux dialogue avec des criminels du Mnla crimes et d’Ansardine crimes.

    Le Mali doit rester ferme sur le sort à réserver à tous les déserteurs de l’armée malienne, des administrations maliennes, des institutions maliennes, des projets de développement maliens, pour une aventure personnelle ou collective quelle qu’elle soit.

    Après les erreurs d’ATT du grand laxisme et de la naïveté on ne peut plus tolérer la légèreté avec laquelle des individus qui ont tout reçu de l’état poignardent à chaque occasion cet même état et sa nation pour espérer avoir plus à la prochaine campagne de distribution gratuite et naïve d’avantages inconsidérés.

    Donc résolution 2085, oui!
    Dialogue pour le nord du pays, oui!
    Mais dialogue avec tous les fils du nord du pays (touareg, arabes, sonraï, peuls, bellah, bambara, malinké…) qui peuplent Kidal, Tombouctou et Gao et par voie de référendum.

    Ce sont ces populations qui trancheront définitivement la question du nord de notre pays et de son appartenance ou pas au Mali et non les acteurs de théâtre des Palaces Burkinabé de Ouaga 2000.

  6. Djon Te

    :idea: COMMENCEZ PAR LIBERER LES ESCLAVES DU CHIENRIFF DE NIORO :!:

  7. Djon Te

    :idea: BRAVO, NE LAISSONT AUCUNE CHANCE A CETTE PRATIQUE MEDIEVALE , ENCOURAGEE PAR LES RELIGIONS, ET UTILISEE PAR DES HOMMES MALHONNETES SURTOUT AU NORD DU MALI ET EN MAURITANIE :!: