Lutte contre les spéculations foncières au Mali : Le ministre, Bathily continue de mettre les pieds dans le plat

5
Me Mohamed A Bathily lors de sa rencontre avec la population

Une délégation de l’association pour le Mali (APM) avec à sa tête le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Aly Bathily, a rendu  une visite citoyenne à Kolokani le 8 octobre 2016. C’était l’occasion pour le ministre Bathily d’inviter les habitants du cercle à  cultiver la bonne vertu et la citoyenneté socle de toute justice.

L’association pour le Mali en soutien au ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Aly Bathily, s’est  une fois de plus  saisi de  son bâton de pèlerin le week-end dernier  pour prêcher la vertu, la justice au sein des habitants du cercle de Kolokani avec l’application stricte des lois sur l’étendue du territoire malien. Entre les escales à Kwôdialanda où la délégation a visité le site historique de la localité où l’intrusion du colon reste encore visible à travers les impactes de balles gravées dans les pierres non loin des tombes, symboles de la bravoure des hommes tombés pour défendre leur honneur ; la  population de  Zambougou sortie  en grand nombre a réservé  à  la délégation  un chaleureux accueil en la conduisant  à son chef de village Toumani  Diarra à qui le ministre des Domaines de l’Etat et des affaires foncières a signifié les raisons de sa visite ;  une visite citoyenne, de courtoisie  pour rappeler les gens à un retour vers l’une  nos veilles et illustre valeur c’est-à-dire la probité. Dans un discours fraternel non moins tranchant, le ministre Bathily a évoqué les maux de notre société engendrés par l’injustice singulièrement les litiges fonciers  alimentés par les spéculateurs et leurs complices. En vue de mettre fin à cette « mafia » qui gangrène notre société,  il a appelé à une mobilisation collective pour dénoncer et lutter contre les spéculateurs fonciers en saisissant l’arsenal juridiques que possède notre pays. En galvanisant les gens, le ministre Bathily prendra  en exemple l’histoire de la localité marquée par  la bravoure et la dignité des hommes qui ont préféré tomber sur le champ d’honneur face aux colons pour défendre leur terre.  Autres pas, même discours, celui d’un retour absolu à la dignité, à l’honneur  mais surtout à la justice et la lutte contre les spéculations foncières. En effet, de ses rencontres avec Ousmane Traoré (chef du village de Bélédougou)  et celui de l’iman de Kolokani, Ismaël Bah, le mentor de l’APM n’a cessé de revenir sur l’objet de sa visite. La délégation s’est  ensuite rendue  au conseil du cercle pour une rencontre « ouverte » avec la population. Une aubaine pour les « victimes » des spéculateurs fonciers de  témoigner  et confier leur sort au ministre des domaines de l’Etat et des Affaires foncières.

Me Mohamed Bathily (bras levés)
Me Mohamed Bathily (bras levés)

En effet, rassurés par les propos et la présence du ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières, plus d’une dizaine de personnes ont fait fi des présences du chef de village, des conseillers municipaux et autres notabilités pour confier leur sort à la droiture du ministre réputé lutter contre les spéculations foncières au Mali. Et c’est dans ce cadre que certains témoignages ont indexé le chef du village dans leur expropriation de leurs terres.  En réponse aux accusations émises,  le ministre Bathily   dira qu’il a noté les témoignages et  tout en invitant les « victimes » à constituer leurs dossiers qui seraient vérifiés et suivis enfin que justice soit rendue si la véracité de leurs cas s’avèrent. Il ajoutera aucune clémence ne sera accordée aux spéculateurs et leurs complices  (qui souvent ne sont d’autres que des membres de l’administration, de la justice). D’autre part le ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières, a indiqué  que sa présence sur ces lieux ne répondait à aucune étiquette ministérielle  et que n’appartenant à aucun parti politique, sa mission  s’inscrivait dans la même vision que celle du  président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita  qui comme lui cherche à promouvoir  la vérité avec une   conviction  citoyenne.

Quant au président exécutif  de l’APM, Ibrahima Maré, il conclura que cette visite de terrain illustre les objectifs de leur association et comme le ministre l’a soutenu , après vérification l’ APM accompagnera les victimes pour que justice soit faite. Sans oublier que le passage de la délégation à Kolokani, a également été l’occasion pour les habitants de la localité de relever leur problème d’accès à l’eau potable et l’état défectueux de leur route, chose que le ministre a assuré rendre compte à son homologue.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Je pense que les acts du ministre Bathily sont à encourager, car le Mali etait carrément plongé dans les problèmes fonciers depuis des décennies.La plupart des maires et des Commandants sont des véritables prédateurs de terres de cultures et de pâturages. C’est un défi à relever.

  2. En tout cas Bathily, Racky Talla, Me Konate son des ministres d’action et non pas peur des critiques. Cisse des finances prouve aussi qu’il est un bon jeune ministre.

  3. Courage à Me Bathily qui ne cesse de faire preuve d’une sincère technicité dans le travail à lui confié par le Chef de l’Etat qui on dirait ne s’est point trompé dans ce choix stratégique.

  4. Mr Bathily c’est du no comment, en matière de luttte contre la spéculation foncière; s’il pouvait faire un état des lieux dans toutes le communes urbaines, notamment Ségou en prémière position, cela nous donnerai l’occasion de cracher le plein de venin et délivrer qui sait la quasi totalité des citoyens qui ont cesser de croire en une justice digne de ce nom.

  5. laisser Mr Bathily faire son travail abana!! Je dirais qu’il faut commencer à foutre les maires en prison, ils ont mis le pays à mal. A rythme là on aura peur de raser nos tetes à causes de ces foutus maires corompu jusqu’aux os.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here