Lutte contre la toxicomanie chez les femmes et les jeunes : Outre la répression, les autorités envisagent une nouvelle approche

0

La présidente de l’Association contre la toxicomanie féminine et juvénile du Mali (ATOFEJU), Commissaire principal de police Assitan Traoré, a animé, le mercredi 28 décembre, une conférence de presse, au cours de laquelle, elle a dévoilé la nouvelle approche de son association en matière de lutte contre la consommation de drogue particulièrement chez les femmes et les jeunes.

Pour la présidente de l’ATOFEJU, son organisation intervient en faveur des femmes et des jeunes (filles et garçons) consommateurs de drogue à travers des conseils et des campagnes de sensibilisation pour un changement de comportement chez les jeunes dealers, « l’association intervient également en faveur de ses membres actifs en leur apportant l’assistance et le secours afin d’aider les personnes en situation difficile », a-t-elle ajouté.

À la croire, les statistiques ont montré que de nos jours plus de 70 % des adolescents, dont 25 % des filles, consomment la drogue, « pour endiguer le fléau, notre association pense que la répression de la consommation de la drogue a atteint ses limites. Maintenant, il est temps de passer à la sensibilisation, à l’information, à l’éducation et à la mobilisation des consommateurs contre le phénomène », a-t-elle martelé.

De son avis, les toxicomanes ignorent complètement les conséquences liées à la consommation de la drogue. Et de poursuivre que les activités de l’association portent principalement sur la prévention, la cure, la réinsertion, le renforcement de capacité et la création d’emplois, « ces activités permettront de réduire la consommation de la drogue afin d’impulser un changement de comportement chez les femmes et les jeunes dealers », a-t-elle précisé.

Pour finir, elle dira que les cibles de l’association restent principalement les femmes et les jeunes consommateurs de drogue, en particulier ceux en situation difficile.

Mama Paga

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here