Mahmoud Dicko à propos de la révision constitutionnelle : « Les religieux n’ont aucune position et ne défendent aucun camp… »

7
Mahmoud Dicko à propos de la révision constitutionnelle

Hier mardi 8 aout 2017 lors du 30ème numéro du forum de la presse, le président du Haut Conseil Islamique du Mali, Mahmoud Dicko a expliqué la vision des religieux musulmans sur le projet de révision constitutionnelle en cours au Mali. Le leader religieux qui a été chargé de négocier le retour de l’administration malienne à Kidal, a aussi fait le point de sa visite dans les régions nord du pays dont Kidal.

Selon le président du Haut Conseil Islamique du Mali, les religieux n’ont rien vu dans la constitution qui puisse heurter la sensibilité religieuse. Mais, a-t-il ajouté, c’est certaines revendications de l’opposition républicaine qui concernent la gouvernance de l’Etat. Il a rappelé que quand ils ont été saisis par les deux camps, ils ont étudié la question et ont soumis leur réponse à l’Assemblée nationale. Selon lui, tant que l’opposition est dans son rôle républicain de revendication, personne ne peut leur reprocher quoi que ce soit. Mahmoud Dicko dira avoir été interpelé partout où il est passé pour qu’enfin les religieux puissent donner leur position. Pour lui, « les religieux n’ont aucune position et ne défendent aucun camp. » A son entendement, si les deux camps sont opposés sur la question, c’est au président de la République de prendre du recul pour analyser la situation. Selon lui, la situation dans laquelle le pays se trouve, l’opposition doit faire aussi preuve de retenue et la société Civile, quant à elle, doit se mettre au dessus de la mêlée en privilégiant l’intérêt supérieur de la nation. Le président du Haut Conseil Islamique a rassuré que le jour où ils trouveront quelque chose dans le referendum qui est contraire aux principes de la religion, ils se lèveront pour dénoncer comme ils l’on fait avec le code de la famille au temps d’ATT. Par rapport à sa visite effectuée à Kidal, il s’est dit satisfait et confiant. Selon lui, l’Etat doit parler et négocier avec tous les fils de la nation pour amener la confiance. Pour lui, il y a un problème interne entre les communautés auquel il faut trouver une solution. Cependant, le président du Haut Conseil a indiqué que l’application de l’accord est une nécessité. « Le Mali va tanguer mais ne chavirera jamais », a dit le président du Haut Conseil Islamique. Il dira que le Mali est une veille civilisation qui a vu passée 5 grands empires et saura donc se ressaisir.

Fakara Faïnké

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Vous voulez les écarter de la vie politique ou vous souhaitez qu’ils donnent des consignes à chaque fois. Du moment ou l’enjeu n’est pas religieux, laissez le politique mener le débat et que les idées s’affrontent. Chacun cherchant à faire adhérer le peuple à sa cause. Nous devons arrêter de juger les autres de traître ou de non patriote pour la seule raison qu’ils n’ont pas la même lecture que nous.

  2. Si Dicko dit qu’ à son entendement, si les deux camps sont opposés sur la question, c’est au président de la République IBK de prendre du recul pour analyser la situation. Cela veut dire qu’il opte pour la suspension de la révision de la constitution, car le moment n’est pas propice.

    • Non non ASA,
      c’est une fuite en avant, un OUI déguisé de la part de ces soi-disants leaders religieux.
      Anyway!!!!Le Mali se fera avec ou sans et qui croient avoir seuls le monopole de la vérité!

  3. – Pourquoi pas un face-face BOUYÉ vs DICKO ou Ousmane M HAIDARA !
    – Occasion en même temps de poser la question aux deux derniers de ce qu’il entendaient par “Enfer et Sang”, sinon le reste a été compris!

  4. Comme quoi il n’ y a que de l’air dans la bouche d’un chat! On s’y attendait et on ne s’ y est pas trompé du tout et au finish on a bien aperçu l’ombre de leur main depuis cette fameuse rencontre dans la grande mosquée de Bamako le 14 juillet dernier…Alors

    1- “…Les religieux n’ont rien vu dans la constitution qui puisse heurter la sensibilité religieuse…” Ce qui signifie que désormais les religieux-sénateurs, maires et notables pour célébrer le mariage homosexuel, puis la chose est clairement dite dans le préambule qui prendra ses ordres à la Charte de l’UA…!

    2- “…Par rapport à sa visite effectuée à Kidal, il s’est dit satisfait et confiant…” en d’autre terme confiant d’avoir assisté aux massacres de Ménaka, Anefis où chaque visite de Kidal des citoyens Maliens devoués pour la cause de leur pays sont tués par la complicité des forces étrangères dites “amies” , force que lui même M DICKO ne cesse de décrier chaque jour dans ses mosquées (Voir video: Imam Dicko accuse IBK et compagnons d’avoir participe a l’effondrement du Mali). Enfin, Kidal +Ménaka = une autre conception politico- religieuse dans la théorie de l’insécurité résiduelle!

    3- On fera l’économie des autres points obsurs de ce projet de M IBK que M DICKO ne peut évoquer parce que trop politiques, mais si on navigue ensemble avec le président de la Rép. on peut lui glisser en toute amitié sous la table une copie de l’interview de M CECCALDI, qui parle notamment de partition du Mali, à qui profite cette partition et plus est, est contre cette partitio. Le paradoxe est que c’est un “cafre” qui défend le Mali face à des soi-disants religieux qui le trahissent …( Cf. Maliweb: Révélation : La partition du Mali, selon Me Ceccaldi, l’avocat français Par Le Challenger – 24 Juil 2017)

    4- En ce qui concerne la société civile, c’est parce qu’elle est et fut au dessus de la mêlée que l’opposition politique l’a rejoint. Et lorsqu’on fait de la généalogie on constatera que cette société civile émerge à chaque fois qu’elle se voit trahi par le dernier socle qui doit la tenir, à savoir le pouvoir des religieux, des notables, le Moro Naba, les Confreries. Ce fut le cas de “Y en a marre”, de “Balais Citoyen” et “An tè a bana” n’a pas fait exception à cette règle avec comme nuance d’être dans une langue nationale, qui atteint presque tout le monde…

  5. ‘NON a l’imposture’

    Un Oui deguise qui brille comme le Soleil au zenith.

    Ayez le courage d’assumer au moins votre position..!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here