Malade et vivant dans une situation difficile : Ce vieux couple a besoin d’aide

2

Malade et vivant dans une situation difficile : Ce vieux couple a besoin d'aideCe vieux couple vit dans une maison inachevée, sans électricité dans une plantation  de manguiers sur la route de Samaya, non loin de Sébénikoro.  Et sans un seul soutien.

Pour  ce qui concerne Tiémoko Kéita, il y a près de dix ans qu’il souffre  d’une maladie  qui le pousse régulièrement à se gratter. Au point de provoquer des plaies sur l’ensemble du corps. A l’en croire, les démangeaisons lui donnent l’impression que si des insectes s’activent dans sa chair. Faute de revenu, il a eu  recours à des tradithérapeutes.  Sans succès.

La douleur est  telle que le vieux n’est plus en mesure de marcher.  Quant à sa  femme  Mamata, elle  souffre de problèmes oculaires et de douleurs au dos. Malgré ses douleurs, elle  sort pour trouver à manger à son époux alité. Il arrive parfois qu’elle ne puisse pas sortir de chez elle. Et la famille reste ainsi des jours durant sans pouvoir faire bouillir la  marmite.

L’état de dénuement de ce couple de personnes âgées fait pitié et incite  chacun de nous à lui porter secours. C’est pourquoi, ceux qui ont la chance de travailler et de subvenir à leurs besoins doivent penser à l’aider, car il n’a pas choisi cette vie. Tiémoko et Mamata Kéïta ont besoin de se faire soigner et comptent  sur vous.

Pour tout contact appeler  le 77 91 36 76  ou au 66 72 79 91.

Fatoumata Mah Thiam KONE

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, Mah Thiam Koné,

    A mon avis, il faut commencer par un rapprochement, entre ces personnes et les organismes publiques, telles la IOTA ( pour le yeux de la vieille dame), le centre universitaire Gabriel Touré, pour le vieil homme, car en dehors des futurs donnateurs, qui veulent savoir les coups des traitements avant d’intervenir. En plus, il y’a aussi des organismes internationales, telle Médecins sans frontières et Chaîne de l’Espoir, qui interviennent dans des pays, dont le Mali fait partis!

    A bientôt

Comments are closed.