Mali: après 72h de garde à vue, le chroniqueur «Ras Bath» libéré sous contrainte

14
Mali: après 72h de garde à vue, le chroniqueur «Ras Bath» libéré sous contrainte
La manifestation de soutien au chroniqueur et activiste «Ras Bath», le 17 août 2016 devant le tribunal de la commune 4 à Bamako. © HABIBOU KOUYATE / AFP

Le chroniqueur, critique envers le gouvernement malien, a été libéré jeudi 18 août dans la soirée, mais reste sous le coup de mesures contraignantes. La veille, des centaines de manifestants s’étaient retrouvés devant le tribunal de la commune 4 de Bamako pour protester contre la comparution du chroniqueur, Mohamed Youssouf Bathily, alias « Ras Bath » comme l’appellent ses partisans. Une manifestation violemment réprimée par les forces de l’ordre. Le bilan fait toujours état d’un mort et d’une dizaine de blessées.

Au tribunal de la commune 4, la visite du ministre de la Justice vient tout juste de s’achever. Mamadou Ismaëla Konaté est venu en personne constater les dégâts, accompagné du procureur général, Mamadou Lamine Coulibay. Il a visité rapidement les lieux avant de prendre la parole devant les officiels pour apporter son soutien : « Face à ces dégradations intolérables, on ne peut pas s’en prendre à la justice d’un Etat de droit », a dit le ministre.

Il a confirmé que le chroniqueur « Ras Bath » avait été libéré jeudi soir à l’issue de sa garde à vue avec des mesures extrêmement contraignantes, notamment l’interdiction de reprendre pour l’instant son activité de chroniqueur radio. Il ne peut pas non plus quitter la commune 4 où il réside. Des dispositions prises pour une durée indéterminée. Et le chroniqueur a, quant à lui, réagi dans un communiqué, en précisant qu’il se soumettrait à ces mesures et en passant par la même occasion, un appel au calme.

Plusieurs enquêtes ouvertes

Outre l’enquête sur les quatre chefs d’inculpation retenus contre Mohamed Youssouf Bathily, d’autres enquêtes sont en cours autour de cette affaire à Bamako. Elles concernent le déroulé de cette manifestation qui a dégénéré et la réaction des forces de l’ordre.

Déjà 19 manifestants ont été interpellés. Ils devaient être présentés au juge aujourd’hui. Et selon le ministre de la Sécurité publique, qui s’exprimait hier lors d’une conférence de presse, Salif Traoré, une information judiciaire est également ouverte pour essayer de trouver l’origine des balles extraites de certains blessés, et plus largement pour faire la lumière sur les responsabilités de chacun à la suite de ces débordements.

A (re) lire → Mali: Twitter et Facebook suspendus après la manifestation de Bamako

…..lire la meme article sur rfi.fr

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Oui mr le ministre de la justice,c est intolérable dans un état de droit, mais monsieur le ministre de la juqtice,qommeq nous dans état de droit?
    N avez vous pas vous meme sermons les juges lors de votre 1ere sortie publique?
    S il n y a pas d état de droit,damq un pays comment se rend la justice,quelle est la réaction du peuple, des justiciables face à un tel phénomène d inexistence de droit?
    L ministre salif a ouvert une enquête oui il faut le faire,mais le 1r témoin à s intéresser c est le procureur qui a enlevé et séquestré le jeune.
    S il ne parle pas bien arrêtez le il est bien dans le complot de connivence avec l opposition pour créer l insurrection et faire partir mande massa.
    Ce n est pas un hasard il s est ce qu il cherchait et il sait se qui se préparait.
    Monsieur le ministre de la sécurité,entendez ce procureur pyromane,.

  2. J’attends les paroles de l’opposition il ya eux qu’a meme des morts
    Le peuple veut savoir qui a donner l’ordre de tirer sur la foule

  3. la jeunesse a tout a fait raison, IBK en laissant les criminels du nord sous la pression des nations unies et de certaines chancelleries proches de certains groupes criminels sans aucune justice , sans penser aux victimes et leurs familles, on laisse l’impunité s’installé dans ce pays. Alors avant de commencer par des journalistes il faut s’occuper des narco trafiquants, violeurs, trafiquants d’armes qui ont déstabilisés le pays et qui se permettent de venir parader dans les rues de bko avec l’argent des otages occidentaux et des trafics de tout genres, commençons a juger ses crapules dabord puis on verra pour les journalistes. jugeons les occupants de la régions de kidal avant juger de simple journaliste, jugeons les criminels en armes qui avec leurs amis empêche la présence du mali a kidal avant de juger de simple activistes!!!! demander a vos supers gendarmes et juges de s’occuper des jean comme yad Goufa et mousa ag et djeri maiga avant de juger de simple journaliste, IBK et ses amis doivent savoir que la paix au mali passe par une justice pour tous. alors commençons ba Bourama par les criminels qui parade entre bamako-paris et kidal dabord avec des passeports diplomatiques il faut le faire savoir aux maliens. Alors s’il vous plait arrêtez de nous distraire avec de faux sujets, occupez vous de la misère de la population malienne une des urgences.

  4. general de pacotille et c ministre competent est devenu imcompetent ecouter bien ses propos c vraiment dommage j avais trop confiance au messieur je le suivais sur le debat du dimanche il ne disait que la verite mais maintenant je ne sais plus vraiment

    • Le ministre de la justice est un opportunistes qui n’avait pas sa place de le gouvernement Corrumpu incapable de Ibk
      Mr konate doit savoir qu’ont peut être utile à sont pays sans être ministre dans un gouvernement des traitres voleur

  5. Mr le ministre de la justice arrêtez certains propos aux yeux du monde, quand même le mali est – il un État de droit? Rigolot

  6. Vous laisserez le jeune Bathily continuer ses histoires de GRIN!!!!. Il ne faut pas le censurer!!! S’il est intelligent, il cesse ses attaques contre les personnes et devient un WADDJOULIKELA!!!! L’audience existe deja. Il doit seulement changer la nature du message de maniere intelligente. Il sera toujours ecoute’!! IL PEUT DEVENIR UNE COMPETITION CONTRE CERTAINS GROUPES… RELIGIEUX MAIS JAMAIS CONTRE LE REGIME POUR DES RAISONS EVIDENTES!
    La meilleure maniere pour le regime de faire face aux histoires de GRIN, est de les ignorer! Si la SE fait correctement son boulot, plsieurs choses seront resolues de maniere calme sans aucn grand tapage! IL FAUT UTILISER LA SAGESSE, LA RAISON ET LE CALME FACE AUX HISTOIRES DE GRIN!!!!

    • – C´est vrai que quand on vit outre atlantique on qualifiera les sensations de gens meurtris par la misére d´” HISTOIRES DE GRIN!!!!”
      – Mon Grl, ce grin est composé de 90%des Maliens, qui s´y retrouvent même avec son caractére souvent grossier…Allez-y comprendre pourquoi!

      • Il ya deux sorte de Grin au mali
        Un vrais c’est entre amis après le travail ont rencontré pour décompresser
        Et un autres Grin des personnes que ne pensent qu’à refaire le monde tout en restant assis nuit et jour en prenant du The

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here