Mali: la communauté “ATT-Yafama” demande la restitution de la maison de l’ancien chef d’État

10
Mali: la communauté
Les conférenciers

Dans un point de presse  animé samedi 21 janvier à la maison de la presse, la communauté “ATT-Yafama”, un groupement de jeunes internautes qui soutiennent les idéaux de l’ancien président, a demandé que leur ” mentor” soit remis dans ses droits d’ancien président.

“Nous nous réjouissons du fait qu’un pas important ait été franchi dans le cadre d’une vraie réconciliation nationale tant attendue et indispensable à notre chère nation“, a d’abord lancé le porte-parole de ATT-Yafama faisant allusion à la récente décision de l’Assemblée nationale qui n’autorise pas la Haute Cour de justice à poursuivre Amadou Toumani Touré pour haute trahison.

Mais selon les membres de ATT-Yafama, l’ancien chef d’État a aussi des droits qui ” ne sauraient être oubliés “.  “ Au vu de nos lois, tout ancien Chef d’Etat a droit à un logement et des conditions sécuritaires y afférents”, indique les jeunes. Ajoutant qu’aujourd’hui, la maison de l’ancien président n’est plus à sa disposition. “S’il n’existe pas de preuves pour engager des poursuites contre ATT, il ne doit pas exister de raisons pour oublier ses droits“, affirment-ils dans une déclaration.

En 2015, le gouvernement a annoncé sa décision de transformer la résidence d’ATT en maison des hôtes. Elle aurait été réhabilitée pour un montant toutes taxes comprises de 5 milliards 424 millions 222 mille 225 F CFA.

Papa Sow/Maliweb.net

 

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. … ‘ En 2015, le gouvernement a annoncé sa décision de transformer la résidence d’ATT en maison des hôtes. Elle aurait été réhabilitée pour un montant toutes taxes comprises de 5 milliards 424 millions 222 mille 225 F CFA… ‘ … /// …
    :
    5 milliards 424 millions 222 mille 225 F CFA… ? ça fait beaucoup…! A ce prix là, ce n’est plus une maison…, un palais peut-être ?
    En tous les cas, trouvez-lui une maison… Qu’il puisse rentrer chez lui…!

  2. Une maison rehabilitee a 5 milliard et plus de CFA, c’est la demonstration de la tres grande corruption du regime du jour, la surfacturation encore, sinon avec cet argent on peut batir deux chateaux ou toute une ville moyenne de 200,000 habitants..

  3. Demandez d’abord son retour, après la maison. Que cette maison soit utilisée a d’autres fins, reviendra à ATT.

  4. Dites à ATT que les travailleurs HUICOMA qu,il a mis dans la rue suite à sa privatisation attendent encore à la bourse du travail.Nous savons tous que Tomota n,était qu,un clochard à la solde de ATT et famille.RAPPEL: Huicoma s,était 1200 travailleurs permanents,325saisonniers,sans compter le tacheronnat.Huicoma c,est aussi 4à 7miliards par an comme impots à l,état,50 à 100 000 000 millions de taxes municipales,et au moment de sa privatisation Huicoma venait de boucler un investissement sur fonds propres de 12milliards.Huicoma avait dans ces comptes 500 millions,2milliards de produits finis sans compter l,huile brute et la graine non traitée,c,est cette huicoma que ATT a privatisé à son profit sans plan social du jamais vu.Dites moi ATT et son clochard de Tomota valent mieux que ces travailleurs et familles?j,ai oublié huicoma c,est koulikoro,koutala et kita hontes à vous supporteurs d,ATT,les ex travailleurs huicoma sont présentement à la bourse du travail et c,est le vieux IBK qui vas faire les vrais de la mauvaise gestion de ces malfrats d,ATT,MODIBO SIDIBE premier ministre au moment des faits et TOMOT qui se la coule douce sans etre inquiété.

    • N’importe quoi, les gens veulent le beurre, l’argent du beurre et la bergère c’est pas possible. Soyons et restons dignes.

  5. Groupe de vrais nalomas. La maison dont vous faites allusion n’était-il pas occupé par Moussa TRAORE? Qu’appelez-vous maison de ATT ? Bande de crétins, passionnez à l’exaltation. Qui est ATT? Rêvez, rêvez et continuez de rêvez, mais la République vaincra sans vous.

    VIVE la République

    • Qui est ATT? avez vous dit.
      Ne soyons pas ingrat malgré les erreurs très regrettables faites par l’homme.
      ATT est le père de la démocratie malienne.Il en est ainsi jusqu’à la fin des temps.
      Les princes du jour vont faire leur temps et pâtir.D’autres encore et encore.
      Nos arrières petits enfants vont poser la question quand est ce qu’ à commencer la démocratie au MALI?
      Les historiens répondront qu’ à la suite d’un soulèvement populaire ,écrasé dans le sang,un jeune officier supérieur a mobilisé toute la hiérarchie militaire pour y mettre fin,a organisé les élections au bout d’une transition de 14mois.
      A partir de ce moment,le MALI a connu une période de démocratie.
      Monsieur,souffrez que je dise qu’ ATT est rentré définitivement dans l’histoire du MALI.
      J’aurai voulu quand il est revenu en 2002,qu’ il fasse du renforcement de cette démocratie son principal programme en mettant en place des institutions assurant l’indépendance totale de l’ administration vis à vis des appareils politiques.Ce qui aurait permis d’éviter les dérapages de délinquance financière qu’ on constate aujourd’hui;canaliser l’ homme politique dans le cadre de son rôle principal :l’application du programme promis à la population.
      Il a préféré faire comme les hommes politiques pervertis renforçant encore plus les comportements malsains inhérents aux hommes politiques .
      Ce choix a conduit à sa perte.

      • Bien répondutu as beau détesté le lièvre il a tout cd meme ses longues oreilles.Merci Att pour toute ta vérité dite sur l’avenir du nord mali,ton amour pour le mali.On vous attend avec impatience.

      • Ha OK. Si ATT est le père de la démocratie pouvez vous alors avoir honnêteté de reconnaitre qu’il est l’auteur de ce qui en est résulté. Je veux dire la pagaille dans l’armée avec la création de la Coordination des sous-officiers et hommes de rang qui n’a eu d’autres ambitions que de braver la hiérarchie, d’attribution de galons de complaisance, le dol de la nation entière durant,t les festivités du cinquantenaire par l’exhibition d’outils de défense obsolètes, d’intégration de flemmards rebelles cassant ainsi le zèle des soldats valeureux de l’armée, des détournements impunis sinon encouragés dans tous les secteurs.
        Champion par excellence du recrutement complaisant dans l’armée et des forces de sécurité pour récompenser les laudateurs du Mouvement Citoyen, votre ATT avait une peur bleue du combat. Des dizaines de pick-ups venant du port d’Abidjan transitaient par Zégoua et avec un passavant de la Présidence. Malheur à tout douanier qui osait contrôler ces véhicules destinés aux combattants de AQMI qui entre temps assassinaient jusque dans la ville de Tombouctou les touareg fidèles à la République (dans les mosquées et dans les maisons privées).
        Quand l’armée croisait les éléments de AQMI au cours des patrouilles, des ordres parachutaient de Koulouba pour les laisser se mouvoir librement dans l’espace et dans le temps sur notre territoire.
        Quand on déroule à Koulouba le tapis rouge devant les combattants de AQMI, quand on accueille les djihadistes de Khadafi dans les faubourgs de Kidal, votre ATT s’érigeait en caissier de rançons payés par les européens pour libérer leurs ressortissants kidnappés.

        Oui, c’était cela aussi votre ATT. Un piètre général qui n’a jamais combattu sur un front malien.

        Mais la République vaincra.

        VIVE LA RÉPUBLIQUE.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here