Le Mali en marche : La bonne foi d’IBK reconnue !

3

Venu aux affaires dans un contexte socio politique assez difficile, IBK est entrain de donner le meilleur de lui-même pour rendre heureux ses concitoyens. Telle semble être l’analyse de M. Youssouf Guindo, principal animateur du point de presse  sur les grands sujets de la Nation organisé par le Mali en marche. C’était le 28 Mai dernier à Bamako.

 En quelques 30 mois d’exercice de pouvoir, le régime d’IBK est entrain est de faire ses preuves. Malgré le contexte socio politique difficile que traverse le pays, le régime prouve sa bonne foi dans la gestion des affaires publiques.

Parlant du processus de réconciliation nationale en cours, Youssouf regrette que certaines gens mal intentionnées veuillent tirer vers le bas les progrès réalisés sur ce point. IBK va réussir là où ses prédécesseurs ont échoué, a-t-il clamé.

Et Ă  Youssouf d’ajouter : « SEM IBK n’a jamais vendu, bradĂ© j’allais dire de sociĂ©tĂ© Malienne alors que ceux qui s’agitent aujourd’hui l’ont fait lorsqu’ils Ă©taient aux affaires, mettant ainsi des milliers de famille au chĂ´mage dans une prĂ©caritĂ© au lendemain incertain, certains en sont morts de pauvreté ».

Se prononçant sur le présumé détournement de 27 milliards de francs CFA à la Commission de l’UEMOA par Soumaïla Cissé à se justifier sur cette affaire laconique. Au delà des démentis laconiques, d’un droit de réponse adressé au journal, d’un point de presse. Le Mali en marche lui demande de contribuer à la manifestation de la vérité rien que la vérité. Car, c’est une accusation grave aux conséquences incalculables pour sa carrière, un déshonneur pour le Mali, étant entendu qu’il est un élu du peuple, chef de file de l’opposition, président d’un parti politique Malien.

En termes de progrès,  les Maliens notent avec aisance des avancées significatives à mettre à l’actif du Président IBK. Celles-ci (avancées) ont pour : une augmentation du salaire interministériel garanti (SMLIG) qui de 28 560 est passé 35 000f CFA en 2015 et à 40 000F CFA en 2016,  des allocations familiales de 1500 à 3500 par enfant et 4000 par enfant handicapé. Et en même temps, on assiste à une diminution du taux de l’ITS de 8%  et impôts sur les traitements et salaires, le cout de l’électricité est stable, le renouvellement des centrales thermiques hybride (thermiques et solaires), la construction de la plus grande centrale solaire de toute l’Afrique de l’Ouest peut être de l’Afrique, ceci pour répondre aux besoins de la consommation de la population de plus en plus grandissante. Selon le même conférencier, il y’a eu la subvention des engrais  et des semences animales distribuées.

Concernant, l’armée, il y’a eu la loi de programmation militaire afin de mettre nos braves soldats dans des conditions d’intervention sur le champ d’opération avec une augmentation sensible du salaire de nos forces armées et de sécurité (20 000 FCFA pour les officiers et 40 000 FCFA pour les officiers supérieurs. La haute cours de justice maintenant est une réalité dans notre pays, chose que ses prédécesseurs n’ont pas eu à faire, de même que la mise en place du  statut du chef de file de l’opposition avec des avantages y afférents dont  M Soumaïla Cissé le chef de file bénéficie de ses avantages.

Au niveau du foncier, les pauvres populations qui  sont expropriées de leurs terres commencent à retrouver espoir grâce à la lutte sans merci que mène le ministre en charge des domaines et des affaires foncières.

Pour Youssouf Guindo, certains compatriotes veulent jeter l’enfant avec l’eau de bain en affirmant que tout est sombre sous ce régime. C’est faux, il y’a beaucoup de choses positives réalisées sous IBK. C’est à la jeunesse de comprendre cela pour se projeter dans l’avenir en amenant le pouvoir à plus de réalisations, a conclu le conférencier.

Le Mali en marche a le mérite d’avoir édifié les lanternes des Maliens sur les réalisations du régime en place que d’aucuns qualifient n’hésitent pas à qualifier d’échec. Loin s’en faut, le régime est à la tâche afin de satisfaire aux nombreuses attentes de ses concitoyens.

Par Hassane Kanambaye

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. “…la construction de la plus grande centrale solaire de toute l’Afrique de l’Ouest peut ĂŞtre de l’Afrique,..”

    La centrale solaire de SĂ©gou-Pelegana (toujours en Ă©tat de projet) a une puissance de 33 MĂ©gawatt. Le Maroc a inaugurĂ© en debut d’annĂ©e une centrale solaire de 160 MĂ©gawatt. Le Ghana est en phase de rĂ©alisation de sa centrale solaire de 155 MĂ©gawatt. L’Afrique du Sud a une puissance solaire installĂ©e avoisinant les 1000 MĂ©gawatt.

    M. Hassane Kanambaye, veuillez ne pas rĂ©duire l’Afrique Ă  vos sottises IBKismes !!!!!

  2. “… « SEM IBK n’a jamais vendu, bradĂ© j’allais dire de sociĂ©tĂ© Malienne alors que ceux qui s’agitent aujourd’hui l’ont fait lorsqu’ils Ă©taient aux affaires, mettant ainsi des milliers de famille au chĂ´mage dans une prĂ©caritĂ© au lendemain incertain, certains en sont morts de pauvretĂ© »….” Voila un autre idiot qui vient debiner ici des inerties.
    Ces “autres” dont tu parles sont les chefs de l’oppositions? Ceux-ci n’ont jamais fait parti d’un gouvernement ou IBK n’etait pas le chef. De grace, ne prenez pas la pauvre population pour des Oie a fois gras.

  3. Du n’importe quoi. Ce n’est certainement pas comme cela que vous allez soigner l’image de ce rĂ©gime. Les faits sont tĂŞtus. Tant que dans ce pays, chacun de son cĂ´tĂ© cherche Ă  sauver sa marmite en chantant les louanges du Prince du jour, ce pays n’avancera jamais. Faisons notre auto critique, acceptons nos erreurs de parcours, et cherchons Ă  les corriger. C’est en cela seulement que nous verront le bout du tunnel. La fuite en avant ne sert personne. Ce rĂ©gime Ă  dessus, reconnaissons le. Le PrĂ©sident est en manque d’inspiration, de vision, reconnaissons le. C’est lui qui a promis monts et merveilles aux maliens lors de son dernier meeting de campagne sur la gestion de la crise au nord du pays, sur la lutte contre la corruption, la justice, en nous rassurant que plus rien ne sera plus comme avant. Aujourd’hui oĂą en sommes nous ? Et vous, vous trouvez aujourd’hui que le Mali est en marche, peut ĂŞtre Ă  reculons. Quelle cĂ©citĂ© intellectuelle !

Comments are closed.