Mali: la police arrête 14 personnes impliquées dans des affaires sexuelles

1
Contrôle de police dans le centre-ville de Bamako, Mali
Contrôle de police dans le centre-ville de Bamako, Mali (photo d'archives). © AFP PHOTO/ISSOUF SANOGO

Diffusion de vidéo à caractère pornographique, pédophilie et deux affaires de viols collectifs. Au cours des 72 heures dernières heures, la police malienne a arrêté 14 personnes impliquées dans ces affaires.

Dans la première affaire, c’est une fille mineure qui a été victime d’un viol collectif à Bamako. La scène filmée, qui circulait sur les réseaux sociaux, a provoqué l’indignation de très nombreuses personnes. Plus de dix associations locales avaient demandé l’arrestation des présumés coupables. Parmi eux, un adolescent de 16 ans. La deuxième affaire de viol collectif, toujours dans la capitale malienne, s’est déroulée dans un quartier animé, L’hippodrome. Là, ce sont trois personnes qui ont été arrêtées.

La police malienne a plutôt été très efficace, également dans d’autres enquêtes au cours des 72 dernières heures. Il y a par exemple l’arrestation d’un homme de 75 ans pour pédophilie sur une fillette. Ajoutons que six autres personnes, dont une fille de 16 ans, ont été arrêtées jeudi pour avoir enregistré, distribué une vidéo à caractère pornographique pour faire « chanter un homme ».

Treize associations et ONG maliennes réclament des sanctions exemplaires. Parmi elle, l’Association malienne de défense des droits de l’homme (AMDH). Son président Me Moctar Mariko estime que désormais, « l’adoption de la loi sur les violences basées sur le genre devient urgente » au Mali.

Depuis plus de deux ans, cette loi est en projet…
Par RFI Publié le 09-02-2018

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here