Marché Dossolo Traoré de Médine : ” Yèrèdon ” lancée pour le bien-être des détaillants

0

La coordination des associations des groupements des commerçants détaillants du marché Dossolo Traoré de Médine ” Yèrèdon ” a été lancée le 20 septembre dernier au cours d’une assemblée générale qui s’est tenue au pavillon des sports du Stade Modibo Kéïta. Parrainée par l’ancien ministre de la communication, Jean Mary Sangaré, la cérémonie a mobilisé de nombreux détaillants du marché Dossolo en présence du président du groupement des commerçants, Soya Golfa et du président du Synacodem, Cheick Oumar Sacko. Le nouveau bureau dirigé par Oumar Traoré a sollicité surtout la sécurisation et l’assainissement du marché pour le bien être des détaillants.

 

Marché Dossolo Traoré de Médine
Une vue du presidium lors de la cérémonie

C’est dans une atmosphère festive que s’est tenue cette assemblée générale des commerçants détaillants du marché Dossolo Traoré, qui est aujourd’hui l’un des plus gros marchés de la capitale. Malgré quelques remous qu’elle a connus, cette association est décidée à défendre les intérêt des commerçants évoluant dans ce marché. Elle s’est dotée d’un bureau dirigé par Oumar Traoré, secondé par Cheick Oumar Touré.

 

 

Selon le secrétaire général du bureau, Barako Bouaré, c’est de façon démocratique et transparente, sans exclusion que cette équipe a été mise en place pour répondre aux aspirations des adhérents. Elle regroupe des commerçants, des artisans, des transporteurs et des agriculteurs exerçant dans ce marché. Ce bureau, dira t-il est l’expression de la volonté des occupants de ce marché de prendre leur destin en main.

 

Le président du groupement des commerçants du Mali, le doyen Soya Golfa, tout en se félicitant de la mise en place de ce bureau, a appelé tous les commerçants du marché Dossolo à l’unité et à la cohésion pour faire face à un seul objectif. Il a souligné que les commerçants détaillants et les grossistes sont complémentaires d’où sa présence à cette rencontre.

 

Le parrain, Jean Mary Sangaré a rappelé que ce marché est le cerveau de l’activité économique en commune II. De ce fait, il est important que des actions soient entreprises pour améliorer le cadre de travail des occupants. Quant au président du Synacodem, Cheick Oumar Sacko, il a exprimé toute la disponibilité de son syndicat à défendre auprès des autorités nationales et communales les intérêts des associations des détaillants. Le président de l’Assocition Yèrèdon, Oumar Traoré a montré toute sa détermination à œuvrer pour le bien-être des militants. Selon lui, le marché Dossolo Traoré qui accueille plus de 12 000 détaillants, contribue beaucoup aux recettes des municipalités en terme de patentes et de taxes. Aujourd’hui, les soucis majeurs des commerçants de ce marché ont pour noms : l’insécurité des magasins qui sont fréquemment braqués par des bandits lourdement armés, les incendies fréquents et l’insalubrité des lieux. Par rapport à ces difficultés, il a interpellé les différentes autorités. La représentante de la mairie du district a salué la création de cette association et fonde beaucoup d’espoir qu’elle appuiera les efforts pour l’assainissement de ce marché.      

 

Y. CAMARA

PARTAGER