Meeting de la Plateforme « An Ka Ben » : Entorses à l’éthique politique

1
Meeting de la Plateforme « An Ka Ben » : Entorses à l’éthique politique

Les parents, proches et laudateurs du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, réunis au sein de la Plateforme An Ka Ben, travaillent déjà à faire réélire leur mentor dont le bilan à 10 mois de l’élection présidentielle est tout sauf positif. Et de quelle manière ?

Le Mali est-il tombé dans l’encolure de la folie politique ? Lors de son meeting de soutien à IBK le samedi dernier au Stade Modibo Kéïta, la Plateforme « An Ka Ben », constituée de la famille du Président, des cadres et militants du RPM et des obligés du pouvoir, ont enfreint plusieurs règles morales en politique. En effet, en plus de distribuer du carburant aux badauds pour la mobilisation, les « amis » du président de la République ont fait sortir les policiers en uniforme pour venir grossir le rang des laudateurs d’IBK lors du meeting.

C’est donc fièrement que des policières en uniforme ont pris des « selfies » avec des cadres et militants du parti RPM. Plus d’un Malien a été aussi surpris de voir sur une banderole fièrement déployée par des policières portant la mention : « Bonne continuation à son excellence Mr le Président IBK ».

C’est à croire qu’avec IBK, toutes les valeurs morales foutent le camp. Pour le pouvoir, tous les moyens semblent être bons afin que le président de la République rempile pour un second mandat. On se rappelle encore du scandale des kits scolaires à l’effigie d’IBK et de Moussa Timbiné dans le cadre de la rentrée scolaire. Les images n’ont pas encore fini de faire jaser les internautes qui s’indignent de cette intrusion du politique en milieu scolaire.

Commentant le meeting de « An Ka Ben » au stade Omnisport, le site d’information malienne www.malinet.net indique : « un stade rempli ne fera pas le vote en 2018. ». « Avant de prendre une décision dans le secret des urnes, moyennant sachets de thé ou places promises, le peuple malien tient désormais à s’assurer qu’il ne sera pas de nouveau, les victimes de son choix. Ce qu’il faut retenir, le stade rempli de personnes, dont la plupart sont des enfants de moins de 17 ans, ne fera pas le vote en 2018 », commente le site d’information.

M.K. Diakité

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Un stade rempli ne fait pas le vote, cela est certain, mais c’est à partir de telle image que la fraude s’organise. Les perdants se donnent des résultats en les justifiant avec les images des enfants. C’est le moment plus que jamais pour ceux qui veulent avoir d’un Mali unifié, sécurisé et fort de se rassembler pour barrer la route de koulouba à IBK en 2018.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here