Minidian (Kangaba) : Des élus primés par AJDM AN KA WULI

0
Minidian (Kangaba) : Des élus primés par AJDM AN KA WULI
Le Maire, N’ Zié Sinayogo,

Le mardi 31 mai 2016, l’Association des Jeunes AN KA WULI pour le Développement du Mali a procédé à la remise de médailles et attestions aux élus de la commune de Minidian. Cette récompense est  le fruit de la bonne gouvernance.

Bonne gouvernance. C’est bien ce qualificatif qui a réuni notables, politiques, populations de la commune de Minidian et ses onze villages  mardi dernier. Les jeunes qui sont les initiateurs de ce projet sont partis sur la base du principe d’enquête pendant 45 jours dans la commune afin de constater les réalisations des élus. L’enquête avait pour cible les populations ; recueillir leur avis sur la gestion des élus. Résultat, nombreuses sont-elles à positiver le bilan.

Ainsi, l’association a primé le maire, N’Zié Sinayogo, les conseillers (1er, 2e et 3e) et le Secrétaire général de la mairie. En plus de ces élus locaux, le député du cercle de Kangaba, Honorabl Mamoutou Keïta était parmi les heureux bénéficiaires.

Le chef de village de Minidian, Monsieur Naman Keïta a salué l’acte de l’association AJDM- AN KA WULI ; il a salué les efforts consentis par les élus pour le développement de la localité  avant d’inciter les deux parties à continuer sur ce chemin qui mène sans conteste toujours au succès.

Même son de cloche de la part du préfet, parrain de l’évènement, Monsieur Samaké. Pour lui, l’acte restera gravé dans les annales de l’histoire.

Le Député du cercle, Honorable Mamoutou Keïta, s’est montré le plus heureux. Car selon lui, cette récompense sous-entend que les élus locaux de Minidian sont des travailleurs principalement le Maire à qui il a placé sa confiance, après son élection au poste de député, pour gérer les affaires communales.

Le Maire, N’ Zié Sinayogo, s’est dit ému du geste car il ne s’attendait jamais à un tel mérite de son vivant. Surtout pour quiconque se remémore de cette parole de Guinba national : «  au Mali, on ne décore que les morts ».

L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par les présences : la fanfare nationale, le chanteur Meachel Jackson,  des artistes locaux et les griots de la contrée.

Boubacar Yalkoué

PARTAGER