Mise en œuvre du volet ” Entrepreneuriat des jeunes non diplômés ” du PROCEJ : Lever les principaux obstacles à l’auto-emploi

1
Amadou Cissé
Amadou Cissé

Cette réunion du Comité de projet marque le démarrage effectif des activités du volet “Entrepreneuriat des jeunes non diplômés “. Il s’agit à travers ce volet, de réaliser au cours de l’année 2015 les activités comme le recrutement de 3 facilitateurs pour la formation des formateurs, former 50 formateurs, former 3 500 jeunes à l’entreprenariat dont 2 500 pour l’entreprenariat de niveau 1 et 1 500 pour l’entreprenariat de niveau 2. Il est également prévu de créer ou consolider 900 micros entreprises à travers la remise de capitaux/ fonds de démarrage des jeunes les plus motivés et disposant d’un plan d’affaires sommaire, de suivre sur 12 mois les entreprises créées ou consolidées. Aussi d’orienter les jeunes intéressés par un prêt sur le fonds auto renouvelable pour l’emploi (FARE). Le montant prévu pour ces activités s’élève à 687 490 000Fcfa.

Le directeur général de l’APEJ, Amadou Cissé, a souligné qu’à la suite de la formulation du PROCEJ, l’APEJ après plusieurs évaluations de la part des services de la Banque Mondiale, a été retenue comme agence d’exécution du volet ” Entrepreneuriat des jeunes non diplômés “ du PROCEJ. Il a assuré les plus hautes autorités du pays et leurs partenaires notamment, l’Association internationale pour le développement (IDA-Groupe de la Banque Mondiale) que l’APEJ prendra toutes les dispositions nécessaires pour l’atteinte des résultats assignés. Il a expliqué que le volet confié à l’APEJ consiste à appuyer l’employabilité des jeunes par le développement de l’entreprenariat. Il est persuadé que la mise en œuvre de ce projet permettra de lever les principaux obstacles à l’auto-emploi.

Le directeur a exhorté les participants à faire partager leurs expériences respectives afin que le PROCEJ soit un cas d’école.

Le représentant UCP, Moussa Maïga a souligné que dans la volonté d’impliquer tous les acteurs concernés par la mise en œuvre du PROCEJ et dans un souci de transparence, il était prévu de créer un organe consultatif auprès du directeur général de l’APEJ dénommé Comité du PROCEJ. Il a félicité l’APEJ pour la prouesse réalisée et l’encourage à maintenir le cap afin que les activités qui lui ont été confiées soient exécutées comme prévu. Avant d’assurer l’APEJ de son accompagnement indéffectif pour l’atteinte des objectifs.

Notons que l’APEJ signera prochainement avec le Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, un accord de don subsidiaire d’un montant de 5 000 000  dollars US pour les 5 années du projet.

Falé COULIBALY

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. c'est une bonne initiation pour nous les jeunes qui sont en chomage,mais vous demande svp, comment adhérez a ce projet? puis que il n ya pas un contact telephonique.

Comments are closed.