Miss Faïda 2014 : 4 candidates nominées, lors de la seconde présélection

0
Miss Faïda
Miss Faïda

La 2ème présélection de  Miss Faïda 2014, concours  initié par l’Agence Diam Consult a eu lieu samedi passé, 5 avril 2014, au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba de Bamako. C’était en présence de la promotrice de Miss Faïda, Mme Kanssourou S. Bathily, des membres du Jury et d’une foule de grands jours.

 

Pour rappel, au total, elles étaient 17 à prendre part à cette présélection de samedi dernier de la première édition de Miss Faïda 2014. Il s’agit de Diarra Oumou, Sangho Aminata, Kounké Afi Xola, Soumano Djélika, Doumbia Nansa, Kouyaté Djénétin, Diallo Safiatou, Sissoko Aminata, Touré Hawa, Bathily Aïssata, Coulibaly Doussouba, Dakouo Anna Sokona, Kouyaté Oumou, Comlan Edwige, Habiba Wallette Mohamed, Kanté Nafatouma et Diop Fatoumata.

Pour la 2ème journée de cette présélection, deux passages étaient prévus pour les 17 postulantes : le premier en groupe ; le second en individuel suivi d’une petite présentation sur le thème : «Le rôle des femmes dans la réconciliation nationale, la cohésion sociale et le développement économique du Mali». Le tout sous les ovations du charmant public présent sur les lieux.

A retenir qu’en ce qui concerne les notations, elles n’ont pas changé : le jury détient 40%, tandis que l’avis du public est pris en compte à hauteur de 60%. De même, le jury n’a pas changé. Il était composé d’Amadou Camara, Ingénieur culturel et Chef de Département technique du Palais de la culture ; de Mamoutou Kéïta, Secrétaire général adjoint de l’Union des Associations d’artistes producteurs et éditeurs du Mali, non moins Secrétaire général de l’Association des producteurs de spectacles agréés du Mali (Aprosa) ; et de Mme Koné Aïchata Bah.

Quatre candidates ont été nominées samedi passé. Il s’agit de la candidate N°3 Kounké Afi Xola (la Togolaise) ; la candidate N°9 Hawa Touré (Malienne) ; la candidate N°8 Aminata Sissoko (Malienne) et la candidate N°17 Fatoumata Diop (Sénégalaise).

Selon Mme Kanssourou S. Bathily, promotrice du concours téléréalité Miss Faïda dont la devise est «Qui va se négliger ?», cette initiative est une véritable tribune de la beauté africaine, de l’éloquence et de l’esthétique féminines. Parlant du thème, elle dira ceci : «Le rôle des femmes dans la réconciliation est non négligeable. En fait, les femmes sont le socle de la vie, de l’humanité et par conséquent, nous devons valoriser leur savoir-faire en leur accordant une place de choix dans notre société. Je pense qu’en plaçant la femme au cœur de la réconciliation nationale, nous pourrions plus facilement tourner la page sombre que nous avons connue en nous pardonnant les uns les autres. Car, sans réconciliation et la paix, aucun développement n’est possible».

Ce, avant d’ajouter qu’à travers Miss Faïda, il s’agit de promouvoir l’intégration africaine, la beauté, l’esthétique, l’art culinaire, vestimentaire… Bref, tout ce qui donne un sens véritable à la féminité africaine. Une initiative donc à saluer et à encourager !

Précisons que le samedi prochain, le public bamakois assistera toujours au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba à la 3ème séance des présélections. Suite à un tirage de sort, les candidates nominées prépareront un plat traditionnel le «chô» (le haricot en bambara) et feront une narration en langue bambara sur «la reine Abla Pokou». Mais, toutes les postulantes exposeront  le thème : «la dépigmentation». A noter que ces présélections qui se dérouleront chaque samedi au Palais de la culture et qui connaîtront leur épilogue avec la grande finale prévue pour le 14 juin prochain avec 9 postulantes, sont agrémentées par des artistes de la chanson …

Très important à retenir : la Miss Faïda ou la Reine de la beauté africaine 2014, en plus de la couronne, aura une voiture, une enveloppe et une formation en coiffure et esthétique, si elle le désire. Des récompenses qui font rêver les postulantes à cette 1ère édition !

Seydou Karamoko KONE

 

PARTAGER