Mme Traoré Mintou Doucouré : Une première dame engagée pour le recouvrement des régions nord

7 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Devenue première dame à un moment critique de l’histoire de notre pays, où rares sont   sœurs à vouloir  être à sa place, à cause du  chaos social   engendré par  le coup d’état du 22 mars 2012 et l’agression physique dont son mari fut  victime, Mintou Doucouré fait montre d’un engagement sans faille pour que le pays puisse recouvrer son intégrité territoriale.

Mme Traoré, Mintou Doucouré, 1ère dame du Mali

Mme Traoré Mintou Doucouré,  a vite compris que sa première tâche serait d’accompagner son mari et  d’être à ses  côtés  pour  ses exaltantes missions, à savoir la reconquête des régions du  nord du pays. Elle a aussi compris qu’elle  se doit d’être une conseillère pour son mari dans  l’accomplissement de ses missions tant difficiles (mais pas possibles), compte tenu des tensions sociopolitiques.  Cette femme  battante,  depuis les premières heures de syndicalisme de son mari et son combat  pour l’avènement de la démocratie, a  toujours œuvré  aux  côtés de ce dernier pour lui inculquer  certaines vertus dont on ne se lasse jamais de le dire ; toutes choses qui ont contribué à faire de  Dioncounda, son mari président intérimaire,   un homme de pardon, un  rassembleur, un  sage …

Toujours, se mettant au service du Mali, elle a effectué le déplacement aux Etats-Unis,  lors de la tenue de l’Assemblée Générale des Nations unies ONU) pour plaider la cause du pays. Ainsi, à la tribune des Nations-  Unies, elle  a eu à  faire un vibrant plaidoyer sur la situation des régions occupées ainsi  que les souffrances des femmes et  des enfants vivant dans ces zones. Ce plaidoyer qui s’adressait à  ses autres sœurs premières dames, afin qu’elles prêtent une oreille attentive à son cri de cœur sur  la nécessité d’une résolution pour libérer les zones occupées de notre pays. Un message qui semble avoir  été bien aperçu par ses sœurs premières dames, puisque la requête adressée par son mari a eu un écho favorable auprès des  nations unies, et d’ailleurs, les experts militaires  ont peaufiné  tout récemment les dernières stratégies pour la reconquête des régions nord du pays.

En outre, au cours   de son séjour aux USA, elle a tenu  à rencontrer ses sœurs de la diaspora, pour qu’elles puissent se retrouver autour de l’essentiel,  c’est à dire le Mali dans son unité et dans sa diversité,  et  œuvrer ensemble afin que  le Mali retrouve rapidement la paix. En bonne mère de famille, elle a inscrit toutes ses missions et actions pour le recouvrement de l’intégrité du territoire, afin que les femmes et les enfants des régions occupées qui souffrent,  puissent retrouver la quiétude. Et ce travail, elle le fait  dans la plus grande discrétion,  sans tambour, ni trompette.

Soumaila T Traoré

SOURCE:  du   10 nov 2012.    

7 Réactions à Mme Traoré Mintou Doucouré : Une première dame engagée pour le recouvrement des régions nord

  1. Mamadou NOMOKO

    Cette dame est humble, simple et respectueuse. Elle se soucie du Mali. je l’encourage et le felicite, merci.

  2. nordmali2012

    Au Mali, le boulot d’un chargé à la communication c’est ça: recommander des articles flatteurs à des journalistes-griots. ceux-ci à leur tour viennent manquer du respect aux lecteurs. On est dans une situation critique, donc on a pas besoin de ces articles payants. Elle est consciente dans quelles circonstances est devenue « la première dame ignorée ». D’ailleurs, elle n’est pas la seule première dame, car elle a une coépouse.

  3. sen

    oohh put.ain la tranche !! 8-O 8-O

  4. Issa MARIKO

    Les journaux respectant ses lecteurs ne doivent pas publier ces articles pareils

  5. bouba0017

    ces come ca q´il mete de la merd au pays les djeliba des politicar

  6. Ségouvien

    Monsieur le journaliste tu a eu ta part pour ecrire cet article Ayé sira alagnèsa

  7. Ségouvien

    Monsieur le journaliste tu a eu part pour ecrire cet article Ayé sira alagnèsa