Mohamed Salia Touré à la classe politique : « Au- delà nos divergences nous sommes tous mus par une seule et même cause : le Mali…»

0
Mohamed Salia Touré
Mohamed Salia Touré

« La démocratie se nourrit du terreau du pluralisme des idées. Ainsi, au – delà  nos divergences   conjoncturelles  de nos perceptions ou de nos approches politiques, je suis convaincu que  nous sommes tous mus par une  seule et même cause : le Mali, notre commune patrie que tous, nous voulons uni, stable , sécurisé et prospère » dixit le politologue et président du Conseil National de la jeunesse du Mali, Mohamed Salia Touré. C’était à la faveur du lancement des journées  portés ouvertes sur les Institutions de la République.

C’est devant les Présidents d’Institution, à leur tête, le Président de la République, Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita,   que le président du CNJ,  a fait une adresse historique le samedi dernier, au CIB. C’était  en présence d’un grand nombre de jeunes venus  des  quatre coins de Bamako pour la circonstance.   Comme  à l’accoutumé, en prélude à tous ses discours officiels, Mohamed Salia Touré gratifie le public d’une poésie en langue nationale Bamankan. A la différence des autres, cette poésie lue par le patron de la jeunesse malienne, à la faveur  de la cérémonie de  lancement des journées portes ouvertes sur les Institutions, rimait parfaitement avec l’actualité politico-sociale. Elle interpelle à la fois, les parents  ainsi que les jeunes sur les désagréments nés de la dépravation des mœurs ;    l’incivisme grandissant  et se termine par une invite à l’unité  et au patriotisme  ( au sens  élevé du devoir). Après cette poésie combien engagée, le président du CNJ a livré un discours en langue officielle.   Dans ce discours, il a tenu à rappeler le bien fondé du projet de formation citoyenne  conjointement  lancé par le Conseil National de la jeunesse  et le  ministère de la Fonction publique, Chargé des relations avec les Institutions . Selon lui, ledit projet vise à améliorer  le niveau de connaissance des Institutions de la République afin de permettre aux jeunes d’acquérir  une culture démocratique dans une perspective de participation citoyenne.

Le présidant du CNJ a ensuite rendu  un vibrant hommage au président de la République pour sa  détermination pour la cause de la jeunesse et du Mali en général. « SE Ibrahim Boubacar Keita , Président de la République a accueilli ce projet de formation citoyenne .J’ai pu comprendre sa détermination  à faire de ce projet un triomphe , une victoire pour le Mali et pour sa démocratie. Permettez-moi de remercier pour la profondeur de ses Idées et l’amour qui  inonde ses yeux, chaque fois  qu’il s’agit de ce pays et du bonheur de sa jeunesse » a –t-il ajouté.

En somme,  après l’apothéose du forum des jeunes du Sahel sur la Paix, le CNJ vient à travers ce projet emporter une autre victoire en confirmant qu’elle est une jeunesse consciente capable d’assurer avec responsabilité la relève.

PARTAGER