Mois de la solidarité au Mali : La fondation Karembé et le fonds de Solidarité Nationale côte à côte pour venir en aide aux pauvres

0

Le mois d’octobre est considéré au Mali depuis des décennies comme le mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. Pour cette 23ème édition, placée sous le thème ‘’la solidarité une opportunité pour maintenir la cohésion sociale dans le Mali uni et réconcilié’’, le Fonds de la Solidarité Nationale, pour sa journée de solidarité Nationale, a réuni plusieurs couches sociales du Mali, le vendredi 20 octobre 2017 à son siège, pour être témoins de la remise symbolique de don, d’une valeur de 60 millions de francs CFA et de la Signature de conventions avec trois entités dont la fondation Karembé. C’était en présence du Président du Conseil d’Administration, M. Emanuel Traoré qui avait  à  ses côtés le DG du FSN, le Président de fondation Karembé, El Hadj Almamy karembé, des  groupes bénéficiaires entre autres.

« Le véritable bonheur est dans le partage et c’est convaincues, de cette vérité immuable et conscientes que tous les hommes appartiennent à la même communauté d’intérêt, que certaines personnes s’engagent envers leurs concitoyens à travers des actions de solidarité. Dans une démarche humaniste, elles considèrent que les difficultés rencontrées par l’un ou plusieurs membres d’un groupe, d’une famille, d’un village, d’un pays voire du monde, concernent l’ensemble de la communauté voire l’humanité toute entière » dira le Président du conseil d’administration du FSN, Emammuel Traore, dans son allocution. Il prend en ce sens exemple sur Eldj Almamy karambé, président de la fondation Karambé, le « Garibou bienfaiteur» qui constitue, selon lui, un recours pour bon nombre de chefs de familles par ses actions quotidiennes. Pour le PCA, les personnes en situation de handicapes  « ont toujours été une des priorités du Fonds de solidarité Nationale qui perçoit et engage ses appuis en faveur des personnes en situation de handicap comme une obligation de solidarité mais surtout comme une contribution au respect de leurs droits». S’en est suivi l’autre évènement, car  La FNS, en plus de la donation en nature d’une valeur de 60 000 000 FCFA à divers  bénéficiaires, a entrepris trois actions majeures concrétisées par des signatures d’accord de partenariat. La première se rapporte à la signature d’un accord de partenariat avec la Fondation Karambé pour donner du pain à 500 enfants pendant une période d’une année d’un  montant de 11 millions de francs CFA et supportée à hauteur de 43% par le Président de la fondation. La seconde action concerne la signature d’une convention de partenariat avec l’Institut des jeunes aveugles du Mali (IJA) pour l’achat annuel, par la fonds de Solidarité Nationale, de 25 000 boites de craie soit 50% de la production de l’unité de fabrique de craie pendant trois ans. 13 millions de francs CFA sera consacrée à ce partenariat. Enfin la troisième et dernière elle se rapporte à la signature de conventions de financement d’activités génératrices de revenus en faveur des personnes en situation de handicap d’un montant global de 10 millions de francs CFA sur les exercices budgétaires 2017-2018. En plus de tout cela, une attention particulière a été portée par le FSN à la pouponnière, à l’IJA, à l’AMALDEME, à HOUSNA KA SO et à FALATO JIGIYA SO qui sont des sites d’accueil, pour les enfants en situation difficile. En ce sens, Mr Traore espère que les bénéficiaires feront  bon usage de ces dons pour leur propre épanouissement. «  Pour les bénéficiaires et particulièrement pour les structures d’accueil, je ne doute point qu’un bon usage sera fait des appuis dont ils ont bénéficié afin de rendre plus fonctionnelles leurs intuitions et améliorer la qualité de leurs prestation au profit de leurs pensionnaires », dit-il pour conclure.

Enfin, Ce sont des bénéficiaires enthousiastes  qui ont adressé des bénédictions à tous ses généreux donateurs espérant encore plus de leur part dans les années à venir.

Cheickna Coulibaly       

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here