Montée de la tension sociale au Mali : L’ère d’un complot contre le pays

0
0





Le Mali traverse l’un des moments les plus difficiles de son histoire contemporaine. Mais certains maliens semblent totalement inconscients des menaces sur le Pays. D’autres en profitent pour attiser le feu.

Le nord s’ambrasse, la vie chère frappe impitoyablement, la délinquance galope, l’administration est presque morte, les responsables communaux « mangent » le peu de terre qui reste de leur commune, les commerçants détaillants ferment boutiques, les transports en commun décident que la vie s’arrête, les partisans de « touche pas à ma constitution » sont à l’affût. La classe politique refuse tout simplement de participer à la recherche de solution et profite de la précarité pour mener leur campagne. Ils ne voient ni les souffrances des Maliens, ni les dangers qui planent sur le pays. Ils sont tous pressés de chasser ATT de Koulouba et par tous les moyens. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un complot contre le pays, un pays déjà laminé.

Qui ne sait pas que le régime en place a déjà atteint ses limites de gouvernance ? Qui ne sait pas qu’en six mois, le président Amadou Toumani Touré trouvera très peu de gens en qui il peut faire confiance pour quoi que  ce soit ? Qui ne sait pas que le Mali fait face à des épreuves douloureuses qui dépasse son seul cadre ? Tout le monde sait tout. Seulement voila tout le monde est borgne ou simplement aveugle.

Mais ce qu’on oublie, c’est qu’en persistant à vouloir mettre le feu, ils finiront par brûler leur propre case en premier avant de réussir à couper le sommeil de ATT qui  pense avoir déjà accompli sa part de mission en tant que chef de l’Etat du Mali.

A notre simple avis, les populations doivent comprendre simplement qu’il est mieux pour nous de nous atteler à notre futur, au futur de la Nation que nous avons en commun.

Refusons donc de participer au complot.

A.    Niangaly

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.