Le Mouvement «une chance à saisir» : un soutien d’hier et d’aujourd’hui au président IBK

0

Le mouvement «une chance à saisir» a animé un point de presse le samedi dernier à la cantine de la Fémafoot. Il s’agissait pour les organisateurs de témoigner du respect de leur engagement à soutenir le président IBK jusqu’à la fin de son mandat.

Au présidium, on notait la présence du président du Mouvement  Mamadou Doumbia, du vice-président Baba N’Dao et du secrétaire général Adama Sogodogo.

Le bureau de coordination national du mouvement «une chance à saisir», par la voix de son président, Mamadou Doumbia, se dit étonné et consterné de la remise en cause de son engagement initial envers Ibrahima Boubacar Kéita, président de la République. Il regrette l’inimitié savamment créée par des dissidents du mouvement, entre l’organisation et certains de ses partenaires, à la suite d’une part, du changement de dénomination de l’organisation, et d’autre part, la rencontre avec le parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (Sadi).

Le vice-président Baba N’Dao a, au cours de ce point de presse, rappelé que le mouvement «une chance à saisir», originellement dénommé Mouvement «IBK 2012-une chance à saisir», puis Mouvement «IBK- une chance à saisir», est né de la volonté d’hommes et de femmes soucieux du devenir du Mali. «Le mouvement s’est investi corps et âme pendant des années durant, afin de contribuer à l’accession du candidat IBK à la magistrature suprême du pays», a déclaré M. N’Dao.

Le secrétaire général du mouvement, Adama Sogodogo, a, quant à lui, félicité l’engagement du mouvement à soutenir et accompagner les actions du président de la République en cas de succès en 2013. Il a également félicité les militants du mouvement pour leur engagement à soutenir et accompagner les actions et initiatives du président de la République, jusqu’à la fin de son mandat. Et pour conclure, le secrétaire général Adama Sogodogo a invité les militants à rester vigilants et mobilisés derrière le mot d’ordre qui leur parviendront par les canaux officiels.

Gabriel TIENOU

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here