Nouveau chef des griots de Bamako : Mamadou Diabaté dit Kaladjoula intronisé

19
Nouveau chef des griots de Bamako : Mamadou Diabaté dit Kaladjoula intronisé
Mamadou Diabaté dit Kaladjoula

L’association des griots de Bamako (Djélitonba) a installé son nouveau patron, Mamadou Diabaté dit Kaladjoula. C’était le dimanche 16 novembre 2014 à Lafiabougou. La cérémonie a été présidée par les griots de Kela aux côtés desquels on notait la présence de nombreux cadres de certains départements ministériels, des associations et d’autres structures. Les chefs des associations de griots de plusieurs localités et les notables de la commune ont également répondu à l’appel de Djelitonba, afin d’être témoins de la grande cérémonie d’intronisation.

Vêtu d’un grand boubou blanc, coiffé d’une chéchia en tenant le bâton sacré des chefs de griots, Mamadou Diabaté dit Kaladjoula a été intronisé au cours d’une cérémonie solennelle. Il remplace Ousmane Soumano, décédé il y a quelques mois. Plus d’un millier de personnes ont assisté à la cérémonie d’installation du nouveau chef des griots. C’est à travers des notes de tambours des griots de Kela et les louanges des grandes figures de la musique mandingue au Mali telles que Dédé Kouyaté que la cérémonie a débuté. S’en suivirent quelques allocutions et le rituel d’installation du nouveau leader des griots de Bamako, qui a reçu solennellement le plein pouvoir de la part des griots de Kela.

Le nouveau chef des griots de Bamako, marié et père de plusieurs enfants, aura désormais pour missions de fédérer l’ensemble des clans des griots, régler les conflits, protéger et valoriser le patrimoine culturel et initier des actions en faveur du développement.

Après son investiture, Mamadou Diabaté dit Kaladjoula a lancé un appel à tous les ” Jéliw ” de s’unir pour redorer l’image du ” Jéliya “. Car, dit-il : “aujourd’hui, cette fonction est travestie, parce qu’avec le règne de l’argent, la fonction du ” jeli ” s’est dégradée, le “jeli” est même devenu un bouffon. Il est dommage qu’aujourd’hui le “jeliya” soit basé uniquement sur la recherche effrénée de l’argent. Ce n’est pas ça notre métier”.

Il a ensuite rappelé la fonction réelle du “jéli” qui est un historien du passé et du présent qui, de par sa voix et ses connaissances, participe même à l’éveil des consciences citoyennes, en rappelant aux uns et aux autres leurs origines ancestrales.

Selon lui “un bon jeli est un véritable communicateur au service de sa communauté et il participait même à tous les processus de développement de celle-ci. Dommage, car aujourd’hui, nous avons deux types de communicateurs traditionnels, si on fait allusion aux jeli, en tant que tels. Il y a, certes, de vrais communicateurs traditionnels, mais aussi des communicateurs traditionnels pécuniaires”.

Par ailleurs, il a déploré la perte des valeurs de dignité, d’honorabilité, de respect mutuel, de fraternité, etc. Depuis que les chants laudatifs ont cédé la place aux sonorités musicales, la nouvelle génération a commencé à perdre les valeurs qui faisaient la fierté des Maliens. Aujourd’hui, toutes ces vertus ont laissé leur place à des tares qui n’honorent aucun individu. Avant de conclure : “Si nous ne faisons rien, le jeliya risque de se perdre, parce qu’il n’aura plus de repères. Si nous voulons avoir, demain, le Mali dont nous rêvons, il nous faut investir dans la jeunesse, en leur enseignant le passé de notre pays qui avait des hommes et des femmes vertueux. Pour cela, il nous faut leur enseigner leur propre histoire et cela, le jeli est le mieux placé pour le faire. Et pour cela, il faut que nous soyons tous unis”.

Le chef de griots après son intronisation avec à ses côtés les griots des autres communautés venus nombreux pour le soutenir
Le chef de griots après son intronisation avec à ses côtés les griots des autres communautés venus nombreux pour le soutenir
Nouveau chef des griots de Bamako : Mamadou Diabaté dit Kaladjoula intronisé
Le chef des griots de Bamako entouré de ses deux épouses
Les griots de Kita venus spécialement pour introniser Kaladjoula
Les griots de Kita venus spécialement pour introniser Kaladjoula

La Rédaction

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. Je ne comprends pas pourquoi temps de haine contre le griotisme qui a existé depuis nos ancêtres donc évitez de les critiquer

    • Ca n’a plus le sens que ca avait avant. Les griots de maintenant sont plus des commercants qu’autre chose. Avant les griots etaient specifiques a chaque famille et il n’y avait pas de difference entre les 2. Maintenant un griot peut t’acoster et te quemander sans meme connaitre ton nom de famille. Ce sont les griots memes qui ont rendu leur role avilisant dans la societe par leur comportement le plus souvent alimentaire. Donc si vous voulez vous en prendre a quelqu’un ca doit plutot a ceux-ci 😉 .

  2. Sambou-le-raciste, je repete “Que meurt le « griotisme » parasitisme par descendence et humiliation pour la race humaine par naissance afin que vive l’artiste”. Je sais que tu vies du “griotisme” en France mais tu dois te reveiller et comprendre que tu vies de la discrimination et de l’apartheid social. Qu’Allah te donne le courage de t’assumer un jour.

  3. @Koro KING.Vous voulez pas voir ces jelis, parcequ’ils sont les dépositaires de notre mémoire!Il a été remarqué que seuls certains hommes de castes qui refusent de reconnaitre leur classe sociale d’origine ne veulent pas écouter les tariks racontés par ces traditionistes qui racontent entre autres, les hauts faits de nos ancestres….Ne nous racontez pas d’histoire genre le “Griotisme est contraire à l’évlution…”Au Japon et en Chine, en inde, les traditions sont remis au gout du jour dans ces pays qui n’ont rien à envier a certains pays dits “””civilisés” coté progrès économique et social…. 😉

    • Toutes nos familles ont leurs griots. Ne crois-tu pas que cette histoire n’est que politique, pour ne pas dire une escroquerie? Il faut me comprendre, nos griots dans nos familles la plupart du temps jouent leur role, ce qui n’est pas le cas de ceux-ci.

      D’ailleurs quel est l’objectif reel de ce CIRQUE d’INTRONISATION de Kaladjoula? 🙄

      • @Bougobali-nanibali. Dans toute organisation les autorités ont besoin d’interlocuteurs représentatifs du reste de la corporation! Il en est de même pour les religieux, les artistes, les journalistes…C’est uniquement dans ce cadre que les autorités du Mali, à l’instar des autorités des autres pays acceptent l’intronisation de Kaladjoula qui va parler au nom des autres griots de Bamako. Tu es tombé (e)dans l’OPPOSITION AVEUGLE comme nombre de maliens. Du coup tu ne fais plus de discernement entre le bien et le mal dans les actes posés par le gouvernement! Si le départ du “tonton” des affaires à causé un manque à gagner côté revenus chez nombre d’entre vous, ce n’est pas la faute ni de Mara, ni d’IBK… 😉

        • Sambou jan, le president ATT n’a rien a avoir avec le fait que je supporte ou non le griotisme. Donc tu peux arreter de faire, comme sankingba, une fixation sur le president ATT? 😉 😆 😆 😆

  4. Chef des griots de Bamako .Encore de la politique griotique pour se position autour des fonds publics et des honneurs distribués des gouvernants qui sont sans origine réelle connue dans le seul but de se légitimer .Le Chef des griots de Bamako ne peut pas régler les problemes d1une famille qui se connait. , Chaque famille a ses griots . Seuls les déracinés établis à Bamako et les politiciens ont massivement recours à ces griots auto-proclamés et publics appelés Chefs des griots de Bamako“. Quelle honte à la lignée des griots du Mali.
    Par ailleurs Monsieur le journaliste ,sachez qu`un Président n`est pas un “MANSA“. Aujourd`hui , le Malia un Président et non un “Mansa “ . Tous les Keita ne sont pas descendants de Soundiata Keita. Il ya même des gens dont les grands pères ont usurpé le nom Keita pour pouvoir changer de classe sociale sous d`autres cieuxprétendre aux honneurs historiques . Tout le monde ne mourant pas en même temps , le peuple sait “QUI EST QUI ET QUI EST QUO

  5. Regardez-moi ces pantins! On se croirait au cirque, nom de Dieu! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • @Bougobali-nanibali.Une personne bien refléchie ne parles pas de “cirque” quand il s’agit d’évênement culturel de cette envergure!Rien que la présence des autorités du département “culture” de notre pays fera comprendre à quelqu’un de lucide toute l’importance de cette manifestation culturelle.

      • Il faut monter et regarde encore les photos pour me comprendre 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 .

    • Franchement , cest ca meme.L accoutrement meme m a fait trop rire, on se croirait en Inde.LOL

  6. A quand ses soit disant griots vont commence à savoir que le monde a changer que un homme est fait pour travaille et non de se ridiculiser devant les gens pour gagne de l’argent et la fierté elle est ou mes c est la faute de l’état qui subventionne tout même les feniants ne savent pas comment c le travail les griots c de la facilité le chef des griots avec deux femme et une grandes famille vie au crocher des gens il faut que population malienne commence à boycott les griots qui ne font que profite de la sensibilité des personne faibles

  7. Ces parasites ne veulent pas travailler et sont encourages par des vauriens comme IBK,il passe tout le temps a les recevoir et leurs donner des millions pour des conneries louange,tandisque les paysans et les ouvriers souffrent dans les plantations.

  8. @ Kinguiranke,
    Mr, je vous donne absolument raison, ces gens là sont des parasites. Ils refusent de travailler pour gagner leur pain à leur sueur, et se legitime de mendier .
    Bande de bon à rien , vous êtes la honte de l
    ‘humanité. Des personnes qui s’autoclasse sous-hommes pour pouvoir vivre au dépend de la société.

    Vive le Ganjisme, vive la science universelle !

  9. Que meurt le “griotisme” parasitisme par descendence et humiliation pour la rce humaine par naissance afin que vive l’artiste.

Comments are closed.