Une nouvelle mosquée à Karan dans le Mandé : Mamadou Naman Keita, l’un des chefs d’orchestre

2

Un joyau architectural qui a couté 118 million de francs CFA, la mosquée de vendredi de Karan a été inaugurée le vendredi 19 mai 2017 par le ministre des Affaires religieuse et Culte, Thierno Amadou Hass Diallo. C’était en présence des premiers responsables de l’œuvre dont le directeur national des routes, Mamadou Naman Kéita, appuyé par des bonnes volontés comme,  Seydou Nantoumé, PDG du Groupe Toguna.


Bâtie sur une superficie de 900 m2, la mosquée de Karan comprend, entre autres, deux grandes salles de prières d’une capacité de 700 places. Mais aussi, équipée de panneau solaire, d’un forage, un château d’eau, des latrines et des airs, spécialement, aménagés pour les ablutions.
Conçu dans un style soudano-sahélien, elle est construite en béton au centre du quartier de karan avec une décoration en carreau marbré inspirées du style oriental.
Sous un soleil de plomb et une ambiance festive, l’inauguration a drainé du monde dans le Mandé. Pour transporter les participants à Karan, plus six cars de plus de 100 places, sans compter ceux qui s’y sont rendus à bord de leur propre voiture.
Pour accueillir les invités, la commission chapeautée par le maire Djibril N Keita et ses conseillers a tenu à rendre le séjour agréable en mettant a disposition le confort, la restauration et le rafraichissement. En prélude à l’évènement, les leaders religieux ont animée une veillée de prêche, les femmes s’activent a cuisiner les 16 vaches et les tonnes de riz destinés aux convives. Très tôt, le matin, le centre ville de Karan est devenu le point de convergence du monde.
Le représentant du PDG du Groupe Togunaa préféré gardé le silence, cependant, certaines indiscrétions confirment qu’il a contribué à hauteur de 30 millions FCFA pour l’achèvement de la mosquée et que Mamadou Naman Keita frère du maire aurai donné 15 millions FCFA, au total, la construction et l’équipement de la mosquée de Karan aurait couté près de 118 million FCFA.
Après le sermon « Kutuba », tranchant sur l’éducation de la société, les préceptes dictés par la religion à travers le saint Coran, l’iman Cheick Traoré dirigea la prière inaugurale.          Le ministre des affaires religieuse et culte, Thierno Amadou Hass Diallo, au nom du chef de l’état a remis une enveloppe symbolique et un carton des exemplaires du Saint Coran, a ensuite insisté sur l’éducation, la formation, les droits et devoirs de bon musulman. Invité les Mandinkas a prend soin de ce joyaux.
Le maire de Karan, Djibril Naman Keita s’est dit heureux que ce joyau architectural soit érigé ce grand jour, a rappelé que la première pierre a posé le 19 mai 2006 et remercié les heureux contributeurs pour tout. Des illustres personnalités et populations ont témoignées « C’est une véritable œuvre d’art que le maire et ses partenaires viennent de dédier à Dieu et implorons le tout-puissant pour qu’il le lui rende au multiple »
Plusieurs réalisations sont à l’actif du maire, Djibril Naman Keita, entre autres, le centre d’accueil et d’hébergement des hôtes et enseignant, le centre multifonctionnel des femmes et celui de la famille et la petite enfance, le foyer des jeunes, la radio Domba, un verger de dix hectares, les établissements scolaires et fournitures. Des travaux sont en cours pour l’adduction d’eau, l’électrification et le lotissement de la commune urbaine de Karan ont attestés le 2eme adjoint au maire, Dianguiné Keita et son conseiller Noumory Alpha Traoré.
Souleymane Traoré

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Fier d’ériger une mosquée dans un village dépourvu d’eau potable, d’électricité, de maternité, d’école secondaire, d’ambulance équipée, de materiel agricole. Bref, un village privé de tout.
    Bravo.
    Dieu aménera tout cela par la force des bénédictions.
    Priez, priez et priez toujours.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here