Office central de Lutte contre l’Enrichissement illicite : Les 12 membres enfin connus

7

La dĂ©linquance Ă©conomique et financière constitue une menace pour la stabilitĂ© et la sĂ©curitĂ© des Etats. Elle sape les institutions et les valeurs dĂ©mocratiques, les valeurs Ă©thiques et la justice, compromet et prĂ©carise toutes les perspectives de dĂ©veloppement. Conscient de cela, les autoritĂ©s malienne ont initiĂ© le projet de loi portant ratification de l’ordonnance N°2015-032/P-RM du 23 septembre 2015 portant crĂ©ation de l’Office central de lutte contre l’Enrichissement illicite. Ledit projet de loi fut adoptĂ© le jeudi 12 mai 2016 en sĂ©ance plĂ©nière par l’AssemblĂ©e nationale par la majoritĂ© des dĂ©putĂ©s Ă  hauteur de 97 voix pour, zĂ©ro contre et zĂ©ro abstention. Mais, les 12 membres de cette structure n’étaient pas encore nommĂ©s. C’est dĂ©sormais chose faite.

Le Conseil des Ministres, en session extraordinaire, le vendredi, 10 mars 2017, a approuvé la nomination des membres de l’Office central de Lutte contre l’Enrichissement illicite. Monsieur Moumouni GUINDO a été nommé président de la nouvelle structure.

Les membres sont : Monsieur Djibril KANE ; Madame BAGAYOKO Fanta CAMARA dite Dioukha ; Monsieur Oumar WAGUE ; Monsieur Ibrahim Abdoulaye MAIGA ; Monsieur Modibo TOLO ; Madame SIDIBE Fatoumata CISSE ; Monsieur YĂ©ro DIALLO ; Commissaire divisionnaire de Police judiciaire Ali AWAISSOUN ; Capitaine de Gendarmerie Djibril SOGOBA ; Monsieur Amadou MALET et Monsieur Oumar TRAORE.

L’Office central de lutte contre l’Enrichissement illicite est une autoritĂ© administrative indĂ©pendante, chargĂ©e de la coordination, de la prĂ©vention, du contrĂ´le et de la lutte contre l’enrichissement illicite au plan national, sous rĂ©gional et international. L’Office a pour mission de mettre en Ĺ“uvre l’ensemble des mesures de prĂ©vention, de contrĂ´le et de lutte envisagĂ©es au plan national, sous rĂ©gional et international contre l’enrichissement illicite. A ce titre, il est chargĂ© d’assurer, dans le respect des compĂ©tences structures concernĂ©es, une coopĂ©ration efficace et la concertation des autoritĂ©s nationales, directement ou indirectement concernĂ©es par la lutte contre l’enrichissement illicite.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Le choix portĂ© sur Moumini est mĂ»rement rĂ©flĂ©chi, Ă  condition de le laisser faire son travail. Je te soutiens dans ton combat. Bon vent mon “Petit” cousin

  2. Hmm, c’est Ă  parier avec la main sur le feu que ce sera un machin de plus pour faire chanter les adversaires politiques…

    Pensées rebelles.

  3. Vivement le demarrage des activités; fonctionnaire en activité je souhaite y travailler. je suis au 00 223 66 68 42 82

  4. De qui se moque t – on dans ce pays? N’importe quoi, encore une promotion Ă  d’autres pour s’enrichir sur le dos du contribuable. Et les autres bureau et office de contrĂ´le, il faut les fermer s’il ne servent plus a rien. QUEDAL

    • Justice slt, attendons de voir ces gens Ă  l’œuvre. J’en connais un dont la perspicacitĂ© payera. Donc patientons de voir. Petit Ă  petit notre pays tirera un peu son Ă©pingle du jeu.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here