OPIB de Baguinéda : Quand l’administration refuse la continuité

1

L’administration est une continuité, avons-nous l’habitude de dire. Mais cette règle semble avoir un autre sens aux yeux du nouveau Directeur Général de l’Office du Périmètre Irrigué de Baguineda (OPIB), M. Ndiougou Diallo. En effet, nommé à la place de M. Seydou Bassié Touré au poste de directeur général de ce grand service du Ministère de l’Agriculture, M. Ndiougou Diallo oppose un «niet» Russe à résoudre les problèmes administratifs laissés par ce dernier qui est parti résoudre d’autres problèmes au nom de la continuité de l’administration. Cette situation n’a fait que trop duré, car des operateurs économiques et autres prestataires de services n’arrêtent de raser les mûrs pour se faire payer après des services rendus à la structure et cela depuis longtemps. En plus de cette situation, une grogne naissante se fait entendre dans les champs de l’OPIB ou la spéculation foncière bat son plein. Le DG Diallo a-t-il la capacité nécessaire pour gérer ce grand projet dont l’objectif principal est de contribuer à l’autosuffisance alimentaire dans notre pays ? En tout cas, un besoin criard de revoir la copie s’impose et pour cela, le Ministre Denon est fortement interpelé.

Abdoulaye Traoré

PARTAGER

1 commentaire

  1. Abdoulaye Traoré Ce n’est pas a lui de gerer les casseroles de son devancier. Il faut faire l’Etat de la structure avant de se lancer dans une gestion scrabreuse.

Comments are closed.