Oumarou Ag Ibrahim, président du Haut Conseil des Collectivités: Le chef du haut conseil des collectivites oumarou ag ibrahim desavoue les rebelles

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Oumarou Ag Ibrahim

Le chantage aura échoué. Ainsi Oumarou Ag Ibrahim Haïdara était malade. S’appuyant sur un bâton, il dit aux irrédentistes leurs quatre vérités. Comme Churchill qui enseignait que le capitalisme était le moins mauvais des régimes ou Thiers qui disait que la République serait conservatrice ou ne serait pas, ce chef malien affirme que le Mali est un et indivisible.

En effet, quelques semaines auparavant, c’était au Vice-président de l’Assemblée nationale Assarid Imbarcawane de désavouer la cause de son fils Moussa, vice-président des rebelles, et de bien d’autres citoyens se disant incapables de défendre la cause touareg dans l’ensemble national malien. Voici sa déclaration du 28 septembre dernier après une audience auprès du président de l’Assemblée nationale.

« Les échanges de lundi  ont porté sur l’avis de tout le monde et j’ai mis à l’aise le président de l’Assemblée nationale en lui disant que je suis à la disposition du peuple malien pour aller désillusionner beaucoup de personnes enclines à  aller vers la dérive de notre peuple en croyant que ceux qui parlent au nom du peuple ce sont ceux-là qui détiennent la légitimité, que  ce sont ceux-là qui sont écoutés. Non ! Donc je suis prêt à prendre le bâton de pèlerin avec l’Assemblée nationale pour aller où on doit aller pour prouver à la face du monde que le Mali ne discrimine ni les touareg encore moins ne les extermine pour preuve je ne serai pas devant vous aujourd’hui président d’une institution élective donc je suis venu reconfirmer toute ma disponibilité pour aller avec l’assemblée nationale et défendre les couleurs du Mali, un Mali que nous souhaitons un et indivisible. Ca a été cela l’entretien que j’ai eu avec le président de l’Assemblée nationale et que je compte continuer à la présidence de la République au niveau des autres institutions et aux forces armées et de sécurité  qui ont aujourd’hui plus que jamais besoin d’un  réconfort moral. Je suis venu pour prouver aux Maliens à la fois de l’intérieur comme de l’extérieur  que ma santé est meilleure aujourd’hui qu’il y a quelque mois. »

Ibrahima KOÏTA

SOURCE:  du   16 nov 2012.    

5 Réactions à Oumarou Ag Ibrahim, président du Haut Conseil des Collectivités: Le chef du haut conseil des collectivites oumarou ag ibrahim desavoue les rebelles

  1. Mossa Ag Assarid n’est nullement le fils de Assarid AG Inbarkawane, ils ne sont même pas de la même fraction aucun lien de parenté, c’est juste une homonymie. Donc évitez d’écrire n’importe quoi!

  2. Soro

    Vous êtes un vrais fils du pays,merci de défendre l’unité de notre pays. Un trés grand Mali un et individisible.bon courage vous êtes l’un des références de notre pays.

  3. Visus_Mali

    Moussa ag assarid est-il le fils biologique d’Assarid ag Imbarcaouane? Si cela n’est pas vrai n’écrivez pas qu’il desavoue la cause de son fils Moussa. Ou tout au moins mettez les guillemets, cela est très important; car je doute que ce monstre soit issu de l’honorable Imbarcaouane.

  4. moussokoroba

    Mon pere Oumarou Ag,
    On prier pour vous,que Allah Soubhanahou wa Taala vous donne la sante,courage et bon IMAN et que Allah protege votre famille( Ameeen).

  5. Man

    Merci Oumar Ag.
    Vaiment contunuer a defendre l’uniter du mali.