Ousmane Cherif Haidara, Vice président du HCI : «Le Haut Conseil Islamique n’existe plus que de nom».

13 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Suite à la sortie musclée de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali ( Ujmma) pour demander le renouvellement du Bureau Exécutif du Haut Conseil Islamique(HCI), le guide spirituel des Ançars, Chérif Ousmane Madani Haidara a tenu une conférence de presse, le vendredi 24 mai 2013 à son domicile. Il a demandé à l’Ujmma, vu l’état du pays, de patienter  jusqu’à la fin de l’état l’urgence pour le renouvèlement du Bureau du HCI

Cherif madani BaniSelon le 2e vice-président du HCI, le Cherif Ousmane Madani Haidara, l’Ujmma est dans son plein droit de demander le renouvellement des instances dirigeantes du Haut Conseil Islamique. « Les jeunes ont raison. Notre mandat a expiré depuis six mois. On leur demande juste de patienter un peu. On fera un congrès sous peu pour renouveler le bureau. On attend juste la levée de l’état d’urgence pour le faire. Le pays est en crise. Il ne faut pas qu’on donne l’impression d’être désunis», a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que sa démission de ce bureau n’est pas nécessaire car le mandat du HCI a expiré depuis six mois. «Vu mes nombreuses occupations, je n’ai jamais cherché à adhérer au Haut Conseil Islamique. De tout le temps, on est venu me chercher pour être membre du bureau exécutif. On démissionne de ce qui existe, le HCI n’existe que de nom maintenant », a-t-il dit.
Et, pour ce qui est de la mise en place des comités politiques dans les mosquées, au nom du Haut Conseil Islamique, le guide religieux se veut formel. « Chaque fidèle est libre de voter pour qui il veut. J’ai tout le temps demandé aux leaders religieux de s’éloigner de la politique. Cela est impératif pour la cohésion sociale car quand ça tourne au vinaigre c’est vers nous qu’on se tourne. En ma connaissance, le but était de mobiliser les gens afin que le taux de participation aux élections soit élevé », a martelé le chérif Ousmane Madani Haidara. Selon lui, les leaders religieux doivent construire et non détruire. «  Je ne fais pas de politique. Mais pour le bien du Mali, j’ai demandé à mes fidèles de se préparer pour voter pour un candidat qui peut relever notre pays. Peu importe que ce candidat soit musulman ou pas. L’essentiel est qu’il soit en mesure   de construire un Mali meilleur. Donc ma consigne de vote ne se fera pas en fonction d’une appartenance religieuse. On a juste besoin d’un bâtisseur», a laissé entendre le guide religieux.
Rappelons que le président de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (Ujmma), Mohamed Maki Bah avait dénoncé, lors d’un point de presse  le mercredi 22 mai 2013, « la mise en place des comités politiques, sous mandat du président du HCI, dans les mosquées en vue de soutenir un candidat aux élections présidentielles 2013 ». Il avait exigé le renouvellement des organes du Haut Conseil Islamique du Mali. Par ailleurs, les jeunes musulmans ont demandé à leurs ainés, plus précisément Chérif Ousmane Madani Haïdara, qui est membres du HCI, de  se retirer afin de ne pas cautionner le bureau actuel qui ne fait pas l’unanimité des leaders musulmans du Mali.
Madiassa Kaba Diakité

SOURCE:  du   27 mai 2013.    

13 Réactions à Ousmane Cherif Haidara, Vice président du HCI : «Le Haut Conseil Islamique n’existe plus que de nom».

  1. Vision2012

    Apparemment Haidara n’evite jamais le scandal. Voila un homme que jai grandi admirer mais qui fini par me decevoir. Je n’ai jamais ete de meme sect avec Haidara mais j’avais toujours aimé ses verites qui vont droit au coeur de toute personne qui reconnait la verite….ainsi etait Haidara du passe…avant de venir tres absurde et egocentrique. Recemment, jai suivi le documentaire « Un Œil Sur La Planète Sur Le Mali » …qui fait la chronique de la guerre au Mali et eventuelle Operation Serval ainsi qu’ une analyse a moitie cuite sur l’Islam au Mali. Vers la fin, les reporteurs analysent qu’il y a une dichotomie entre les deux communautes musulmanes au Mali: « moderee » et l « Wahabits ». Ils ont d’abord aller interviewer la partie wahabite a travers Mr Issa Ndjime, certaines femmes, et Mr Mahmoud Dicko, le president actuel du Haut Conseil Islamique….tous ont repondu avec sagesse et comprehension politique mure sans mettre en cause quoi que ce soit concernant l’unite des musulman maliens…ils ont tout simplement argué l’importance de l’Islam dans la vie de leur compatriotes. Les reporteurs donc continuaient injustement a les brandir comme appartenant a ce qu’ils appelent « branche orthodoxe » de l’islam importé de l’Arabie saoudite…blah blah..

    Arrives chez Haidara… apres avoir presenté une belle mosquee et un dispensaire qu’il a pu construire (tous des oeuvres louables), les reporteurs se dirigent vers son domicile d’où il ont dû franchir des check points. Dans le salon d’acceuil, avant tout, on constate un luxe digne d’un palais presidentiel…fauteuils feutres etc..avec tous ces talibes a moitie intelligents…et le voila acueillir les reporteurs. Tout de suite en francais loin meme d’approximatif, Haidara va sans calcul a l’attaque:
    « Je sait que tous les wahabites ils ont ensemble avec les gens de nor la..les …les islamistes de nor tou le wahdbit ils ont ensemble » affirme -t-il… « ya bocou de gen la a Bamako ici il zont caches…mais ils zon arrantrés a Bamako ici ils zont che qui…che le wahabite cest tout!? » dit Haidara. Et d’ajouter « les arabes viennent au nom d’aider les pauvres et construisent des mosquees au lieu de donner a manger » là il semble tenter de puiser dans le mode de ses verites que j ‘admire…mais helas! Ici aussi il est injuste quand il dit que les arabes (les wahabites saoudiens) ne construisent que les mosquees au Mali. Ils ont construit des ecoles arabes, y compris celle du feu Sada Toure qui enseigna Haidara a Segou, des ponts (ex.pont Fahad), des milliers de forages pour tous les maliens, des dons en cache au different gouvernement maliens a travers les ans. Je serai le premier a critiquer les connivences arabes avec les jihadistes… mais il faut etre juste.

    Haidra, en livrant ses freres musulmans au reporteurs etrangers qui essayent de trouver une faille dans la cohesion et l’unite exemplaire de musulman maliens, a presque montré so vrai visage d’egoiste. Meme un con sait que les musulmans maliens’ qu’ils soient sunnites (wahabite) ou tidianites, sont tous tolerants et coexistent en parfaite harmonie depuis des siecles…(ex, beaucoup croisent leur mains sans jamais avoir de probleme de prier dans les mosquee tidianites et vis versa). Recemment, on a aussi temoigné l’enorme flexibilite et de la sagesse que Imam Dicko a demontre dans le cadre de l’unite et cohesion des musulman maliens. Haidara, cependant, reste bloqué dans son egocentrisme…meme l’autre jour on entend qu’il va choisir son candidat …toujours séparément du reste de musulmans maliens dû a son ego qui veut englober tout l’univers entier.

    Haidara a certes exposé aussi son ignorance absolue de la politique courante en tombant dans le piege de journalistes inventaires de problemes la où il n ya pas…il serait mille fois mieux pour lui de se taire face aux journalistes occidentaux, car cest simplement une honte ce qu’il sort de sa bouche. Je commence a avoir peur de lui avec tous ses ecervelés qui l’entour…(.dans le film on voit un d’eux se couber devant lui comme un esclave abruti!). Je crois desormais que Haidara est une menace de long terme pour l’unite de musulmans maliens. Avec tous le efforts que le sherif de Nioro et Dicko sont en train faire pour consoluder l’unite des musulamans maliens, Haidara fait le contraire dans l’egocentrisme.

  2. le Peulh

    la Religion Musulmane est unique, kr la mosquee n’a jamais ete appelee autrement a ce que je sache.
    ces polymigues nous amene a rien, que de nous rapprocher du satan »QUE DIEU NOUS EPARGNE DE CELA »

    je vois une question de place et non une question de notre tres chere religion musulmane.

    chercher a voir les HAFIZOUS AL KHOUR-ANE, vs les verrez autrement que ces gens qui nous timpanisent.

    QUE NOUS SAUVE ET SAUVE NOTRE PATRIE. AMEN.

  3. yadupour

    Ce que je crains pour la Mali, c’est des actions d’attentats entre les communautés musulmanes, comme en Irak, au Pakistan, en Egypte, en Afghanistan, et bientôt en Tunisie…

  4. tolérance

    Quand on confond vitesse et précipitation ou quand on est mal intentionné c’est encore plus grave. La politique c’est l’art de gouverner la chose commune ,dont tous les citoyens trouvent leurs droits et devoirs.La politique ces derniers temps au Mali a changé pour devenir l’art de se servir du bien public avec ses proches et amis.Pour les musulmans se sera un groupe de pression pour faire reculer le gouvernement sur certains sujets touchant à notre dignité,notre religion.Mr LE JOURNALISTE DEMANDER
    à HaIDARA combien il empoche d’argent pour donner des consignes de vote pour un candidats voleur?,qui va forcément récupérer tout ce qu’il a investi pour sa campagne.

  5. nouhoum k

    je pense que tout ce que haidara dit c’est vrai le bureau de H.C.I c’est comme définition haut conseil islamic du mali et non un partis politique donc faut pas se meuler de politique de deux si les wahhabite sont 15% au mali donc a H.C.I.M ils doivent être 15% et non 90 à 96% .Et une loi doit être voter par les député toute personne qui devient le président du HAUT CONSEIL ISLAMIC DU MALI en cas de trahison de son pays c’est a dire collaborer avec les ennemis du pays doit purger 50 ans de prison et 10 000 000 million de Franc C.F.A d’amende que sa soit wahhabite,tidiani,soufis,merci

  6. blanche neige

    Haidara a raison et si le HCI n’existait plus du tout ,çà n’en serait que mieux pour le Mali laic !!

  7. bah

    Moi je ne suis pas wahhabite mais ce que tu dis est fausse il ne faut pas mettre de l’huile sur le feu Mahmoud Dicko est un rassembleur qu’on le veut ou pas il a su rassemble les musulman

  8. yugubane

    On est vraiment fatigue avec ces histoires de religieux

  9. Mariétou

    Il faut dégager les Wahabia de la direction du HCI. Ici au Mali on est majoritairement malékite, c’est pourquoi en son temps, la présidence de l’AMUPI revenait à un malékite. Avec la création du Haut Conseil Islamique en 2002 sous Alpha, les Wahabia ce sont emparés de la majorité des postes et sont entrain d’orienter la pratique religieuse vers ce mouvement extrémistes considéré jusqu’au début XX e siècle comme une secte en Arabie, qu’est le Wahabisme, un sous groupe de l’école Hambalite.
    De toute façon, les événements de 2012 nous ont édifié sur les connexions entre les groupes salafiste djihadistes du nord et les adeptes du salafisme non djihadistes du sud qu’on appel Wahabia. Pour la paix et la pratique quiétiste qu’on a toujours connu de notre religion ici au Mali, il faut prendre le contrôle de ce qui se dit et se fait au nom de l’islam dans notre pays. Et cette meilleur façon commence par la direction du HCI, occupé par un Malékite pur jus.

    • fade

      malekite kafri

    • yadupour

      La vrai face du wahabite, depuis le XIXè siècle. Oumar Tall, le Grand Héros de l’Afrique de l’Ouest n’était autre qu’un agent du wahabite que l’Arabie saoudite…

  10. fade

    cet mr es très danger pour le mali on nest ces pas ce que il veux just un vrais satan