Nommé président de la Commission vérité, justice et réconciliation : Ousmane Oumarou Sidibé, un grand commis de l’Etat pour cimenter le vivre-ensemble malien

6
Ousmane Oumarou Sidibé
Ousmane Oumarou Sidibé

Né le 25 décembre 1954 à Kirchamba  dans le cercle de Diré, Dr Ousmane Oumarou Sidibé est titulaire d’un Doctorat en Droit (option droit social) de la Faculté de Droit de l’Université de Bordeaux I et jouit de la réputation d’être une personnalité discrète, sobre avec une capacité de travail et d’écoute lui permettant de mener sa mission à hauteur de souhait.

au point de vue de sa carrière administrative et politique, le président de la CVJR, a été, de mai 2014 jusqu’à sa nomination, le Secrétaire général du Bureau du Haut Représentant du président de la République pour le dialogue inclusif inter-malien, le Premier ministre Modibo Kéita.

Il a auparavant servi comme Commissaire au Développement Institutionnel,  de 2001 à juillet 2012, après avoir brillamment assumé les fonctions de ministre de l’Emploi, de la Fonction Publique et du Travail, de 1997 à 2000, ministre de l’Emploi, du Travail et de la Fonction Publique, Novembre 1993-Mars 1994. Il était également ministre du Travail, de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, Avril 1993-Novembre 1993. Avant cela, Ousmane Oumarou Sidibé a dirigé le Projet de Développement intégré du Kaarta (ODIK)

Sa carrière universitaire est marquée par sa qualité de professeur à la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Bamako, Directeur Général de l’Ecole Nationale d’Administration d’août 1992-Avril 1993 puis Janvier 1996 – Septembre 1997. Ila aussi servi comme Coordonnateur général du Programme Africain  pour le Développement de la Participation Démocratique des Travailleurs (PADEP) Centre Régional de Bamako.

Directeur des Etudes à l’Ecole Nationale d’Administration d’octobre 1984 à septembre 1991, M. Sidibé est  chargé de cours à l’Ecole Nationale d’Administration où il a dispensé des Cours de Droit du travail, Sécurité sociale, Gestion des Ressources humaines.

Le président de la CVJR s’est fait remarquer par ses nombreuses publications dont, entre autres, “ La déliquescence de l’Etat : un accélérateur de la crise malienne ? “, ” Le droit malien de la santé et de la sécurité au travail à l’épreuve des réalités de l’économie informelle’’ , ” A la recherche de l’Esprit du droit africain “, “Migrations internationales et marché du travail “, “La formation du contrat de travail dans les pays francophones d’Afrique “.

Le ministre Ousmane Oumarou Sidibé a, par ailleurs, effectué de nombreuses missions d’étude pour le compte du Gouvernement du Mali et des institutions internationales dans les domaines de l’enseignement supérieur, du travail et de la réforme de l’Etat.  Parmi celles-ci, on cite la supervision de l’audit des missions des services publics en vue de la déconcentration et du transfert des compétences dans le cadre de la décentralisation,  CDI,  janvier -mars 2004, la mission de supervision de l’étude relative au Plan Opérationnel du Programme de Développement Institutionnel, CDI,  mars avril 2004, la mission d’étude relative à la mise en place d’un Programme national de Bonne Gouvernance au Mali, BAD,  en juillet 2004, la mission de restructuration de l’Institut de Productivité et de Gestion Prévisionnelle, Ministère du plan du Mali, (mai 1989).

En outre,  membre du Conseil scientifique de l’Institut d’Etudes avancées de Nantes, membre du comité éditorial de la revue de droit comparé du travail et de la sécurité sociale de l’Université de Bordeaux IV et du groupe de référence sur le travail des enfants à FAFO, Norvège depuis 2002, M. Sidibé a participé à plusieurs sessions de recherche et à des jury de plusieurs concours de recrutement et d’études diverses. Avant de prendre part à de nombreux colloques et séminaires internationaux.

Polyglotte (français, anglais, peulh, sonraï et bambara), Ousmane Oumarou Sidibé est aussi un cadre politique (membre fondateur de l’ADEMA-PASJ et de l’URD). Cet officier de l’ordre national du Mali est marié et père de trois enfants.

Bruno D SEGBEDJI

 

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le journaliste,
    je connais m. Sidibé pour avoir été mon directeur dans l’ex ENA, il n’a jamais été membre fondateur de ADEMA ou URD, peut être de RDT de feu Almamy Sylla avant la scission de ce parti en RND de Me Garba Tapo. Et toutes ses nominations ministérielles sont dues à ce dernier parti.

    • C’est un cadre de l’Urd. Sans conteste.
      Seul bémol, son passif sur le plan relationnel n’en fait pas forcément un bon président de commission de surcroît de réconciliation. C’est surtout un technocrate pur et froid.

  2. Monsieur oumar fait attention a ta position politique;Il faut pas que le RPM profite de cette nomination pour te derouter de ton objectif les pieges surtout 🙄 🙄

  3. Monsieur oumar fait attention a ta position politique;Il faut pas que le RPM profite de cette nomination pour te derouter de ton objectif 🙄

  4. Felicitation et beaucoup de courage pour lui. Juste une question, est il de la même famille (frère) que l’ancienne PM Mariama K. Sidibe?

Comments are closed.