Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba : Un budget de près de 545 millions de FCFA pour l’exercice 2013

0

Le budget du Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba pour l’exercice 2013 s’élève en recettes et en dépenses à la somme de 544 734 000 FCFA contre 540 249 737 FCFA en 2012, soit un taux de progression de 0,8%.  C’est ce qui ressort des travaux de la 15ème session ordinaire du Conseil d’Administration, qui vient de se tenir, sous la présidence du ministre de la Culture, Bruno Maïga.

Boubacar Diaby, DG Palais de la Culture
Boubacar Diaby, DG Palais de la Culture

L’ordre du jour de la 15ème session ordinaire du Conseil d’Administration du Palais de la Culture portait sur l’adoption du compte rendu de la 14ème session, l’examen du rapport financier de l’exercice 2012 et l’adoption du budget programme pour l’exercice 2013. Les travaux étaient présidés par le ministre de la Culture, Bruno Maïga en présence du Directeur général du Palais de la Culture, Boubacar Hama Diaby ainsi que les administrateurs.  Le ministre Bruno Maïga dira que cette présente session qui est exclusivement consacrée à l’examen du budget programme doit également tenir compte de la place du Palais de la Culture dans la mise en œuvre de la feuille de route du gouvernement et de la politique culturelle du département de la Culture.  S’agissant du budget pour l’exercice 2013, il se chiffre à 544 734 000 FCFA contre 540 249 737 FCFA en 2012, soit un taux de progression de 0,8%. La subvention de l’Etat au budget de 2013 s’élève à 426 694 000 FCFA tandis que les ressources propres sont estimées à 118 040 000 FCFA.

Vers la création d’une nouvelle pièce  par les Ballets maliens

Pour cet exercice, précisera le ministre de la Culture, les objectifs prioritaires sont nombreux. Il s’agit d’identifier et d’analyser les atouts, les contraintes, les enjeux et défis à relever par les formations nationales. Ce budget permet également de contribuer à l’instauration d’un climat de paix et de cohésion sociale à travers la réalisation d’œuvres de sensibilisation des populations à la réconciliation  et à l’unité nationale. Pour ce faire, dira Bruno Maïga, le Palais de la Culture entend réaliser plusieurs actions au nombre desquelles, on peut citer : la conduite d’une réflexion sur les formations nationales afin de définir un statut particulier pour les artistes fonctionnaires ; la création d’une nouvelle pièce par les Ballets Maliens ; la réalisation de sketches de sensibilisation par le Kotèba national sur la cohésion sociale, la culture de la paix  et la sensibilisation aux élections de juillet 2013. Enfin, la composition et l’enregistrement audiovisuel d’œuvres de l’Ensemble Instrumental sur la paix et la réconciliation.     Parlant des investissements, le Palais de la Culture, soulignera le ministre de la Culture, “entend entreprendre des actions dans le sens de l’équipement de la salle de spectacle en son et lumière, et en chaises en vue de rehausser la qualité des prestations et services”. Pour pallier aux éventuelles pannes d’électricité, la structure prévoit l’acquisition d’un groupe électrogène de 500 kva.

A.B. HAÏDARA

PARTAGER