Parole aux femmes : Le sac Ă  main : un accessoire indispensable pour la femme

0

La femme et le sac à main, c’est une histoire qui dure depuis longtemps. Lors des manifestations (baptêmes, mariages, etc.), au bureau, au marché, dans la rue… partout, les femmes portent leur sac à main. Ce qui fait qu’il est devenu aujourd’hui un accessoire indispensable pour elles, et surtout un compagnon fidèle dont elles ne peuvent plus se débarrasser. Votre rubrique « Parole aux femmes » s’est intéressée à ce « truc » de femmes.

Avec l’évolution du monde, le sac Ă  main est devenu un accessoire presque indispensable aux femmes, surtout les sacs de marque.  Aussi, il est très rare de voir une femme sans sac Ă  main. Pour qu’elle se sente Ă©lĂ©gante après s’être habillĂ©e de pied en cap, il lui faut son sac Ă  main, sinon elle aurait l’air d’être…nue.  Avec un petit, moyen ou grand sac, chaque femme y trouve son compte selon ses goĂ»ts et moyens. Aussi, ne demandez jamais Ă  une femme ce qu’elle a dans son sac car ce serait non seulement une question gauche, mais le curieux pourrait y trouver ce que personne ne peut imaginer, surtout des « trucs » de femmes. En fait, le sac Ă  main d’une femme, c’est comme un petit « jardin secret », et très rares sont ceux qui y ont accès, mĂŞme pas le mari ou l’enfant de la femme : c’est tout dire…

La petite histoire du sac 

La plupart des femmes ont deux types de sacs : un sac pour les grandes sorties et un pour tous les jours. Utilisé au Moyen-âge et dans l’Egypte ancienne pour transporter le nécessaire au quotidien, le sac à main est finalement devenu un accessoire de mode au 19è siècle. Selon des chercheurs, le sac à main était, à l’origine, une affaire d’homme. C’est ainsi que, depuis l’ancienne Egypte, les hommes le portaient plutôt à la taille. Des représentations sur des hiéroglyphes montrent justement ce sac. Les hommes ont toujours eu quelques objets à transporter : c’est ainsi que, les sacs en peau et en cuir se sont succédé dans la mode masculine. Utile et séduisant, ce petit sac a été l’exclusivité des hommes pendant bien des années.

Si au 16è siècle, les derniers sacs masculins se portaient en bandoulière et Ă©taient confectionnĂ©s en cuir, ceux que portaient les femmes n’étaient que des petites bourses discrètes assorties Ă  leurs robes et ne contenaient qu’un petit Ă©ventail, de la poudre, des cartes, et cela, seulement Ă  partir du 18è siècle.  Cette bourse Ă©tait appelĂ©e « rĂ©ticule » et n’était dĂ©tenue que par les dames de la haute distinction. Il aura fallu des annĂ©es pour que, le sac des prenne plus de volume et ne soit donc plus cachĂ© et soit enfin portĂ© par beaucoup de femmes. Avec le temps, l’homme a complètement abandonnĂ© ou dĂ©laissĂ© le port du sac et a mĂŞme de la peine Ă  se promener avec une pochette, prĂ©fĂ©rant de loin se contenter de ses poches. Mais la femme, elle,  n’hĂ©site pas Ă  dĂ©penser beaucoup d’argent pour un seul sac Ă  main de marque qui peut coĂ»ter entre 20 000 et …500 000 FCFA, surtout avec la mode.

Une véritable histoire d’amour

De nos jours, la relation qui existe entre la femme et le sac à main est devenue une véritable histoire d’amour. Si bien que certaines d’entre elles ne peuvent plus s’en passer. Même dans la cour de leur concession, on les voit « collées » à leur sac à main. C’est le cas de Mme Touré. « Je ne peux pas me passer de mon sac à main. Partout où je vais, je l’ai. C’est devenu une habitude chez moi, il n’y a rien à faire », confie-t-elle. Mme Diarra Mariam Diarra adore elle aussi le sac à main.« Moi personnellement, j’adore le sac à main. Il me complète avant de sortir et ensuite, je mets toutes mes affaires personnelles dedans au cas où j’en aurais besoin », explique-t-elle. Quant à Mariam Kanté, une jeune dame, elle souligne : «Le sac à main fait partie de nos accessoires de femmes. Il donne un autre regard à notre habillement. Si je sors sans mon sac, je ne me sens pas à l’aise. Je suis même gênée».

Mme Kady Diop, elle, est surtout fĂ©rue de sacs de marque. «Le sac Ă  main compte beaucoup pour une femme. C’est beau et ça fait classe. En tant que femme, je ne peux pas sortir sans mon sac Ă  main. Il rend la femme encore plus Ă©lĂ©gante, surtout un sac de marque », indique-t-elle. Le sac Ă  main est Ă©galement nĂ©cessaire pour les femmes, notamment les mères. Aussi, Mme Labo confie : «Le sac Ă  main est un outil nĂ©cessaire et indispensable pour les femmes, surtout  celles qui ont des bĂ©bĂ©s. C’est comme une petite armoire oĂą on met les habits, les couches, les biberons…en somme, les petits trucs de bĂ©bĂ©. C’est cool et cela fait notre affaire ». Mme KĂ©ita Faou N’Diaye trouve qu’il est nĂ©cessaire pour une femme de porter un sac main. Pour elle, le sac Ă  main, c’est tout d’abord une parure ou un luxe pour complĂ©ter l’habillement de la femme. « Lorsqu’une femme est bien habillĂ©e et qu’elle ne porte pas de sac, son habillement n’est pas complet, surtout qu’aujourd’hui, en matière de sac Ă  main, les femmes maliennes s’adaptent Ă  la mode et Ă  la marque », explique-t-elle. Quant Ă  Mme KanoutĂ©, elle affirme qu’avec son sac Ă  la main, elle est beaucoup Ă  l’aise.

C’est conclure que la plupart des femmes ne se sentent à l’aise que lorsqu’elles ont leur sac à main accroché à l’épaule ou simplement en main. Autant constater que le sac à main est de nos jours un truc exclusif des femmes, un truc auquel elles s’accrochent mordicus, soit par mode, soit par simple habitude.

Salimata Fofana

PARTAGER