Pour la promotion de l’entreprenariat jeune au Mali : Total Mali lance le Challenge « Startupper de l’Année »

0
Pour la promotion de l’entreprenariat jeune au Mali : Total Mali lance le Challenge « Startupper de l’Année »
Jean Pierre, le Directeur de Total Mali

Hier vendredi 30 Octobre 2015, la salle de conférence de DFA Communication a servi de cadre aux responsables de Total Mali pour le lancement officiel du Challenge « startupper de l’année ». Il s’agit en clair, d’un concours initié par le groupe Total dans 34 pays d’Afrique. Il est question ici du cas du Mali même si le concours se passera simultanément que dans les 33 autres pays choisis par Total.

Bamako-31/10/2015- Pour Jean Pierre, le Directeur de Total Mali, l’objectif de ce concours est d’identifier, de primer et d’accompagner les meilleurs projets de création ou de développement d’entreprises de moins de deux ans au Mali. La finalité première est également d’amener les trois premiers projets lauréats à recevoir le label Startupper de l’année 2016 par Total, ainsi qu’une aide financière et un accompagnement de la part de Total Mali.

Il faut noter que cet appel à projets gratuit, est ouvert à tout ressortissant malien âgé de trente-cinq ans au plus (au maximum). Autrement, peuvent postuler tous ceux qui sont porteurs de projets et dont l’âge ne dépasse pas 35 ans.

A retenir aussi que les inscriptions sont ouvertes à compter du 1ier novembre 2015 (8h 00 GMT), et accessibles directement sur le site : http://startupper.total.com/. Les candidats auront jusqu’au 31 janvier 2016 (23h 00 GMT) pour y déposer leur dossier de candidature.

Dans la même veine, la présélection sera faite par un jury de professionnels jusqu’à dix des meilleurs projets au Mali sur la base de critères tels que le caractère innovant, l’originalité et l’audace du projet, son potentiel de développement ou encore sa capacité à améliorer les conditions de vies des populations.

En principe, la liste des finalistes sera publiée sur le site internet du concours au plus tard le 28 février 2016. Cependant, après la phase de soutenance finance des candidats qui se déroulera au plus tard le 15 mars 2016, le jury désignera les meilleurs projets qui pourront être au nombre de trois au maximum et se verront récompensés lors d’une cérémonie officielle d’annonce des résultats et de remise de prix. Le règlement du concours est aussi, librement consultable en ligne sur le dédié (cité plus haut).

Cette action « s’inscrit dans le cadre de la politique de soutien de Total au développement socio-économique des tous les pays où le Groupe est implanté à travers le monde. Il constitue une initiative très concrète pour contribuer localement, sur le continent africain, au renforcement du tissu industriel et de l’emploi, à travers l’appui apporté aux entrepreneurs les plus audacieux et les plus innovants, dans la réalisation de leur projet. Cette initiative vise à faire émerger de nouvelles initiatives dans le respect des valeurs qui sont celles du Groupe », comment Bourahima Guindo, le chargé à la communication de Total Mali.

Enfin, il faut noter que les trois projets les plus pertinents et prometteurs qui auront la chance de passer au concours seront au-delà d’être accompagnés, primés comme suit : le premier aura dix millions FCFA. Le deuxième, six millions FCFA et le troisième empochera les quatre millions complétant le tout à 20 millions FCFA.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER