Pour parer à toute éventualité lors de l’arrivée de Ras Bath à Bamako : 8 véhicules avec 12/7, 8 drones, 100 éléments du GMS et la gendarmerie mobilisés pour la sécurité des personnalités

8

Le phénomène Ras Bath est actuellement au centre de toutes les discussions et causeries à Bamako. Son retour après une tournée européenne a été un autre moment fort dans la capitale malienne. Une première dans la vie sociopolitique de notre pays, toute chose qui a poussé les chroniqueurs et autres grandes plumes de la scène politique à cogiter.

Le jeudi 03 août, les Bamakois ont été surpris par un cortège de motos et voitures. Le pont Fadh a été coupé afin de permettre au Rasta et à ses partisans de défiler partout dans la ville, de l’aéroport international Modibo Keita Bamako Senou à la Bourse du travail. Que du monde ! Des jeunes gens affluaient de partout !

Tout Bamako était en mouvement vers une convergence, vers la Bourse du travail, où se tenait le meeting de la plateforme «Antè Abanna».  Avant l’arrivée de Ras Bath à Bamako, le procureur de la commune IV, Dramane Diarra, avait donné des explications. Certes Ras Bath est condamné à douze mois de prison ferme, mais le juge n’a pas accédé à la demande de décerner mandat. Il ne devait donc être pas mis immédiatement en prison. Dans la mesure où il a fait appel lui-même contre cette décision, ce dossier sera examiné par la Cour d’appel. Si le jugement est confirmé en appel, il devra séjourner en prison sans autre forme.

Face à la montée de la colère des partisans de Ras Bath et surtout la situation actuelle dans le pays, il en a été décidé autrement. Les autorités se bien doutaient qu’il y aurait eu une grande mobilisation autour de cette affaire. À Bamako, le jeudi 03 août, c’était la panique dans la ville. Pour parer à toute éventualité, il y avait la présence d’une équipe française de gardes rapprochés (20 personnes dont plusieurs nationalités tous parlant français) lourdement armée dans deux villas à côté de l’hôtel Éden village, non loin du domicile du président de la République à Sébénicoro. Il y avait également 40 éléments lourdement armés avec 8 véhicules équipés de 12/7.

La DGSE malienne était aussi à l’œuvre avec 4 véhicules de la garde stationnés à l’Ortm. 8 drones en service dont 2 pour les gardes du corps privés qui surveillaient uniquement la résidence du président de la République. L’ensemble de la famille du président était regroupé à Sébénicoro. 100 éléments du GMS de la police étaient stationnés devant la belle-famille du président. Tous les gardes du corps étaient rappelés en renfort pour passer la nuit au service. Tous les chefs d’institutions étaient interdits de sortie. Tous les chefs Rpm et du camp présidentiel étaient priés de rester chez eux.

La sécurité était également renforcée au niveau de l’ambassade de France au Mali. Plusieurs jeunes policiers, fraîchement recrutés, étaient en faction devant les domiciles des ministres, des présidents d’institutions et certaines personnalités politiques. Les alentours de la ville de Bamako étaient l’affaire de la gendarmerie nationale. Et depuis 12 heures, les activités et les déplacements des ministres avaient été arrêtés afin d’éviter toute accointance avec les partisans de Ras Bath, qui avaient ce jour la voie totalement libre. Ils n’en ont profité car, après le meeting et l’intervention de Ras Bath à la Bourse du travail, ils ont continué leur mouvement vers le domicile de leur guide. C’est aux environs de 21 heures que les choses sont revenues à la normale à Bamako, surtout dans la circulation qui avait été fortement perturbée.

Bekaye  DEMBELE

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. 1- “Pour parer à toute éventualité, il y avait la présence d’une équipe française de gardes rapprochés (20 personnes dont plusieurs nationalités tous parlant français) lourdement armée dans deux villas à côté de l’hôtel Éden village, non loin du domicile du président de la République à Sébénicoro. ”

    IL EN SORT QUE LE TRAITRE Ibrahim Bóoh Kassa PREFERE PAYER DES MERCENAIRES ÉTRANGERS POUR SE PROTEGER CONTRE SON PROPRE PEUPLE, AU LIEU DE LAISSER LES FAMAs ACCOMPLIR LEUR DEVOIR RÉGALIEN.
    QUELS SONT LES FRAIS ASSOCIÉS Á L’ UTILISATION DE CES ASSASSINS DU PEUPLE MALIEN, CAR LEUR JOB EST DE TUER DES MALIENS SUR BESOIN D’ Ibrahim Bóoh Kassa ? QU’ EN DISENT LES TEXTES DE LA RÉPUBLIQUE ? FAIRE ASSASSINER DES MALIENS PAR DES MERCENAIRES ÉTRANGERS ?

    2- “La DGSE malienne était aussi à l’œuvre avec 4 véhicules de la garde stationnés à l’Ortm. 8 drones en service dont 2 pour les gardes du corps privés qui surveillaient uniquement la résidence du président de la République. L’ensemble de la famille du président était regroupé à Sébénicoro.”

    La DGSE? QU’EST-CE QU’ ELLE FOUT ICI? SON CHAMP D’ ACTION N’ EST-IL PAS LES MENACES VENANT DE L’ EXTÉRIEUR , LES TERRORISTES ENVAHISSANT LE MALI ? La DGSE VIOLE AINSI LA LOI.

    POUR EN FINIR, 8 DRONES POUR PROTÉGER Ibrahim Bóoh Kassa ET SA SUITE, DEUX OU TROIS DIZAINES DE TRAITRES , ET ZERO DRONE POUR PROTEGER LE PEUPLE DU TERRORISME.

    VIVE LA RÉVOLUTION MALIENNE 2017-2018 !
    VIVE L’ AUTHENTICITÉ MALIENNE !

  2. 1- C’est juste ce que vous dites M LE ROI BITON, sauf que cette jeune génération, si vous vous départissez des GASBY et autres comme références à la jeunesse, à la différence des autres, n’entend pas mettre des compresses sur du bois pour faire plaisir dans l’idée de changer les choses. Donc pas besoin de postes de directeurs, de conseillers, de ministres et autres strapotins pour faire de la politique dans et pour son pays…

    2- Cette génération, c’est toute une vision sur la longue durée dans une constellation purement girondine par exemple, qui suppose et propose d’abord un long travail à la base du genre pouvoir communal, villageois…c’est á dire:

    3 – Possibilité pour des associations, des groupes de personnes de décider d’eux mêmes en matière de salubrité par ex, en matières de gestions des ressources du marché local par ex. Et il n’y a pas plus intelligent en matière de commerce que la femme du marché, en matière de l’Educat. Nationale qu’un Prof, en matière d’une boucherie qu’un boucher qui puisse dire que… de même qu’un chauffeur de taxi ou ces genres de choses, toute chose que l’on peut appeller le génie populaire. Des gens qui ont le savoir, qui pensent et vont beaucoup plus loin que des gens qui n’ont pas le savoir et qui pensent tout de même…!

    4 – Donc une déchristianisation du pouvoir en ce sens que plus jamais une espèce de l’Etat qui comme Dieu dans son registre ou le roi “Manden-Mansa” jadis, dira qu’il a les solutions, donc votez pour moi, révisez-moi la constitution, vous allez voir, on va tout changer, à cela on n’y crois plus!

    5 – En revanche que la politique ne descend pas du ciel de manière transcendante et verticale, mais qu’elle parte de la terre là où les gens sont et que les gens disent, nous on sait faire. L’écologie, elle est là par ex pour que l’écologie soit une affaire de paysans, une affaire de ruraux et non une affaire de pot-catalytique décidée dans des unsines mondaines d’Audi ou de Peugeot et dictée à nos dirigeant par SMS…
    – Que l’Agriculture revient aux agriculteurs qui sont sur place et qui sont capables de restaurer les équilibres écologiques, extrêmement brutalisés par des frélatés, mais qui sont susceptibles d’être réactiver avec des gens qui diront laissez-nous faire, nous on sait. Des gens qui s’organisent à travers les coopératives, les mutualisations…

    6- Toutes politiques de base et strapotins qui se résument par un vrai souverainisme, c’est à dire recouvrer les moyens de sa politique. Quelqu’un qui est souverain sur lui-même, c’est quelqu’un qui dispose du pouvoir de décider sur lui-même. La situation étant ce qu’elle est sur le plan sécuritaire dans notre cas, on reprend nos billes, puisque finalement on nous a proposé un contrat social avec la Communauté Intle et dans ce contrat rien n’a été honoré concernant la vie des humains, alors on est en droit de recouvrer notre propre liberté dans l’esprit de HOBBES…

  3. Ce texte, si il dit vrai, montre bien ce que nous disons depuis des années:
    pour nos vieux vautours vicieux voleurs ventrus, la sécurité s’est uniquement leur sécurité et la sécurité de leur famille d’abord!!! Et ils sont aussi préoccupé par la sécurité de l’ambassade de franSS, la maison de leur maître esclavagiste!!!

    Ils en ont rien à foutre de la sécurité du peuple!!!

    Quels de minable nos dirigeants francofous!!!

    QUESTION:
    Pourquoi une agence de sécurité française s’occupe de la sécurité du président malien???
    ———————————————>J’ai été chier littéralement, juste après avoir lu cette partie. Mais bon, il est quand même vrai que j’avais mal au ventre depuis hier soir…
    Les nègres francofous toujours les derniers de l’humanité, incapables de se prendre en mains.

  4. Befoo
    il ya 21 heures 42 minutes

    Ce qui m’a plu chez Ras Bath c’est qu’il a valorisé notre langue nationale le Bamanankan.
    Personne n’a plus honte de s’exprimer dans cette belle langue devant n’importe quel assemblée.
    Je considere que cette maladie de complexe etait une epidemie qu’il a soigné et c’est qu’il nous faut pour demasquer les voleurs de la republique qui se cache sous cette langue francaise pour nous depouiller. Merci Rasta pour ça.

    GÉNIAL, GÉNIAL…!
    L’ AUTHENTICITÉ MALIENNE/ AFRICAINE SE FRAYE LE CHEMIN DROIT …. !

  5. LE ROI BITON QUI TENTE TOUJOURS DE CONSEILLER SON PETIT KEITA QUI EST ENTOURE' PAR UNE MAFIA KOROBORO ET DES MINISTRES BANDITS!

    Le president a bien gere’ le retour de RASBATH. Mes felicitations au petit Keita!!
    Maintenant que les choses sont ce qu’elles sont, je conseillerais au president de continuer dans la voie de l’apaisement en accordant le pardon presidential a’ RASBATH pourque cette affaire soit completement derriere nous!
    Le Mali est un grand pays constitue’ d’un grand peuple!
    IBK, au-dela de la personne RASBATH, c’est le people malien qui vous a lance’ un appel a’ travers cette mobilisation. La voie du people ne doit pas et ne peut pas etre ignore’e!
    LES MINISTRES AVENTURIERS ET CORROMPUS DOIVENT LAISSER LA PLACE AUX JEUNES QUI ONT UNE VOLONTE’ FAROUCHE DE CHANGER LES CHOSES DANS LA BONNE DIRECTION!
    PRESIDENT IBK, IL NE VOUS COUTERA RIEN D’ESSAYER RASTA ET SES AMIS! C’EST TOUJOURS TRES FACILE DE PROTESTER ET DENONCER MAIS GOUVERNER EST UNE AUTRE CHOSE!
    ILS ONT PROTESTE’ CONTRE LES INJUSTICES, LE NEPOTISME ET LA MAUVAISE GOUVERNANCE! NOW, LET’S SEE WHAT THEY ARE CAPABLE OF WHEN IT COMES TO GOVERNING!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here