Prévention des risques d’accidents en ce temps pluvieux: les 8 consignes de sécurité du ministre Seynabou Diop

0
Prévention des risques d’accidents en ce temps pluvieux: les 8 consignes de sécurité du ministre Seynabou Diop
Seynabou Diop,

Habituellement, l’hivernage est une période particulièrement pénible pour les citadins. A Bamako, le phénomène est vécu autrement. Déjà, des travaux sur certaines artères ou autres voies principales rendent la circulation difficile pour tous les usagers de la route où les véhicules, les motocyclistes et les petons, pressés qu’ils sont, se disputent souvent le passage pour vaquer à leurs préoccupations. Ajoutés à ce mal, les effets corrosifs de l’érosion hydrique ne font qu’amplifier les risques d’accidents. Ainsi circuler en cette période pluvieuse sur les routes de Bamako est un véritable calvaire pour les usagers. Les rues ainsi que les routes principales comme secondaires sont dans un état de dégradation très avancées par endroit du fait des effets conjugués de l’érosion et des poids incommensurables à l’essieu de certains gros porteurs, qui ne respectent pas les normes imposées par l’UEMOA.
Voilà pourquoi face à ces risques d’accidents qui se voient multiplier par deux en ce temps pluvieux, le ministre de l’Equipement, des transports et du désenclavement, Mme TRAORÉ Seynabou DIOP, invite les Maliens et surtout les usagers de la route au respect strict de quelques règles élémentaires de sécurité en cas de pluie.
La première consigne préconisée par la ministre, c’est d’allumer les feux de croisement des véhicules pour que les usagers s’aperçoivent les uns les autres sur la route.
Dans un second temps, elle invite les conducteurs de véhicule à alléger la cabine de leurs voitures afin d’éviter la formation de la vapeur sur les vitres.
Aussi, Mme TRAORÉ Seynabou DIOP exhorte ces derniers à faire un contrôle régulier de l’état des lave-glaces, des essuie-glaces, des pneumatiques et de l’éclairage.
Comme 4è mesure prônée : il s’agit d’éviter de surprendre les autres usagers. Pour cela, la ministre de l’Equipement, des transports et du désenclavement recommande de ne pas freiner brusquement et d’indiquer à l’avance les intentions de changement de direction en se servant du clignotant.
Quand la visibilité est réduite, elle appelle, en guise de 5è mesure, à adapter la vitesse à l’ampleur de la pluie en rase campagne ou en agglomération. Au pire des cas, s’arrêter.
Autre risque, autre conseil du ministre Mme TRAORE Seynabou DIOP: maintenir un espace suffisant entre les véhicules pour garantir des arrêts sans risque en cas d’obstacle.
La 7è consigne a trait à l’invite des usagers au respect des alertes météorologiques en se déplaçant avec précaution ; en cas de garage, utiliser les triangles de pré-signalisation et l’éclairage du véhicule pour éviter de surprendre les autres usagers.
Enfin, la ministre TRAORÉ Seynabou DIOP invite les usagers de la route à prêter une forte attention aux piétons, particulièrement les enfants et les personnes âgées ; et se garder de l’indiscipline dans la conduite qui est généralement la base des multiples embouteillages en période hivernale.
Tout en rassurant les populations de la multiplication des efforts pour progresser la sécurité routière et le trafic pour une circulation efficace et pacifique, la ministre de l’Equipement, des transports et du désenclavement dit compter sur la discrétion de tous sur les artères en cette phase d’hivernage.

Par Bénédicte SOMBORO (Stagiaire)

PARTAGER