Prières et bénédictions de l’UNAFEM-Koutiala : Une initiative de la présidente Mme Tall Lalaïcha Diarra saluée

0
Prières et bénédictions de l'UNAFEM-Koutiala : Une initiative de la présidente Mme Tall Lalaïcha Diarra saluée
Mme Tall Lalaïcha Diarra

Elles ont surtout insisté sur la tolérance tout en exhortant les femmes musulmanes à suivre l’exemple du prophète Mahomet (psl). “Pour comprendre la manière de se comporter des pieux musulmans, il faut savoir que dans tous les domaines,  ils entendent copier le comportement de leur prophète. Bref derrière toute attitude du musulman, il y a le souci d’imiter l’envoyé d’Allah. Dans la croyance musulmane courante, chacune des pensées du Prophète et chacun de ses actes ont été ordonnés et inspirés par Dieu. L’importance de cette imitation de Mahomet dans la vie musulmane est due au fait que l’islam est à la fois normatif et ritualiste. Le ritualisme traduit le souci de coller à la norme” ont  affirmé les différentes prêcheuses.

La présidente de l’UNAFEM de Koutiala, madame Tall Lalaïcha Diarra,  a saisi l’occasion pour donner des conseils  aux femmes afin qu’elles aient une vigilance particulière sur l’éducation des enfants. Selon elle, l’éducation des enfants fait partie des obligations des deux parents.  Et d’ajouter : “Aujourd’hui, nous assistons à une dépravation des mœurs. Les enfants s’adonnent à l’alcool et à la dépravation des mœurs. Si nous nous disons musulmanes, il est de notre devoir  de donner aux enfants une éducation conformément aux prescriptions de l’islam. Il est regrettable et très douloureux de voir comment certains pères et mères échouent à s’acquitter de leurs devoirs envers leurs enfants, devoirs qu’Allah leur a prescrits. Si nous nous protégeons contre la crainte d’Allah, nous sommes également obligés de protéger nos enfants. Ceux qui ne sont pas vigilants envers leurs enfants n’échapperont pas le Jour de la Résurrection à la tourmente dont personne ne peut échapper” a-t-elle déclaré.

Rappelons qu’au cours de cette rencontre, une mention particulière a été faite au ministre des Sports, Housseini Amion Guindo qui depuis des années apporte son soutien à l’UNAFEM.

B D

PARTAGER